C'est une belle journée, je vais me coucher.



  • Chère Skylar,

    Cela fait huit ans que l’on se connaît. Tu es la personne qui a le plus accaparé mes pensées durant toutes ces années. Je vois sans cesse ta chevelure blanche, le symbole gravé sur ton front et l’auréole chatoyante qui t’entoure. Je connais également ton sourire, cette moue boudeuse et cette grimace insupportable que tu fais lorsque tu as raison. Je te connais très bien, mieux que personne sans doute. Car je suis celle qui t’a créé. Skylar, j’ai tant de choses à te dire, à te révéler, j’ai tant d’endroits à te montrer, j’ai tant d’aventures à te faire vivre. Ton destin sera grand, je te le promets.
    Des promesses, je t’en ai fait beaucoup. Sans cesse. Lorsque je ressors mes vieux carnets d’écriture, que je retrouve les premières esquisses de ton histoire et les croquis maladroits de ton visage, j’ai tellement de sentiments qui refluent en moi. Tu es comme un espoir dans l’obscurité, ce rayon de soleil qui perce la nuit à l’aube. Ta vie m’a fait pleurer lorsque j’en ai perdu des fragments. Ton existence m’enchante, chaque fois que je pense à toi. Skylar, je sais que tu attends. Je sais que tu ne me demandes qu’une seule et unique chose : que j’écrive.

    Seulement, je dois t’avouer une chose que je t’ai toujours caché : j’ai peur.

    Tu es ma plus belle création, ma plus grande fierté, tu incarnes tous mes rêves et mes espoirs. Je sais que ce sera avec toi que les choses deviendront merveilleuses, car tu as le don de rendre tout magnifique. J’ai peur d’échouer. La tâche est bien trop grande. Tes attentes, mes attentes sont si immenses que je m’en sens incapable. Tu as entendu tout comme j’ai entendu certains grands auteurs dirent qu’on ne peut pas écrire un bon livre avant 40 ans. Alors je te fais patienter, je te laisse moisir dans un tiroir, parce que j’ai peur, parce que je n’ai pas encore l’expérience suffisante pour te confier l’ithuriel, pour t’emmener sur l’Arche de la Magie, pour te voir grandir, te rendre à Hybris ou encore dans les Limbes. Je n’ai pas assez vécu, Skylar, pour te rendre honneur, pour rendre justice à ce que tu es, ce que tu représentes pour moi. J’ai envie de veiller tard durant la nuit pour écrire ton histoire, seulement mes phrases ondulent comme des vagues trop salées. J’essaie. Je t’assure que j’essaie. De toutes mes forces. Je repousse mes limites et te forge un univers digne de ce nom. Je creuse dans mon imaginaire pour trouver de nouvelles idées, de nouveaux paysages, de nouveaux détails, mais plus je creuse, plus j’ai la sensation de t’enterrer. Je me perds aisément dans ton monde si vaste. Skylar, je pensais que c’était à moi de te guider à travers les rues de Praha, dans l’obscurité de la Non-Mer, à travers les couloirs de la Moskva, mais en réalité, c’est toi qui dois me sortir de cette voie sans issu. J’aimerais trouver la force et le talent nécessaire pour mener à bien l’expédition que l’on s’est promis. La sensation de ne pas avoir assez vécu, de ne pas avoir vu assez de choses pour écrire tes péripéties, me bouffent. Dois-je réellement attendre 20 ans pour te retrouver et pouvoir rédiger avec un plus large vocabulaire tes aventures ? Je sais que je dois tant apprendre avant de me lancer. Je me dois d’élargir mes horizons, mes mots. Skylar, j’ai l’impression que depuis que je t’ai mise dans ce tiroir j’ai perdu quelque chose. Lorsque je relis mes manuscrits récents, je ne les trouve pas aussi bon que ceux de tes aventures qui sont pourtant, je le sais : médiocres. Il y a des tournures de phrases, des mots que je n’emploie plus, sur lesquels j’ai fait l’impasse. Skylar, je sais que tu attends, et je vais malheureusement devoir te demander encore un peu de patience. Bientôt. Bientôt, je me consacrerai à ton histoire, et j’espère avoir suffisamment de bagages pour y parvenir de la meilleure des façons. Laisse-moi du temps pour récolter tout ce dont j’ai besoin pour construire le monde de l’Axis Mundis.

