La maison dans laquelle


  • Plume d'Argent

    J’espere que vous le trouverez, et surtout qu’il vous plaira ! (j’ai du mal a imaginer que non :D surtout après un beau message comme ça, @Fauchelevent !)
    Venez donner vos impressions ici, si vous le lisez !



  • @Sorryf : Merci pour ce compliment. :heart: Je postais juste pour dire qu’après avoir échoué dans deux librairies hier, j’ai finalement décidé de me rendre en ville pour avoir une chance de mettre la main sur ce petit pavé… en ayant oublié qu’en ville, c’était manifestation, fumigènes et gaz lacrymogène. L’acquisition s’est donc un peu faite dans les larmes, mais je suis parvenue à repartir avec le précieux ! Et j’en ai déjà lu 150 pages. :)
    Merci pour cette découverte qui augure de si jolies choses… Je tâcherai de revenir par ici quand je l’aurai fini.



  • Ça me donne très très envie, j’ai reçu en cadeau tout récemment de cette maison Moi ce que j’aime, c’est les monstres, un graphic novel (au sens américain, il y avait eu débat là dessus sur le forum je crois). Il semble que cette maison d’édition soit spécialiste de ces ovnis, et quand je vois la qualité de celui que j’ai eu entre les mains, j’ai du mal à me réfréner d’aller chercher celui là immédiatement tout de suite! Surtout vu l’éloge que tu en a fait, et le résumé qui colle bien à ce qui me touche en général.


  • Plume d'Argent

    @Fauchelevent 150 pages déjà ! j’en déduis qu’il doit te plaire ! ça valait le coup de traverser le champ de bataille pour se le procurer hein ! :rofl: j’espère quand même que tu t’es pas trop pris le gaz dans la figure.

    @Cerise : Je connais pas moi ce que j’aime c’est les monstres, mais ces éditeurs sont terribles ! j’avais lu watership down d’eux, il est aussi excellent ! ça a contribubé a me faire acheter la Maison malgré le blister et le fait que j’en avais pas entendu parler



  • @Fauchelevent , et tous les autres qui prévoyaient de l’acheter: je ne sais pas où vous en êtes, mais pour ma part, j’ai craqué, et… MERCI @Sorryf !

    J’en suis à 200 et quelques pages, et cela fait environ 50 pages déjà que j’en suis à la trouille de devoir le poser un jour. Alors je pioche, petit à petit, un chapitre par soir, deux max, comme les bons chocolats. Je me délecte de Sphinx, de Fumeur, de Loup (Loup, que s’est il passé?).

    A chaque page, chaque histoire qui se révèle, le mélange complexe de violence (relative) mâtinée d’amitié inconditionnelle, absolue, touche en moi une corde sensible. Comme si seul un univers tel que décrit pouvait aboutir à de tels personnages, dans toute leur folie, toute leur entièreté.

    On se perd, parfois, avec eux, sur des chemins de traverse. On se retrouve, plusieurs pages ou plusieurs chapitres après. On recoupe, on fait des liens, on se trompe et on comprend. Et puis on s’émeut, beaucoup. Et je n’en suis qu’à la page 200 (et des poussières…)

    Si certains de ceux qui sont passés par là hésitent encore, foncez. Et acceptez de vous laisser happer.


  • Plume d'Argent

    @Cerise je l’ai acheté et je l’ai commencé, mais je n’en suis encore qu’au chapitre 1
    Décidément il est magique ce livre XD


  • Plume d'Argent

    @Cerise, aaawww je ressens tout pareil ! Ces persos :heart: :heart: :heart: (moi j’ai un faible pour Sphinx, et aussi pour le beau Lord)

    Tiens, pour te remercier de ton retour je te mets un fanart de Loup !

    0_1555169374009_Capture2.JPG
    auteur : Koldan Grey

    @Audrey-Lys t’imagines pas les merveilles qui t’attendent ! :heart:



  • Hooo c’est mon bouquin préféré ! Je l’ai recommandé à plusieurs personnes, certaines l’ont lu d’une traite, d’autres l’ont jamais terminé, l’histoire, le style, l’imagerie est tellement particulière que si on y est pas sensible c’est difficile. Magnifique fanart @Sorryf !


  • Plume d'Argent

    @uNeven Ton bouquin préféré ! Je trouve ça émouvant parce que j’ai tellement adoré ton Sam cooper, que du coup ça m’étonne pas !

    Le fanart est pas de moi, hein ! j’ai mis le lien vers l’instagram de l’auteur que j’ai mis siècles a retrouver.

    Et pour une fois que je te croise sur le forum :

    sache que j’attends toujours ta nouvelle histoire avec le héros narcoleptique hein. TOUS LES JOURS je l’attends !



  • @uNeven J’ai aussi envie de le conseiller à tout le monde, et pourtant je sens bien que tout le mode n’y sera pas sensible. Alors pour l’instant je tiens ma langue, j’attends de l’avoir fini, et quand j’en serai un peu sortie, je pourrai le conseiller plus objectivement.

