Bride Stories



  • Bonjour à toutes et à tous (on attaque directe avec une référence, comprendra qui pourra), aujourd’hui (et d’autres jours mais il me faut bien une phrase d’introduction) je vais vous parler de Bride Stories.

    Informations relatives à l’oeuvre : Bride Stories (乙嫁語り Otoyomegatari) est un manga de Kaoru Mori (qui a fait aussi Emma qui est vraiment bien), dont la publication a commencé en 2008 et continue toujours dans le magazine Harta. En France, il est édité par Ki-oon est présente 10 tomes parus. (merci Wikipédia)

    0_1542398581426_bride-stories-tome-1-130385.jpg

    Bon, je me suis rendue compte que très peu de gens connaissaient Bride Stories, contrairement aux manage dont je parlerai sans doute bientôt, c’est pour ça que j’ai voulu commencer par lui.
    Ce manga mérite vraiment d’être lu, donc voilà un petite pavé, histoire de vous mettre l’eau à la bouche tout en vous assommant.

    Basiquement, c’est l’histoires de personnes qui habitent en Asie Centrale et au Moyen-Orient à la fin du XIXème siècle. Je dis “personnes” parce que bien qu’il y ait des héros, ils n’apparaissent pas dans certains tomes. L’auteure nous fait découvrir une multitude de personnages et de modes de vie. Et c’est cool, genre très cool. Non seulement les graphiques sont magnifiques, dignes des plus grands magakas, mais les histories sont à la fois intéressantes et originales.
    Les histoires, bien que très variées, sont généralement centrées autour du mariage des jeunes filles, qui, à cette époque, se marient très tôt. Donc ça parle d’histories d’amour (non ne partez pas ! ), et de marchandage de filles, et parfois c’est un peu des deux. Et honnêtement, moi qui suis pas fan des histoires d’amour, je ne me suis jamais ennuyée, même quand il n’y avait pas grand chose autour. La manière que l’auteur a de raconter, son humour et ses dessins rendent tout intéressant, tout en sortant des schémas classique (genre les gens qui se marient avant de tomber amoureux).
    L’auteure met en avant une reconstruction historique fidèle, et cela nous fait découvrir plein de choses. Personnellement, je n’avais aucune idée de comment c’était dans ces régions à cette époque, et maintenant je suis incollable. Il y a des parties assez “documentaires” mais ce n’est jamais trop lourd. Et cela permet d’aborder un tas de thématiques diverses, le mariage et tout ce qui gravite autour, tel le marchandage, comme je disais, de gamines, les gens qui se marient vraiment tôt, et aussi du statut de la femme (notamment dans le tome 7 comme l’histoire se passe dans un pays de Moyen-Orient), mais aussi des guerres, des conflits de territoire. Et cela, sans jamais juger directement. L’auteure ne juge pas, elle montre. Pour la première fois de ma vie je me suis retrouvée à considérer à travers les yeux d’une femme que porter le voile c’est normal (ce que je ne pense pas). Ce qui est fou avec ce manga, c’est qu’en ouvrant deux tomes au hasard, on tombe sur des scènes totalement différentes (ex : dans le tome 6 vous tomberez sur une scène de guerre, dans le tome 7 sur une scène de hamman avec tout plein de seins nus qui se baladent). Et cela passe aussi par des personnages tous différents, sans être caricaturaux.
    Et j’en arrive au point fort pour moi, de cette série : les personnages.
    Les personnages sont vivants, dans le sens où ils ont l’air de sortir du livre (métaphoriquement parlant). À tel point que quand je pense au conflit avec les russes qui arrive juste après le manga, je me dis “j’espère qu’il ne leur est rien arrivés, à Amir et Karluk”, alors que je sais pertinemment qu’ils n’ont jamais existé. Cela tient du fait que les personnages sont rarement présentés comme des caricatures, comme on a l’habitude d’en voir dans les mangas, ils appariassent comme on rencontrerait des inconnus dans la rue. Et ils sont comme des icebergs : on ne voit pas beaucoup d’eux (il n’y a presque aucun flash-back explicatif) mais on les sait très complexes, comme des personnes quoi.