    Je reviendrai, je te le promets. On se retrouvera. En haut de la tour, sous les étoiles, comme on se l’est toujours promis.
    Je ne t’oublie pas.
    Solène.

    Solène c’est mon nom.
    Et je suis venue sur Plume d’Argent pour réaliser la promesse que j’ai faite à Skylar, l’héroïne d’un roman commencé, mais jamais achevé. N’étant pas très douée pour écrire une présentation de ma personne, j’ai décidé de commencer par cette lettre…
    Je suis âgée de dix-neuf années (bientôt la vingtaine) et je suis en deuxième année de licence d’Histoire de l’Art et d’Archéologie à la Sorbonne, à Paris. Je déteste Paris. Je suis siamoise avec une sœur que je n’ai jamais voulu : l’angoisse. J’ai vécu chez ma grand-mère qui est bien plus jeune que moi : entre deux spoils de Game of Thrones, elle sort boire un verre avec les copines et je reste à la maison, en peignoir, cheveux gras, le chat sur les genoux et les pantoufles aux pieds. C’est la femme la plus formidable que je connaisse et c’est elle qui m’a donné le goût de l’Histoire. Je suis tombée amoureuse, grâce à elle, des Rois Maudits de Maurice Duron. Cet engouement pour le passé m’a également été transmis par mon grand-père qui collectionnait les livres sur la Seconde Guerre Mondiale. Je n’aimais pas lire étant plus jeune. J’ai grandis au milieu des romans, sans apprendre à véritablement les aimes à leur juste valeur.

    Puis j’ai fini par céder à la lecture.

    Depuis elle m’accompagne comme une ombre, qui parfois, se fait désirer, attendre. J’ai découvert grâce à elle des ouvrages qui ont marqué ma vie, comme La Divine Comédie, Le Paradis Perdu ou encore A la croisée de mondes de Philip Pullman.

    La lecture m’a mené vers l’écriture.

    J’ai achevé mon premier roman, il y a six ans. Depuis, je retravaille sans cesse dessus. J’ai sillonné les livres concernant le Haut Moyen-Âge, écumé les écrits sur la Seconde guerre mondiale, travaillé toute une nouvelle mythologie, tissé des intrigues à ne plus en finir, pour finalement, aujourd’hui décider de l’abandonner. Six ans d’écriture et jamais aucun résultat. Plusieurs lettres de refus de maison d’édition. Concours d’écriture jamais gagné. Tout un tas d’événement qui m’ont poussé à me remettre sérieusement en question. J’ai alors compris quelque chose. Il y a des années, j’ai commencé un roman. Un livre que je disais être celui de toute une vie. Je l’avais fait lire à des amies très proches et leur engouement pour cette histoire était tel que j’avais dévalé la pente infernale du premier roman les yeux fermés, sans plan, sans rien, comme une jardinière. Sauf que je ne l’ai jamais achevé. Je l’ai laissé moisir dans un tiroir, parce que je me suis persuadée que je n’avais pas assez vécu pour l’écrire. Que l’on écrivait un bon livre qu’à l’âge de 40 ans.
    Seulement, il y a quelque temps, j’ai retrouvé une lettre, rédigée de ma main, avec un destinataire qui n’a pas d’adresse dans cette réalité : Skylar de Brive. L’héroïne de cette première histoire. Cette lettre contenait une promesse que je lui ai faite. Et je suis aujourd’hui ici pour la réaliser. Je me relance dans l’aventure de l’écriture, mais je sais que je n’y arriverai pas seule. Je peine à m’atteler réellement à la rédaction de ce roman qui me terrifie, car je ne m’en sens pas à la hauteur. J’espère qu’au sein de la communauté de Plume d’Argent, par le biais du partage et de la découverte que je pourrai enfin reprendre la rédaction de mon roman si longtemps abandonné…