    Parce que là… les persos se baladent avec moi la journée, en attendant que je les retrouve le soir. On peut difficilement faire moins objectif! Même si, de toute façon, conseiller un livre ne se fait jamais de manière objective!


  • Plume d'Argent

    Le commentaire de @Sorryf m’avait vraiment donné envie de lire La maison dans laquelle.
    J’ai su dès les premières pages que je n’y serai pas indifférente. Ça s’est vite confirmé puisque j’ai été littéralement happée par la Maison et par ses habitants. J’ai fait tout mon possible pour faire durer la magie, m’efforçant de ne déguster que par petites touches (ce n’est pas facile : je me suis surprise plusieurs fois à avoir lu 100 pages d’un coup sans m’en apercevoir), mais voilà, je l’ai fini hier soir. Ce matin j’avais encore la tête pleine de contes, de surnoms, de couloirs, de forêts, des espoirs et des regrets des magnifiques personnages qui m’ont accompagnée pendant presque deux mois.

    La maison dans laquelle restera indéniablement un livre marquant en ce qui me concerne. Je le conseillerai autant que possible mais je suis consciente que tout le monde ne rentrera pas dans la Maison aussi facilement que moi. Certains auront même envie de fuir. Car c’est une lecture qui demande un certain “lâcher prise”.

    “Car la maison exige une forme d’attachement mêlé d’inquiétude. Du mystère. Du respect et de la vénération. Elle accueille ou elle rejette, gratifie ou dépouille, inspire aussi bien des contes que des cauchemars, tue, fait vieillir, donne des ailes… C’est une divinité puissante et capricieuse, et s’il y a bien quelque chose qu’elle n’aime pas, c’est qu’on cherche à la simplifier avec des mots. Ce genre de comportement se paie toujours.” (p707 version e-book)

    Il ne faut pas y aller pour l’intrigue, ni pour avoir les clés d’une énigme, ni surtout pour comprendre. Il faut tout laisser à l’entrée – logique, réflexion – et accepter ce qu’on va y trouver : un monde à part, où les lois sont bien différentes du nôtre. Comme celles de Peter Pan (celui de J.M Barry, pas celui de Disney !) ou de Sa majesté des mouches, ces lois n’ont rien à voir avec la morale que nous connaissons : ce sont des lois d’enfants qui n’ont rien connu d’autre, parfois barbares, parfois sublimes d’humanité. Parfois terrestres et parfois magiques (mais quelle magie ?).

    Parce que cet exercice – se dépouiller de ses repères – est extrêmement difficile, d’autant plus si on est adulte depuis longtemps sans doute, l’auteure nous accompagne à l’intérieur par les yeux de Fumeur qui, comme nous, ignore les règles de la Maison parce qu’il est presque adulte quand il y arrive. Il essaiera de les comprendre, de les rejeter ou les nier longtemps. Il essaiera aussi de se rapprocher des autres personnages qui le fascinent en se tenant à l’écart de leur folie.
    Ils sont en effet fascinants, c’est peu de le dire : Sphinx, l’Aveugle, Bossu, Lord, Chacal, Vautour, le Macédonien… ceux qui ont grandi là, qui ont accepté ou même écrit les lois de la Maison. Ceux qui sont arrivés plus tard mais ont senti tout de suite leur appartenance à ces lieux. Ceux qui en connaissent tous les secrets ou s’efforcent de les pénétrer.

    Petit à petit, des bribes d’histoire sont révélées. Par les voix des personnages, multiples, par les contes, par les rêves, par les peurs des adultes qui vivent là, des voiles sont levés un instant sur les mystères de la Maison. Mais au lieu de nous aider à démêler les fils, ces aperçus nous entraînent vers le fond, vers une échéance que tous redoutent et qui semble inexorable.

    Bon, j’ai pas encore bien atterri à l’Extérieur, comme vous pouvez le voir, mais j’ai aussi une considération plus construite pour ce livre.
    Il est admirablement écrit : à travers une chronologie mouvante, des narrations à la troisième et à la première personne, des changements de police… Même sur la forme, on ne peut ignorer qu’on est dans un labyrinthe. Et pourtant c’est toujours agréable à lire, évocateur et extrêmement poétique.
    Autre réflexion : la Maison, est une maison pour enfants et adolescents handicapés. Les handicaps divers ne sont pas niés. Il y a les roulants, les irrationnels, Sphinx et ses prothèses, l’Aveugle, ceux dont le handicap ne se voit pas… Mais c’est évoqué pour des raisons pratiques, comme des réalités avec lesquelles ils doivent vivre, et jamais comme ce qui définit les personnages.

