Vivre en mer : petit lexique du voilier


  • Plume d'Argent

    Bon, j’ai vu qu’il y avait un lexique des abeilles et j’ai trouvé ça super intéressant, alors je me suis dit que partager le lexique de la voile pouvait être une bonne idée. Le problème c’est que beaucoup de choses me sont encore inconnues, et que beaucoup sont très difficiles à expliquer (les noeuds par exemple), mais je me lance !

    Tout d’abord, il y a des mots à NE SURTOUT PAS DIRE sur un bateau (les marins sont TRÈS superstitieux). Les deux principaux sont lapin, qui porte malheur, et corde. Sur un bateau les cordes ne sont pas les cordes, ce sont des boutes. Et de manière générale, on évite de dire “femme à bord” (avant on avait pas le droit de dire “femme” mais c’est très peu pratique et totalement sexiste donc c’est de plus en plus permis). Ah et, tribord c’est la droite du bateau, bâbord c’est la gauche du bateau.

    La navigation :

    • Allures : positions que peut prendre le bateau par rapport à la direction du vent qui correspond à un certain placement des voiles. Il en existe 4 principales : Le près (quand la proue reçoit le vent en diagonal), le travers (direction du vent perpendiculaire au bateau), le grand largue (quand la poupe reçoit le vent en diagonal) et le vent-arrière

    • Noeuds : unité de mesure de la vitesse qui représente un mille nautique par heure (un noeud = 1,8 km/h)

    • Faire le point : déterminer la position du bateau et prévoir son cap (= direction), le faire à la main est inutile sur la plupart des nouveaux bateaux (mais mon père aime bien)

    • Un compas de relèvement : outil permettant de reporter des distances sur la carte pour faire le point (différent du compas géométrique)

    • Une règle cras (orthographe hasardeuse) : mélange entre un rapporteur et une règle qui sert aussi à faire le point

    La mer et la météo :

    • Un grain : une tempête (généralement soudaine) aussi appelée sauce

    • La houle : vagues (hauteur et espacement)

    • Mer calme : quand il n’y a presque pas de houle

    • Mer belle : quand il y a peu de houle et des conditions climatiques favorables

    • Mer agitée : quand il y a de la houle

    • Mer haute : assez grosse houle (à ne pas confondre avec haute-mer qui signifie loin des côtes)

    • Jour gris : comme le jour blanc au ski, c’est quand à cause des nuages, le ciel et la mer paraissent gris

    Parties du voilier :

    • La jupe : face arrière du bateau

    • La quille : long poids accroché à la coque qui sert à équilibrer le navire et le remettre dans le bon sens s’il se couche

    • Le cockpit : espace situé à l’arrière du bateau depuis lequel on tient la barre, c’est le centre de navigation

    • La bôme : barre horizontal qui tient la grande voile

    • La balancine : ensemble de cordages et de poulies supportant et contrôlant la bôme, donc la grande voile

    • Filières : fils tendus sur les bords du bateau formant une barrière empêchant de tomber

    • Parbatages : bouée servant à éviter les chocs entre les bateaux au port, elles sont accrochées aux filière à l’aide d’un noeud appelé tour-mort-2-demi-clés

    • Annexe/youyou : petit bateau gonflable permettant de rejoindre la côté depuis l’eau (quand on est au mouillage par exemple)

    • Tirant d’eau : hauteur espérant le niveau de l’eau et le bout de la quille. Très utile pour pas l’arracher bêtement s’il n’y a pas assez de fond.

    • Haubans : fil d’acier accrochés à la coque maintenant le mat

    • Cabestan : treuil verticale permettant de régler les voiles malgré la force du vent

    • Winch : cabestan à engrenages multiples aujourd’hui plus utilisé que le cabestan simple

    À l’intérieur (pour les navires habitables) :

    • Le carré : pièce centrale du bateau où se trouve le tableau de bord, la cuisine un canapé/lit

    • Cabines arrières : Cabines situées sous le cockpit de part et d’autre du moteur

    • Cabine avant/cabine du capitaine : cabine située à l’avant (merci captain obvious) occupant la proue

    Les voiles (principales) :

    • La grande voile : voile principale attachée au mat (il peut donc y en avoir plusieurs s’il y a plusieurs mats) qui est presque la plus petite des voiles (ironique hein?)

    • Le génois : voile située à l’avant, de taille moyenne, il est placé du côté opposé au vent

    • Le foc : voile semblable au génois mais plus petite, généralement installée sur les bateaux non-habitables

    • Le spi : comme le génois et le foc, mais beaucoup plus grand, il sert en cas de vent très minime ou dans les compétitions

    Manoeuvres et actions :

    • Virement de bord (et son verbe virer) : passer d’un côté du vent à un autre en faisant passer le vent devant (je sais pas si je suis claire… ). Cette manoeuvre est facile et très utilisée, elle nécessite de réajuster la grande voile et de changer le génois de côté (en choquant l’écoute d’un côté et la bordant de l’autre). la seule difficulté en cas de vent assez fort et que les écoutes qui servent à la manoeuvre s’emmêlent avec d’autres boutes. C’est très difficile dans ce cas de les démêler car l’on peut être frappé et propulsé par dessus le bord ou perdre tout simplement l’équilibre (aller sur le pont avant en navigation et dangereux)