    {Navrée pour le pavé ah ah.}
    Voilà, voilà. c:



  • Oh et bien quelle belle entrée en matière ! Bienvenue et je te souhaite de réaliser ta promesse faite à Skylar ! Voici un peu de motivation, des licornes :unicorn: :unicorn: et du chocolat :chocolate_bar:. Ou un bon café :coffee: . Ça dépend, tu tournes à quoi ?? :grin:



  • Coucou.

    Une chose est certaine. Si tu n’as pas abandonné cette histoire après 6 ans, eh bien, tu vas être obligée de l’écrire… Le problème des fonds de tiroirs, c’est qu’ils ne lâchent jamais l’affaire. J’ai enterré Maylan pendant près de 13 ans :O J’ai crus pouvoir poursuivre ma vie, mais il était toujours dans mes rêves, dans mes pensées, lui, ses compagnons, son monde, son histoire…

    Eh puis j’ai eu un étrange déclic (on m’a demandé, tout à fait hors sujet, si j’étais écrivain, que mon écriture était très agréable) et… pendant 8 mois, tous les jours, j’ai écrit. Tout est venu tout seul, comme par magie (une trilogie en 8 mois… ^^).

    Bon, ça fait 10 autres mois que je retravaille le livre premier, mais quelle belle aventure ! :D pendant toutes ses années, en fait, sans le savoir, je construisais mon monde et mon histoire, presque inconsciemment. C’est parfois surprenant comme tout s’emboîte, j’ai du mal à croire que ça vient de moi…

    Bref, j’ai fait un roman aussi et comme tu as déjà le ravitaillement, je t’offre un stock de crayons (tu vas en avoir besoin…) Bienvenue !

    :black_nib: :black_nib: :black_nib: :black_nib: :black_nib: :black_nib:
    (j’ai mis des stylos plume, rapport à plume d’argent… ^^)



  • Bienvenue parmi nous @Soso !


  • Plume d'Argent

    Si on écrit un bon livre à quarante ans, c’est parce que s’entraîner pendant vingt ans finit par payer… :grin: Blague à part, bienvenue parmi nous Soso! J’espère qu’on verra bientôt cette Skylar de Brive débouler sur PA :fire:


  • Plume d'Argent

    Bienvenue !
    Tu es au bon endroit pour la motivation, les conseils, les idées et tout simplement, l’émulation !
    Je te souhaite d’arriver ton objectif.

    Installe-toi bien ;)



  • Quelle présentation magnifique ! J’en ai la lame à l’oeil :flushed: Même si je n’ai pas ce genre de problèmes, je te soutiens à fond ! Écrire un roman, c’est comme gravir un montagne : quand tu es en bas cela te parait immense, mais une fois arrivée en haut, tu vois tout le chemin que tu as fait, et tu te sens fière. Tu admires alors une magnifique vue dont seul l’horizon est la limite, là tu vois de nouvelles montagnes, encore plus hautes, à gravir.
    Courage !



  • @Soso Je te souhaite de trouver ce que tu cherches sur PA. Je me retrouve un peu dans ta présentation dans le sens où mes personnages me poussent à aller de l’avant (ou me bottent les fesses) pour écrire et partager leurs aventures. Après tout ce qu’on leur fait vivre, on leur doit bien ça ;) Quant à savoir s’il faut avoir 40 ans pour écrire un bon livre, à chaque âge, son livre, tout le monde à quelque chose à raconter, non ? Plein de :four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover: pour la suite


  • Plume d'Argent

    bienvenue par ici ! Très beau texte de présentation (et lettre aussi). Bon courage pour ton projet, que Plume d’Argent te donne la motivation que tu cherches ! ;)