    Une autre citation, pour finir :

    “J’avais cinq ans quand j’ai atterri ici, commença-t-il. Et pour moi tout était simple. La Maison était celle d’Élan et les miracles, son oeuvre. Dès que j’en ai franchi le seuil, j’ai compris que je savais sur cet endroit plus de choses que je n’aurais dû, et qu’ici, j’étais différent. La Maison a étalé devant moi tous les possibles, elle a ouvert ses portes et ses chemins infinis. Même les plus petits des objets chantaient sa présence lorsque je m’approchais d’eux. Telle ne pouvait qu’être la Maison d’Élan. La nuit, je mangeais des morceaux de ses murs en croyant que je me rapprocherais de lui. Il était le dieu de ce lieu, le dieu de ses forêts, de son marais, de ses routes mystérieuses. Quand il me disait : “Le monde est immense, il ne connaît pas de limites, un jour tu comprendras…”, que pouvaient m’inspirer ses paroles, sinon que nous parlions par allusions de quelque chose que nous étions les seuls à connaître ?” (p921 version ebook)

    Un énoooooorme merci à @Sorryf pour cette trouvaille magnifique ! :kissing_heart:

    Pour ceux.elles qui ont lu, j’échangerai volontiers mes impressions. Sur les personnages par exemple :

    Tout le long, mon personnage préféré a été Chacal Tabaqui : bizarrement, c’est celui que je trouvais le plus humain, avec ses envolées lyriques, son mysticisme affiché, sa personnalité fantasque mais malgré tout très tournée vers les autres. Je pensais que sa folie serait la plus facile à raisonner… En plus, je croyais que ce n’était pas un sauteur, ni un tombant. Et en fin de compte, c’était sans doute le moins “réel”. J’avoue que sur ce plan, la fin m’a bluffée.
    J’ai aussi beaucoup aimé le Macédonien, cette espèce d’ange aux pouvoirs trop lourds, qui vit avec sa culpabilité permanente et tente de l’effacer en se dévouant aux autres.
    Sphinx, bien sûr, mais il reste inaccessible, alors que c’est le seul ou presque à s’être senti capable d’affronter l’Extérieur. Le seul sauteur en tout cas (quoi que j’ai un doute pour Roux).
    L’Aveugle en revanche, je n’ai jamais pu m’y attachée, mais je pense que c’est voulu : il est trop “loin”, trop mêlé à l’âme de la Maison. Un peu irrécupérable, quoi…
    Idem pour Lord, d’ailleurs : il est arrivée tard dans la Maison, mais s’y est jeté tout entier, sans beaucoup d’état d’âme.
    Je les ai quand même tous aimés : Vautour, Noiraud, Sirène et Rousse, Bossu…
    Et vous ?


  • Plume d'Argent

    @Isapass … vous êtes dures vous savez… j’ai des bouquins à lire pour le bac je peux pas me permettre de m’y remettre…


  • Journaliste PAen

    Je vais faire un peu la rabat-joie de service xD Personnellement, je n’ai pas réussi à entrer dans la Maison, mais pour sa défense :

    • J’ai besoin qu’on m’explique ce qui se passe de suite, sinon j’en ai vite marre
    • Je suis plutôt compliquée en terme de lecture, il faut que ce soit accessible, pas trop long, pas trop descriptif, pas trop de mystère :rofl: grosse relou

    En vrai, j’y retournerai sûrement pour un nouvel essai, parce que je lui ai pas laissé beaucoup de chance quand même (j’ai dû lire 30-40 pages, ça m’a paru un peu long). J’ai arrêté au moment où Fumeur rencontre Tabaqui et Lord ! Même si j’aime beaucoup l’univers, le style d’écriture, les personnages, j’ai ÉNORMÉMENT DE MAL à visualiser tout ce qui se passe, à quoi ça ressemble, à m’attacher à l’histoire et aux personnes qui évoluent dedans…
    Je tenterai de nouveau d’ici peu, je me le suis promis, je suis juste triste de ne pas avoir réussi à accrocher pour l’instant :cry:

    Edit : pour me faire pardonner, je vous mets les fanarts du livre qui sont sur deviantart, et qui sont très réussis (pour les personnages que je connais en tout cas, je les ai trouvés hyper bien !) : https://www.deviantart.com/tag/дом_в_котором


  • Plume d'Argent

    @léthé a dit dans La maison dans laquelle :

    Edit : pour me faire pardonner, je vous mets les fanarts du livre qui sont sur deviantart, et qui sont très réussis (pour les personnages que je connais en tout cas, je les ai trouvés hyper bien !) : https://www.deviantart.com/tag/дом_в_котором

    Ça dit : no results found


  • Plume d'Argent

    @Isapass quel beau retour ! Il m’a hyper émue, comme tout ce qui a trait à ce bouquin ! ça me fait trop plaisir que t’aies aimé autant que moi.
    la citation que tu mets, celle de la page 707, elle est trop belle !

    moi aussi je brûle d’échanger sur les persos ! c’est parti !
    /!\ATTENTION GROS GROS SPOILS DE FIN DANS TOUT CE QUI VA SUIVRE ! DECONNEZ PAS /!\

    Tabaqui est un des persos que j’ai le moins aimé (avec Roux qui me dégoute un peu)(le sac à baise OMG :rofl: ), je le trouvais trop inhumain, lol, j’y ai vu tout le contraire de toi Isa xD !