    Pour résumé : c’est une découverte d’une autre culture, avec de tout, en passant de l’historie d’amour entre deux adolescents à une guerre de territoire. Ça brasse plein de thèmes sans être lourds, ça a un ton tantôt dramatique, tantôt enfantin dans les scènes d’amour sans être niais, et en plus, c’est original. Donc foncez.

    Pour ceux, qui, on sait jamais, ont déjà lu :

    Mon tome préféré, c’est le 6, celui avec la bataille, mais je les aime tous. Mon personnage préféré, c’est Azher, mais je les aime tous. Et mon histoire d’amour préférée, c’est celle entre Smith et Talas :heart: , mais je les aimes toutes. Et vous ? Et POURQUOI Y A PAS D’ANIMÉ BORDEL ?! Sérieusement, c’est génial, ce manga, pourquoi ?! Vous avez des infos à ce sujet ?!


  • Plume d'Argent

    C’est un des rares mangas que j’ai lu (mais il y a trop longtemps pour répondre à toutes les questions que tu poses @Audrey-Lys) et je l’avais trouvé sublime, tant en termes de graphisme que d’histoire.
    Vraiment une très belle série.



  • Merci pour ce résumer !
    Je me tâtais beaucoup à me les acheter - vu que mes bibliothèques de mangas sont déjà pleine à craquer. Une de mes copines est assez fan et le style de l’auteure l’a beaucoup influencé au niveau de sa pratique du dessin, notamment dans certains détails des tissus et draperies.
    Si je les trouve je n’hésiterais pas à sauter dessus c:



  • @Isapass Oui^^moi c’est le premier manga “à l’envers” que j’ai lu de ma vie, une belle façon de commencer
    @Soah je ne peux que te le conseiller :smile:



  • Tu le vends très bien en tout cas. Ça m’intrigue et je profiterai peut-être du défi lecture pour aller mettre le nez dedans.



  • C’est vraiment un manga sympa, l’ambiance qui s’en dégage est assez unique.
    @Audrey-Lys : pour répondre à la question “pourquoi il n’y a pas d’animé” , la réponse est probablement que l’ambiance se prête plus à un manga papier qu’à un dessin animé, les œuvres ne sont pas toutes faites pour être transmedia, et l’adaptation serait sans doute décevante. (Puis vu le style graphique plein de détail des drapés, je pense que ça doit être un enfer à animer…)



  • @Gueule-de-Loup :smile:

    @Dworkin Je ne vois pas pourquoi l’ambiance se prêterait mieux en livre qu’en animé, en revanche je te rejoins sur les graphismes, c’est vrai qu’on perdrait à coup sûr de la qualité de ce côté là. Mais Emma non plus n’a pas été adapté alors que ça s’y prête beaucoup plus et que ça a eu un certain succès. Pour moi c’est autre chose, parce que généralement les studios s’en foutent de massacrer des oeuvres, dès qu’ils peuvent faire une adaptation, il le font. Peut-être que l’auteure ne veut pas, ou que la maison édition n’a pas de contacte dans l’animation, mais c’est surprenant dans les deux cas.


  • Plume d'Argent

    @Audrey-Lys : si y a un animé d’Emma.



  • @Nascana ah bon ?! j’ai cherché pourtant


  • Plume d'Argent

    Il est sur youtube.



  • @Nascana Tout s’explique XD en tout cas merci pour l’info


  • Plume d'Argent

    De rien.


  • Plume d'Argent

    Ho ouiiii Bride Stories !
    J’avais commencé à les acheter, attirée par les sublimes dessins (quelle finesse, mais quelle finesse :heart_eyes: ). Je ne sais plus trop pourquoi j’avais mis ma lecture en pause, merci Audrey de me rappeler cette série et de me donner envie d’y replonger et de reprendre ma lecture ^^



  • @itchane De rien^^


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.