Suite (pas toujours) logique


  • Plume d'Argent

    Coucou les plumes!

    Suite à des problèmes que j’ai rencontrés (et visiblement je ne suis pas le seul) je crée ce sujet sur les difficultés d’écrire une suite, et plus particulièrement son début.

    Pour ma part, je me suis posé pas mal de questions sur le lecteur qui aurait le livre entre les mains. “Est ce qu’il a lu le premier Tome ou est ce qu’il découvre mon univers avec ce tome 2?” “Dois-je du coup rappeler beaucoup d’éléments du tome 1 pour qu’il comprenne à peu près, même s’il ne l’a pas lu?” “Comment faire pour ne pas être lourdingue avec ces même rappels et ne pas polluer le début de ma nouvelle histoire?”

    Autant de détails qui me font un peu bloquer. Je ne veux pas me tromper et accrocher le lecteur, mais que ça reste fluide et cohérent en même temps…

    Si vous avez des conseils ou d’autres questions sur le sujet, c’est ici que ça se passe! :)



  • hello @Jérôme je n’y connais trop rien en écriture de suite (tome1 oblige) mais comme toi je me suis posée la question (tome 1 oblige encore), du coup c’est vraiment bien d’avoir un topic pour en discuter, analyser nos points de vue et en tirer quelque chose (peut être) merci à toi!

    De mon constat et peut être que je me trompe mais globalement à la lecture:

    • les auteurs de livres à suite gardent un fil rouge pour que leur récit ne perde pas en cohérence (bon jusque là c’est évident)
    • il faut que les pérégrinations de leurs héros se poursuivent et que le récit avance,
    • éviter de stagner sur un récapitulatif pour satisfaire aux besoins premiers des lecteurs ayant lu le tome 1 curieux du développement de l’intrigue. Avant tout c’est ce lecteur qui compte, il me semble (mais c’est subjectif)

    Le lecteur qui ouvre le tome 2,sans avoir lu ton premier bouquin, toujours en tant que lectrice, j’ai pu noter:

    • il faut lui donner envie de repartir en arrière, cet effet se produit si:
      ton fil rouge est bien tenu et qu’il y a reprise du suspense ou de la situation dans laquelle ton personnage principal se trouvait, si tes intrigues sont alléchantes, il ira faire marche arrière pour comprendre le passé du personnage, de l’intrigue première et attendra impatiemment le tome 3 (s’il y a et si ton tome 2 déchire sa mémé).

    En y réfléchissant un peu plus, cela se joue beaucoup dans des rappels autour des personnages principaux (forcément), faire intervenir des souvenirs, expliquer pourquoi il est si taciturne par exemple lors d’un échange qui se déroule dans son dos ou un point de vue extérieur, trouver le moyen d’intégrer un bref rappel des victoires et ce qui reste à résoudre, ça peut se jouer aussi dans la description de l’environnement des protagonistes (truc et muche se sont retrouvés dans un paysage apocalyptique suite à ), dans un bond dans le temps etc…

    • il faut que ça reste anecdotique d’une certaine manière histoire de ne pas plomber lecteur num 1 qui se dira que tu es sacrément lourdingue mais assez efficace pour expliquer à lecteur num 2 où il en est dans l’aventure et quel fil rouge il s’apprête à suivre, ça te permettra de justement lui donner envie de repartir en arrière.
    • Tu as les prologues en général c’est un outil plutôt pratique pour mettre dans l’ambiance, faire des rappels quant au passé etc, mais les meilleurs bouquins à suite selon moi sont ceux qui arrivent à faire un bref récap par différents outils (dialogue, modification de l’environnement, reprise d’un suspense…) intégrés dans le récit/l’action.

    Tu retires quoi comme constat/observations à la lecture de livres à suite de ton côté? Qu’est ce qui te semble revenir régulièrement dans le travail de tes auteurs fétiches en la matière ?

    Curieuse de te lire pour faire avancer le schmiliblic et pardon pour le fouillis (je viens de poser ma réflexion tout azimut :p )


  • Plume d'Argent

    @babouhw Très bonne analyse du problème et plus particulièrement quand tu dis “il faut que ça reste anecdotique d’une certaine manière histoire de ne pas plomber lecteur num 1 qui se dira que tu es sacrément lourdingue mais assez efficace pour expliquer à lecteur num 2 où il en est dans l’aventure et quel fil rouge il s’apprête à suivre, ça te permettra de justement lui donner envie de repartir en arrière.” C’est exactement ça!

    Pour ma part, je ne suis pas fan des prologues, sauf si intrigue vraiment complexe et beaucoup de choses à resituer. Perso, je ne pense pas être dans ce cas avec mon tome 1 qui est plutôt simple de construction (c’était mon premier essai d’écriture donc je ne me suis volontairement pas rajouté de difficultés supplémentaires). Du coup, j’aurais aimé un truc simple en apparence, genre ce que fait si bien JK Rowling. Tu mets juste ce qu’il faut où il faut et hop c’est parti pour une nouvelle aventure! (c’est si facile dit comme ça!)

    En plus, pour mon tome 2 j’ai voulu déstabiliser les lecteurs du Tome 1 en débutant avec un chapitre un peu a part, avec de nouveaux personnages et seulement un ou deux anciens (mais qui ne sont pas forcément les héros qu’ils s’attendaient à retrouver d’entrée de jeu) et qui lance une intrigue direct. Un peu comme le font certains films… Ensuite, dès le chapitre 2 je reviens sur autre chose et sur les persos principaux… Quelque part, j’ai pris un peu le parti de me dire que le lecteur aurait lu le tome 1. J’ai fait un choix quoi…



  • @Jérôme oui je plussoie ton choix. Il vaut mieux partir du principe que ton lecteur a déjà lu le livre, ça aide à garder un rythme et une certaine clarté sinon oui, je comprends bien le blocage que tu évoques au départ…et puis ces lecteurs là sont précieux (les autres aussi!) mais ils ont vécu la naissance de ton ouvrage, ils se sont attachés à tes personnages, ils réfléchissent tout comme toi aux intrigues qui peuvent être développer, il y a un peu un effet miroir entre le lecteur premier et son auteur… l’œuvre n’est plus uniquement à son propriétaire. Penser à eux, ça te permet aussi de te jouer d’eux, de faire ce que tu fais là, les déstabiliser (c’est toi qui tient la main ^^ ). En parlant de JKR elle est extrêmement forte sur les jeux d’énigmes autour de personnages (rogue est particulièrement bien pensé en la matière, Dumbledore aussi) combien de théories non résolues sont ainsi nées :-) …et ça n’empêchera pas de nouveaux lecteurs de se joindre à l’aventure puisque de toute façon au fil de ta plume tu seras parfois obliger de revenir sur des épreuves passées, développer certains points laissés en stand by dans le tome 1, les retours en arrière, la tête dans le passé c’est typiquement humain XD .

    Ton idée est bien réfléchie et ça vaut la peine de continuer en ce sens! Tu as l’air bien lancé pour quelqu’un qui bloque ^^ go!


  • Plume d'Argent

    @babouhw Bah disons que maintenant que j’ai pris cette option, les choses se sont un peu débloquées. Maintenant, il me faut trouver la bonne dose de “rappels” pour rafraichir une lecture un peu ancienne du T1 et hop, en avant!

    Ce que tu dis sur les énigmes construites sur plusieurs Tomes est très pertinent (et c’est mon cas). Du coup ça me fait me dire que de toute façon, le lecteur sera obligé de passer par la case tome 1 si il veut bien tout saisir…


Log in to reply
 

Looks like your connection to Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.