    Sphinx (niveau de spoil : MAXIMAL! vous allez regretter toute votre vie si vous lisez)
    0_1559840193103_sphinx.jpg fanart par Kris&Jen

    Bon, déjà il a pas de bras :scream: :kiwi: je rigooole, c’est pas que pour ça que je l’ai kiffé ! Je suis tombée sous le charme de son rapport aux autres, sa classe, son coup de foudre incongru pour Led Zeppelin… :heart: Ce perso m’a marquée, ça fait deux-trois mois que j’ai fini le bouquin et je pense encore a lui tous les jours lol ! /!\ alerte niaiserie /!\ C’est comme s’il m’avait transmis un truc. Je m’explique : a la fin du bouquin, quand il faut sortir de la maison et que personne n’est prêt, le choix de Sphinx m’a déchirée, je m’y attendais absolument pas ! Venant de lui en plus, qui n’a pas de bras et va galérer de fou dans le monde. Je voulais qu’il reste, quitte a disparaitre ! Mais de son plein gré, il quitte la maison. Non seulement ça, mais il s’adapte, il fait quelque chose de beau de sa vie, et je pense qu’il est heureux.
    Et ben, moi que la fin et donc ma propre sortie du livre déprimait a mort, j’ai ressenti trop de reconnaissance envers Sphinx et le choix qu’il a fait. Comme si j’étais pas sortie seule, et comme si l’extérieur, contre tout attente, après 900 pages a le craindre et le détester, c’était la meilleure solution. Incroyable. C’est archi nunuche de dire ça, mais ce perso m’a donné de la force.

    Lord (niveau de spoil : élevé)
    0_1559840745519_Lord.jpg fanart par fur-purpur

    Mon coeur de midinette a aussi craqué pour Lord, dès sa première apparition quand il fait ses excuses à Fumeur :heart: J’ai adoré ses caprices et sa maniaquerie du début, j’ai adoré son flegme de la fin, et son côté autodestructeur qui persiste tout le long. J’en suis sure et certaine que ses beaux cheveux il se les est coupés lui-même. La scène ou il revient dans la maison je l’ai lu un demi-milliard de fois et à chaque fois qu’il pleure, je pleure xD

    Fumeur (niveau de spoil : élevé)
    0_1559840349921_fumeur.jpg fanart par Anukoi-Sun

    Fumeur et ses questions, Fumeur qui a pas su s’adapter, Fumeur le Faisan. Pour moi c’est lui, le plus humain. Sa solitude, son pétage de plomb interne, dans l’indifférence, m’ont trop touchée.

    Vautour (niveau se spoil : riquiqui)
    0_1559841673727_vautour.jpg fanart par GilJimbo

    Il me fait trop rigoler :rofl:

    @Léthé : oh dommage que t’accroches pas ! enfin comme ont dit Isa, Cerise et Uneven c’est pas un livre qui plait à tout le monde. Puis peut-être qu’un jour tu retenteras et il te plaira, qui sait !
    En tout cas merci pour le lien :heart: (chez moi il marche) je me suis fait un énorme dossier bourré de fanarts de ce bouquin, mais il y en a plein de très jolis que je n’avais jamais vu, hop je les ajoute à ma collection \o/


  • Plume d'Argent

    @sorryf gros gros pavé de réponse !

    ATTENTION TOUT EST HYPER SPOILANT !!!

    Précisions

    Alors il faut que je t’explique comment j’ai lu le bouquin, pour pouvoir expliquer ma perception des persos. J’ai dit dans mon commentaire que sa lecture nécessitait du lâcher-prise, n’empêche que je reste très très cartésienne. Pour te dire à quel point je suis cartésienne, jusqu’à la fin je me suis dit que ce n’était pas un roman fantastique ! Que les “sauts” de l’Aveugle, la forêt, etc… c’était leur délire, leur façon d’échapper au réel, peut-être des genres de crises d’épilepsie, mais que la Maison n’y était pour rien. Evidemment, à la fin, j’ai bien dû me rendre à l’évidence, mais ça a été un choc et j’ai dû tout réinterpréter a posteriori !

