Besoin d'un correcteur ?


  • Administratrice

    Qu’est-ce qu’un correcteur ?

    Un correcteur est un auteur de Plume d’Argent qui accepte d’aider un autre auteur pour corriger son texte.

    Il vous aidera au niveau :

    • de l’orthographe,
    • de la grammaire,
    • de la ponctuation.

    Le correcteur pointera éventuellement les passages de votre texte qui posent des gros problèmes de compréhension. Bref, il ne s’occupe que des erreurs « objectives » : il ne s’occupe ni du style, ni du contenu.

    Comment faire appel aux services d’un correcteur ?

    En introduisant une demande sur ce topic, tout simplement.

    En contrepartie, vous vous engagez à lire et commenter votre correcteur, afin de favoriser les échanges de bons procédés. Lisez bien la charte en fin de ce message avant de poster un message.

    Comment se déroule une correction ?

    Une fois que vous avez introduit une demande de correction et qu’un correcteur est d’accord pour vous prendre en charge, vous poursuivrez votre échange par MP (Message Privé) afin de convenir sur la manière de procéder. Attendez bien d’être tombés d’accord sur cette modalité avant de commencer : chacun doit y trouver son compte.

    Et moi, je peux être correcteur ?

    Afin de garantir une correction de qualité, nous demandons aux volontaires d’avoir eux-mêmes un niveau correct en français.

    Si vous avez peur de ne pas être un bon correcteur, ne soyez pas déçus : vous ferez peut-être un excellent bêta-lecteur ! :-)

    Quelle différence entre le correcteur et le bêta-lecteur ?

    Le correcteur ne s’occupe que des erreurs « objectives » (orthographe, grammaire, ponctuation) : il ne s’occupe ni du style, ni du contenu.

    Si vous avez besoin d’avoir un retour sur la fluidité de vos phrases, sur l’emploi de votre vocabulaire, sur la crédibilité et la cohérence de votre narration, rendez-vous sur le topic Besoin d’un bêta-lecteur ?

    __

    Charte d’utilisation

    À lire obligatoirement

    Un chapitre corrigé = un chapitre commenté

    Droits et devoir de l’auteur

    • L’auteur a le droit à une correction de bonne qualité et conforme à ce qui a été convenu au préalable avec son correcteur.

    • L’auteur doit préciser sur quelle quantité de texte s’effectuera la correction : une nouvelle ? un roman court ? un roman long ? une saga ?

    • L’auteur accepte de se conformer à la disponibilité et au rythme du correcteur, à partir du moment où ça a été bien convenu entre eux au préalable.

    • L’auteur s’engage à donner une contrepartie équivalente : il lira et commentera, par des retours développés et constructifs, les textes de son correcteur. Idéalement, il le fera de façon proportionnelle à quantité et à la fréquence de la correction. Un chapitre corrigé = un chapitre commenté. La notion de “chapitre” pouvant être trompeuse (de 2000 à 20 000 mots par exemple), en cas de déséquilibre de taille, l’auteur et le correcteur s’arrangeront par MP afin que le nombre de chapitres compense d’un côté la longueur de l’autre.

    • L’auteur est dispensé de la contrepartie ci-dessus si et uniquement si le correcteur a spécifié sur ce topic qu’il n’en désirait pas.

    • L’auteur a le droit de demander un correcteur ET un bêta-lecteur à partir du moment où il honore lui-même son engagement avec les deux (sauf, évidemment, si le correcteur et le bêta-lecteur sont une seule et même personne).

    • Par contre, l’auteur ne peut pas demander plus d’un correcteur à la fois.

    • Si la correction effectuée est globalement correcte, l’auteur ne doit pas attendre du correcteur qu’il soit infaillible : il est possible que des coquilles lui échappent malgré toute sa vigilance. Si vous êtes à la recherche d’une correction irréprochable, orientez-vous vers les services d’un correcteur professionnel.

    • L’auteur a le droit d’annuler une correction en cours sans avoir à fournir de justification si les raisons sont d’ordre personnel (vie privée, familiale, professionnelle, etc.)

    • En revanche, en cas d’annulation, l’auteur a le devoir de prévenir son correcteur et d’honorer dès que possible son propre engagement (un chapitre corrigé = un chapitre commenté) si une correction a déjà été effectuée sur son texte.

    Attention : un auteur qui ne respecte pas les conditions posées par cette charte n’aura plus le droit de demander une correction ou une bêta-lecture.

    Droits et devoir du correcteur

    • Le correcteur a le droit, en échange de son investissement, à être lu et commenté par l’auteur qu’il corrige sur un texte de son choix, et ceci de façon proportionnelle à ses travaux de correction (un chapitre corrigé = un chapitre commenté).

    • Le correcteur a naturellement le droit de ne pas accepter de contrepartie : nous lui demandons simplement de bien le mentionner au moment où il propose son aide.

    • Le correcteur a le droit ne pas s’engager sur l’intégralité d’un texte : il corrige ce qu’il peut en fonction de sa disponibilité.

    • Le correcteur essaiera d’estimer au préalable avec l’auteur la quantité et le rythme des corrections qu’il pourra assumer.

    • Le correcteur doit effectuer une correction de qualité : il doit donc avoir de bonnes bases de français en orthographe, en grammaire et éventuellement en ponctuation.

    • Le correcteur a cependant le droit de ne pas être infaillible : des coquilles peuvent lui échapper malgré sa vigilance, sans que cela le lui soit reproché.

    • Le correcteur a le droit d’annuler une correction en cours sans avoir à fournir de justification si les raisons sont d’ordre personnel (vie privée, familiale, professionnelle, etc.)

    • En revanche, en cas d’annulation, le correcteur a le devoir de prévenir son auteur.

    Attention : un correcteur qui ne respecte pas les conditions posées par cette charte n’aura plus le droit d’effectuer une correction ou une bêta-lecture.

    Note à l’attention des auteurs et des correcteurs

    Si la correction ne se déroule pas conformément à ce qui était prévu, pour une raison ou pour une autre, qu’elle soit dépendante ou non de la volonté de chacun, contactez un modérateur par MP pour lui expliquer la situation.

    Nous attendons des auteurs et des correcteurs qu’ils s’adressent l’un à l’autre avec tact et diplomatie. Il peut néanmoins arriver que malgré cela, il y ait des problèmes d’affinités entre un auteur et un correcteur. Vous avez donc parfaitement le droit d’arrêter une correction en cours si l’alchimie ne se fait pas, sans avoir à culpabiliser ni à être pénalisé pour cela.

    Dans tous les cas, prévenez un membre de l’équipe de modération. Nous ferons tout notre possible pour résoudre le problème avec diplomatie !


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.