    • Empannage (verbe : empanner) : même principe que le virement de bord mais en faisant passer le vent par derrière. Cette manoeuvre est relativement commune mais peut être très dangereuse en cas de vents forts car elle peut tout simplement… arracher le mat (c’est arrivé à un des participants au Vendée Globe l’année dernière). Mat qui est généralement en acier ou en carbone pour vous dire la force des vents…

    • Amarrage (amarrer) : manoeuvre qui consiste à… s’amarrer. Ça peut paraître simple comme ça mais faut sauter sur le ponton (qui peut faire genre 15 centimètres de large parfois) depuis le bateau pour vite aller faire un noeud aux taquets (sorte de truc de métal permettant de faire des noeuds de taquets (jusque là tout va bien) très résistants). En Méditerranée, c’est pire, parce que pour s’amarrer il faut s’accrocher en plus à un boute appelé pendille lui-même relié à une chaîne mère qui traverse le fond du port, donc en attendant il faut retenir le bateau à la force de ses petits bras pour pas qu’il percute les autres (et parfois ça peut durer plusieurs heures, c’est du vécu)

    • Largage : même chose que l’amarrage mais à l’envers. C’est généralement plus facile.

    • Border : tirer sur un boute

    • Choquer : relâcher un boute

    • Lover : enrouler un boute après utilisation à l’aide de la technique fabuleuse de l’avant-bras

    • Lofer : se rapprocher de la direction du vent

    • Louvoyer : suivre une direction en zigzagant (car le vent nous arrive en face)

    • Rider : tendre les voiles

    • Affaler : faire descendre les voiles (les ranger quoi)

    • Abattre : s’éloigner de la direction du vent

    • Fasseyer : quand une voile se met à claquer dans le vent (ça peut être très violent et très impressionnant)

    • Arrimer : accrocher quelque chose solidement au bateau

    • Mouiller (nom : mouillage. être au mouillage) : jeter l’ancre près d’une plage (généralement pour la nuit)

    • Gîter : quand le bateau se penche sur l’eau, lorsque l’on est au près. Je vous conseille de taper “Alex Thomson Vendée Globe promo” si vous voulez voit ce qu’est un bateau qui gîte bien. Et un mec fou.

    • Skipper : être le capitaine. un skippeur est un marin expérimenté

    Quand il y a des avaries :

    • Ligne de vie : boute que l’on attache à sois-même pour être retenu en cas de chute hors du bateau par gros temps

    • Knock-down B1 : quand le bateau se couche à 90°

    • Knock-down B2 : quand le bateau se retourne. Normalement dans ce cas là il est remis droit par la quille, sauf si elle est cassée (mais bon là t’es sacrément dans la mouise, pour être polie), donc tout ce qu’il faut faire c’est s’accrocher très fort et retenir sa respiration le temps qu’il se redresse

    • Voie d’eau : trou dans la coque par lequel l’eau s’infiltre.

    Bon, bon, j’ai à peine aborder le sujet, mais je me rends compte que ça fait déjà beaucoup XD Je vous ai passé les noms de noeuds (sauf le tour-mort-2-demi-clés parce que je l’adore XD et le noeud de taquet) et de boute, parce que je ne pense pas pouvoir vous expliquer. C’est dommage parce que c’est un grand pan des manoeuvres. Mais si vous les voulez quand même dites-le moi.
    Sur ce, bon vent !


  • Plume d'Argent

    @Amande_Douce Je me demande si ton lexique (soit dit en passant intéressant et assez complet) ne fait pas doublon avec celui-ci : http://www.forumplumedargent.fr/topic/285/petit-dictionnaire-de-marine/7 !
    Regarde peut-être si tu ne peux pas plutôt compléter le déjà existant…


  • Plume d'Argent

    @Olek tu t’es trompé de tag XD ah oui je l’avais pas vu :astonished: je me sens conne d’un coup. Peut-être que c’est une meilleure idée de compléter celui qui existe déjà ? Ou je le supprime ? (il me semble qu’il y a tous les mots)
    Ça m’apprendra à pas vérifier que le sujet existe déjà ! (je mérite le fouet)


  • Plume d'Argent

    Oups ! Merci de me le signaler et désolée Amande Douce !
    Je ne sais pas, compléter c’est bien, après, ranger comme tu as fait c’est top ! Tu pourrais prendre ta liste, la compléter des mots qui sont à côtés et tout ranger (et mettre dans l’ancien topic pour qu’il n’y en ait qu’un ?). Qu’en penses-tu @Audrey-Lys ?



  • @Olek mdr c’est pas grave :laughing:


  • Plume d'Argent

    @Olek Tu veux dire compléter ma liste avec les mots de vefree et les ranger ? Pourquoi pas oui


  • Plume d'Argent

    Tout à fait Audrey Lys !


  • Plume d'Argent

    @Olek très bonne idée merci^^
    @vefree ça te dérange si je fais ça ? J’aimerais aussi rajouter deux-trois anecdotes personnelles en rapport au mot, comme je l’ai fait ici



  • Coucou @Audrey-Lys,
    ça ne me dérange pas que tu complètes ma liste de mots marins, bien sûr que non. ;)
    Au contraire, elle sera ainsi plus étoffée.
    Et si tu as des anecdotes, c’est encore mieux, cela rendra ce lexique un peu plus vivant.
    Merci de ta contribution.
    <3


  • Plume d'Argent

    Merci à toi :heart: je vais m’y atteler


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.