    Fumeur :

    Du coup, j’ai tout vécu à la place de Fumeur : celui qui s’acharne à ne pas y “croire”, mais qui, en même temps, regrette de ne pas y croire. Parce que pour moi, c’est bien ça qui se passe : quand il reste jusqu’au bout alors qu’il pourrait partir vu qu’il a son diplôme, c’est qu’il veut encore essayer de se connecter à la Maison. Ou en tout cas, il est très curieux. D’ailleurs, tout à la fin, il dit carrément que Noiraud et lui envient Sphinx d’avoir ce pouvoir.
    Donc je me suis identifiée à Fumeur, sûrement trop pour pouvoir dire si je l’aime ou pas. Mais je suis d’accord avec toi : c’est lui le plus humain. Pour moi c’était tellement évident que je ne l’ai même pas dit. Lui et Noiraud d’ailleurs, mais Noiraud il est en colère, parce qu’il reste à l’écart des secrets de la maison depuis toujours. Ceci dit, la scène où il explique pourquoi il tapait sur Sauterelle quand ils étaient petits, à cause de l’amour d’Élan, est magnifique.

    Chacal :

    Tout ça pour dire que ma vision des persos est aussi fonction de la façon dont Fumeur les voit ou les “subit”.
    Chacal est à mon avis le plus tangible : finalement, il est assez prévisible, même dans ses délires. Du moins c’est ce que je croyais. Je ne l’ai pas trouvé dégoûtant du tout, pour moi c’est le fou du roi, une espèce de lutin farceur et fantasque, mais ses réactions me paraissaient hyper cohérentes avec la globalité du personnage. Il m’a fait rire, je l’ai trouvé attendrissant, jusqu’auboutiste, un peu agaçant mais pas du tout égoïste (aucun ne l’est vraiment d’ailleurs). Et avec Fumeur, c’est le plus indulgent, finalement. Il y a même un passage, à la fin, où il dit “on aurait presque pu croire que Fumeur était des nôtres” (c’est de mémoire, je garantis pas la citation). Et j’ai vraiment eu un gros choc quand j’ai compris l’importance de son rôle à la fin.

    Roux et les rats :

    Roux par contre, et les rats en général, sont effectivement bien cracra ! D’autant que Roux prend le rôle de gourou de la secte et se la joue rockstar, à l’Extérieur :smile: Il en sort pas vraiment grandi ! Pourtant il m’avait beaucoup ému quand il était Mort, au Sépulcre, quand ils sont encore petits.

    Lord :

    Lord a un côté émouvant, et c’est vrai que la première rencontre avec Fumeur le rend attachant mais pour moi, il est trop inaccessible. Finalement, il ressemble un peu à l’Aveugle (en moins sauvage quand même et en plus classe) : il est déjà “parti”, déjà totalement dans les profondeurs de la Maison quand Fumeur arrive. Et lui, on ne connait pas son histoire en plus.
    Et puis l’histoire est trompeuse, parce que quand il revient, on pourrait croire qu’il a changé, (je crois que Sphinx, dans un de ses points de vue, dit même qu’il a peut-être “grandi”), idem pour son histoire avec Rousse, mais en fait, pas du tout.

    Sphinx :

    Alors Sphinx, j’ai encore du mal à savoir ce que je ressens. Pour moi il avait un rôle particulier qu’il n’a pas rempli complètement et je crois que je lui en veux un peu. Pour moi, c’est une espèce d’ange de lumière, à l’opposé de l’Aveugle qui est l’ange de l’obscurité. D’ailleurs, Chacal (enfin Putois) le reconnait quand il arrive. Et peut-être que Élan aussi, plus naïvement.
    Sphinx se “sauve” lui-même, mais il ne sauve pas les autres. Alors que je suis sûre qu’il aurait pu, avec son charisme. Mais je sais que c’est très personnel parce que je ne suis pas sûre que le fait d’avoir choisi de rester dans la Maison (ou partir dans la Maison, selon la divergence de point de vue entre Sphinx et l’Aveugle) soit la “mauvaise solution” ou si c’est ce qu’il y avait de mieux pour certains.
    Je suis d’accord que ce qu’il fait ensuite, à l’Extérieur, est admirable, courageux et tout, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il aurait pu faire plus.
    Et encore une fois, il reste assez distant avec Fumeur, alors que Fumeur est totalement fasciné et qu’il n’en aurait pas fallu beaucoup pour qu’il comprenne. Mais peut-être que Sphinx voulait justement le préserver en l’empêchant de comprendre parce qu’on sent bien que si Fumeur était arrivé plus jeune dans la Maison, il aurait plongé (cf. le délire du chat qui est énorme).
    Pour finir (pour l’instant) sur Sphinx, je dois quand même avouer que j’ai pleuré quand il commence à se demander si Sirène a bien existé, et quand ensuite il la retrouve. Et la scène où il va sur les ruines de la Maison… Aïe aïe aïe !

    Vautour :

    Vautour… ah c’est marrant qu’il t’ait fait rire, parce que moi j’ai trouvé que c’était un des persos les plus tristes. Il m’a fait rire au début, mais dès qu’on comprend que c’est un des jumeaux de la première époque et qu’il n’en reste plus qu’un… Je ne sais pas si c’est à cause de mes Princes liés, mais j’ai trouvé ça horrible, qu’il y en ait un des deux qui soit mort. J’ai pleuré comme une madeleine quand Vautour demande à Sphinx de parler à Chacal, et qu’il s’en veut de ne jamais être parvenu à devenir un sauteur. Il dit que son frère se serait mieux débrouillé que lui. Et ensuite, pendant la nuit des contes, quand il pleure dans les bras de Lord (et qu’on comprend pourquoi, ou à peu près), rebelote, j’ai encore pleuré.

    L’Aveugle :

    Tu ne dis rien à propos de l’Aveugle, alors que pour moi c’est un personnage majeur. C’est l’incarnation de la Maison, son gardien et celui de ses âmes, d’une part, mais en plus, sa relation avec Sphinx est super intéressante. Surtout en regard de la seconde citation que j’ai mise dans mon comm précédent, et de la fameuse discussion entre Noiraud et Sphinx à propos d’Élan. Pour moi, l’Aveugle à une relation d’amour-haine avec Sphinx. Il le protège parce qu’Élan lui a dit de le faire mais sa vie s’est arrêté le jour où il a compris qu’Élan aimait Sphinx (Sauterelle) plus que les autres. Plus que lui.
    A cause de la violence qu’il a subit, il a un système de valeurs qui n’a vraiment rien à voir avec ce qu’on connait, à la différence de Sphinx. Il n’est pas empathique, il remplit un rôle. Celui qu’Élan d’abord, puis la Maison, lui ont confié.
    Sphinx, lui, il l’aime vraiment. D’ailleurs ce n’est pas par hasard que ce soit lui qu’il “ressuscite” à la fin. Alors que c’est sûrement le moins “sauvable”.

    Question subsidiaires :

    Tu ne dis rien non plus sur le Macédonien. Tu n’as pas trouvé hallucinante l’histoire de la mort de Loup ?
    J’ai eu du mal à comprendre qui était les Log. Je crois que c’est le cinquième groupe qui a été dispersé. C’est peut-être dit au début, mais si c’est le cas, j’ai dû louper. Tu as compris ça comment ?
    Es-tu arrivé à savoir qui faisait partie des endormis et qui avait complètement disparu ? Pour moi l’Aveugle, Lord, Tabaqui et Vautour ont disparu, mais je ne suis pas sûre.
    Est-ce que tu n’as pas trouvé un peu frustrant de ne jamais vraiment savoir ce qui s’est passé la nuit du départ de la promo précédente ? Ni pour la mort d’Elan (ou alors c’est moi qui ai loupé quelque chose ? Merdouille : j’ai déjà envie de le relire :astonished: )
    Et enfin : est-ce que tu as réussi à te faire une image de Gros Lard ?! Parce que moi non !



  • Arg trop gros pavé pour moi pour répondre ce soir! Mais je suis vos échanges depuis tout à l’heure avec passion (et avec un cœur qui grossit dans la poitrine à en exploser à l’évocation de tous ces personnages avec qui j’ai vécu quelques semaines…)

    Un autre, dont aucune de vous n’a parlé: R premier, Ralph qui, même s’il n’a pas un rôle majeur, a je trouve à un moment un rôle clef:

    j’ai senti un tournant dans l’histoire, vers la fin, lorsqu’on bascule sur son pov. Comme si, ça y est, on passait déjà à l’Extérieur, que la fin inéluctable devenait tangible. En même temps, je pense que c’est le seul adulte dont on a le point de vue, car c’est le seul qui s’est vraiment intéressé à la Maison, et qui a tenté (juste tenté) d’en toucher du doigt les mystères. Sphinx d’ailleurs lui fait l’aumône de quelques révélations, et lorsque le tour roublard est monté par la direction pour la sortie, il y a une formulation bien particulière qui le place du côté des enfants, et donc de la Maison, et non des adultes. Et puis, d’une certaine manière, il renvoie aussi à Elan (dont, non, je ne me rappelle pas non plus qu’on ai complètement élucidé la fin…)

    Et puis il y a les filles aussi, qui lors de leur arrivée dans l’histoire apportent un nouveau souffle. Je pense notamment à Rousse, qui nous donne à voir un tout nouveau visage de Sphinx.

    Ah, c’est pas possible, il faudra que je repasse dès que j’arrive à avoir un poil plus de temps…


  • Plume d'Argent

    @cerise Rhaaa oui, donne aussi tes impressions !

    Ralph

    Oui je suis d’accord, il a un rôle important, mais le personnage est très ambigu parce qu’on arrive jamais à savoir s’il est ami ou ennemi. A priori ses motivations sont bonnes, mais il a une façon particulière de s’y prendre ! Il en fait une affaire personnelle, trop personnelle.

    Les filles

    Je suis d’accord, Rousse est assez fascinante et on la connaît depuis la première époque, en plus. Mais finalement, on en sait assez peu, elle reste très mystérieuse. Avec un côté très lumineux, et un côté sombre. Sirène est toute en lumière par contre : chacune de ses apparitions m’a fait l’effet d’un apaisement.


  • Plume d'Argent

    Je continue l’avalanche de spoils :D

    Tabaqui et Fumeur

    C’est marrant, de mon coté j’ai trouvé que Tabaqui était un des moins sympas avec Fumeur, il le terrorise à la fin de la première partie quand Fumeur va mal (Pompée toussa), on sent qu’il l’apprécie pas a cause des montres, et dans la 2eme partie qui est souvent du point de vue de Tabaqui, Fumeur est parfois complètement occulté, genre Tabaqui nous dit qui est dans la pièce, qui fait quoi, pas un mot sur Fumeur et 3pages plus loin Fumeur dit un truc, il était donc la depuis le début mais Tabaqui a pas passé l’info… c’est une impression. Dans la 3eme partie, aussi, quand Fumeur se rebelle un peu contre Sphinx, Tabaqui est pas du tout compréhensif ni rien. Je trouve que le plus sympa avec Fumeur (a part Noiraud et le Macédonien) étonnamment c’est Lord, mais c’est ptêtre juste parce que je l’aime beaucoup, je lui invente des bons cotés <3
    Sinon, Tabaqui m’a toujours paru un peu magique, si un perso devait avoir ce rôle pour moi c’était bien lui !

    Roux

    pareil que toi, Mort je l’avais trop aimé, mais Roux beeeeurk ! sa chambre, son rapport aux filles, ce qu’il fait au Rat qui s’est rebellé contre lui… dégueu xD

    Sphinx

    c’est vrai que j’étais grave triste qu’il sorte “seul”. OMG et moi aussi j’étais en larmes quand il retourne sur les ruines de la maison ! toute la fin a partie de quand Fumeur se réveille et qu’il est seul avec Sphinx j’ai fait que pleurer mon dieu :sob:

    Vautour :

    Olala mais oui ! là aussi j’avais été tellement triste quand il demande a Sphinx de le faire passer de l’autre coté parce que son frère lui manque :O c’est vrai que Vautour est un des persos les plus tristes… mais en meme temps… j’ai tellement rigolé quand il entre dans leur chambre et qu’il fait “pardon de vous déranger mais euh, on a trouvé un cadavre dans les toilettes” :rofl: puis quand il prend le journal de Fumeur et qu’il écrit n’importe quoi sur les cactus dedans :rofl: ce perso improbable :rofl: ! le chapitre qui est de son point de vue est trop marrant aussi !

    L’aveugle

    C’est vrai que je dis rien sur lui… j’ai rien a en dire, bizarrement, il vit sa vie… j’ai trop de distance avec ce perso, il est pas assez lié aux autres pour que j’arrive a m’en faire une opinion. C’est intéressant cette idée d’amour/haine envers Sphinx, et probablement vrai. A mon avis il l’aime quand meme beaucoup (autant qu’il peut aimer quelqu’un), vu comme il réagit quand Sphinx lui dit qu’il compte pas le suivre.

    le Macédonien

    OMG Comment j’ai pu oublier le Macédonien ?? c’est aussi un de mes persos préférés, je trouve toute sa partie tellement belle et bien écrite, sa relation avec Sphinx, avec Loup… quand Sphinx lui dit “Trouve-toi une peau, le Macédonien, trouve toi un masque ! Parle, fais quelque chose, on doit te sentir, te saisir, te cerner… tu comprends ? Sinon, tu vas finir par disparaitre” et l’angoisse a la fin quand les types reviennent vers lui ! son plongeon, Sphinx qui le retient… j’ai TROP aimé ce perso.
    La mort de Loup je l’ai intégrée sans souci, c’était super triste, mais… moins hallucinate que la mort de Pompée qui m’a vraiment mis une claque

    Questions subscidiaires

    pour moi, les Log c’est un petit clan qui se crée par amitiés, indépendamment des groupes auxquels appartiennent les persos. Je crois aussi qu’ils sont tous marcheurs, mais je suis pas sure.
    C’est pas bête l’idée du 5eme groupe dispersé tien ! je trouve super bizarre cette absence de 5eme groupe. En tout cas c’est pas dit, mais c’est carrément possible.
    ANECDOTE : les Bandar Log c’est la tribu des singes dans le livre de la jungle de Kipling, et Tabaqui c’est le nom d’un des persos (un chacal, of course, qui a des crises de folie dangereuses et est le seul ami de Shere Khan)
    Les endormis et les disparus… je sais pas, je pense comme toi, mais avec également Rousse.
    La nuit de la promo d’avant… j’avoue j’aurais aimé avoir les détail, mais en meme temps… :astonished: si je me rappelle bien Raph parle de “12 tentatives de suicide tont 5 réussies”, a mon avis ça a du avoir lieu dans le croisement, ça devait être atroce.
    Pour Elan, on sait qu’il meure cette nuit là, on sait aussi que tous les petits étaient enfermés dans le labo de bio sauf un : l’aveugle. Aveugle qui est en possession du couteau qui a tué Elan. Et il me semble que Sphinx dit quelque part, en parlant de l’Aveugle : “ce qui s’est passé avec Elan c’était pas l’Aveugle, Elan s’est fait tuer par la Maison, parce qu’il a voulu partir” (je me rappelle plus bien ? je vais essayer de retrouver le passage) Donc a mon avis, l’Aveugle a tué Elan, ce qui explique pourquoi Loup ne supportait pas l’Aveugle.

    Gros Lard

    exactement pareil que toi :joy: je le visualise absolument pas ! J’imagine un gros bébé en grenouillère, mais bon aux dernières nouvelles il a le meme age que les autres ! D’ailleurs j’ai fait un dessin du 4eme groupe, j’ai pas pu mettre Gros Lard dedans, impossible, j’avais aucune idée d’a quoi il pouvait ressembler

    @Cerise
    Ralph

    J’avais été hyper impressionnée dans le chapitre ou il raconte que les fenêtres ont été peintes en noir puis murées et que tout le monde trouve ça normal.
    A propos de Ralph, est-ce que vous avez compris la même chose que moi sur la fin ? qu’il aurait lui aussi sauté définitivement, et retrouvé et adopté Marraine ?

    Les filles

    J’ai adoré Rousse et Sirène. Rate est stylée mais elle est comme l’aveugle, trop lointaine. J’ai honte mais j’aimais aussi beaucoup Gaby, d’ailleurs j’étais a fond pour elle et l’Aveugle (dans le lit de Larry xDD)
    Poupée et Beauté étaient trop mignons, le passage ou Fumeur les regardent jouer avec le ballon c’était trop beau

    et pour finir, une dernière petite théorie sur la fin :

    Je pense que Noiraud et Fumeur sont en couple dans l’épilogue. Avant je me jeter des tomates, réfléchissons :
    -Aucun des deux n’a l’air de s’intéresser aux filles, Fumeur déteste Rousse parce qu’il l’a vue a poil
    -Noiraud a des affiches de mecs culturistes au-dessus de son lit
    -Dans l’épilogue, Fumeur dit “je revois plus trop les gens de la maison, j’ai un peu perdu le contact” et 3 lignes plus loin il nous parle de Noiraud, comme s’il ne l’associait plus à la maison. C’est le détail qui m’a convaincue.
    -Noiraud connait toute la vie privée de Fumeur, il connait son père etc
    -Toujours aucune fille à l’horizon.
    C’est plus qu’il n’en faut pour les yaoistes dégénérées comme moi xD



  • Rahala @Cerise jsuis exactement comme toi, trop envie de parler de tout çaaaa, mais manque de temps!

    Du coup @Isapass @Sorryf @Cerise je fais court ce soir mais je reviendrai plus tard, là je vais juste à l’essentiel à savoir:

    NOOOON @Léthé j’attends que tu lises ce livre depuis des mois, je rêvais trop à l’avance des dessins que tu pourrais en faire! Je voulais même te taguer exprès quand je l’ai lu! JSUIS TROP DEG si t’accroche pas!
    Bon allez, on va dire que c’est juste parce que c’est pas le moment. Je suis certaine que tu vas y revenir un jour et te laisser capturer par la Maison. Pennac dit dans jsais plus lequel de ses bouquins qu’il y a “des livres qui nous attendent longtemps.” J’espère à fond que la Maison saura t’attendre pour t’accueillir quand ce sera le moment de votre rencontre!
    Pour ma part, y a plein de bouquins qui m’attendent d’ailleurs si tu savais, certains j’ose même pas le dire tellement j’assume pas……………

    et juste vite fait:
    @Cerise

    trop bien vu d’avoir mentionné Ralph, moi aussi j’ai trop envie de parler de lui! Le seul adulte valable en plus, heureusement qu’il est là (les autres sont tous horribles!)

    @Isapass

    Tabaqui moi aussi j’ADORE ce perso, il est complètement barré et tellement énigmatique que ça me rend dingue (j’ai une méga théorie sur lui, je vous dirai à l’occase pour que vous me donniez votre avis) par contre il est le seul auquel j’arrive jamais à m’identifier, pour tous les autres y a toujours un moment où l’identification marche, sur un ptit truc, sauf pour lui, donc je comprends Sorryf quand elle dit qu’il est pas sympa, car pour moi aussi, il ne l’est pas, il est…autre chose.

    @Sorryf

    “quand t’as ditc’est plus qu’il n’en faut pour les yaoistes dégénérées comme moi” OMG tu m’as fait trop RIIIIRE . Sérieux, t’es irrécupérable. Mais bon, on t’aime quand même <3 .


Log in to reply
 

Looks like your connection to Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.