  • Plume d'Argent

    Bienvenue @soso ! J’espère que PA t’aidera à réaliser tes projets.
    Petit pas par petit pas, tu l’écriras ton roman :four_leaf_clover:



  • Salut à toi @Soso !!! bien venu sur PA :D


  • Plume d'Argent

    Bienvenue par ici Soso ! :cookie:


  • Plume d'Argent

    Bienvenue parmi nous, @Soso !
    Tu es certainement au bon endroit pour rédiger ton roman en profitant de l’émulation et des conseils d’autres plumes. Tu n’es pas obligée d’écrire un roman parfait du premier coup. Puisque Skylar s’impatiente, commence un premier jet, et tu t’amélioreras progressivement. Même s’il te faut plusieurs années pour écrire ce roman, tu finiras pas y arriver.
    Demande à @Cricri : elle n’a pas écrit la Passe-Miroir en un coup de plume magique. :wink:



  • Waouh ! Merci pour cet accueil très chaleureux ! Je vais pas m’en remettre ah ah.

    @MLdlG Je ne bois pas de café, je suis team chocolat chaud ! c:
    Merci en tout cas pour les licornes, je vais les appeler Delphine, et pour le chocolat aussi !

    @LionneBlanche 13 ans ? Cela fait beaucoup d’années ! Je pense qu’il suffit réellement d’un déclic pour se rendre compte qu’on emprunte pas forcément le bon chemin. J’ai commencé avec l’histoire de Skylar, et je l’ai laissé parce que je voulais être quelque chose de plus adulte, de plus mieux aux yeux des gens disons. Et grosse erreur ah ah ! Je n’ai pas reçu le même engouement pour ce texte que pour celui de Skylar, j’aurai dû écouter mon entourage, mais il faut croire que tête de mule un jour, tête de mule toujours !
    L’histoire de Maylan est disponible sur Plume d’Argent ? Tu as piqué ma curiosité c:
    Et thanks you pour les crayons, même si j’ai tendance à les machouiller crachouiller.

    @EcrYvaineDuCafe Merci beaucoup !

    @Zénodote Sûrement, mais c’est vrai qu’on m’a rabâcher pendant longtemps (des auteurs que j’ai rencontré en salon ou qui sont venus dans mon collège) qu’il fallait commencer par des nouvelles et ensuite attendre 40 ans pour écrire son premier vrai roman. J’étais un peu dépitée ah ah. Skylar fera une entrée fracassante promis ! c:

    @Isapass Merci beaucoup, je suis un peu angoissée parce que je ne suis pas très ehm… sociable. Non, introvertis plutôt, du coup je n’ose pas trop commenter ici et là sur le forum, mais ça va venir avec le temps !

    @Audrey-Lys Oh merci beaucoup ! Tu as raison, c’est un peu comme être Sisyphe d’écrire ! Et Sisyphe est heureux ! C’est pas moi, c’est Camus qui le dit !

    @Stella Ah ces personnages qui nous hantent et qui nous hurlent dessus quand on prend pas le bon chemin, ces petites voix de la raison que l’on ne soupçonne pas d’avoir un aussi grand pouvoir ! Oui, je pense que tu as raison, je suis plus motivée que jamais !

    @Elia Merci beaucoup !

    @Rachael Je sais que je trouverai sur PA un enrichissement que je ne trouverai pas ailleurs. C’est aussi cela qui m’a poussé à sauter le pas de l’inscription ! Même si je ne parviens pas à l’achever ce gneugneu de roman, je sortirai de cette expérience avec bien d’autres bagages fabuleux !

    @JDD Merci merci !

    @Eresia Merci beaucoup ! J’aime les cookies !

    @Fannie On ne peut que s’améliorer de toute façon ! Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils ! Ca me motive encore plus de m’y coller sérieusement à la rédaction de ce premier jet ! Même s’il en existe déjà 8 différents, mais jamais terminé… Procrassssttttiiinnnaaattttioooooonnnnnnnnnn is here. Well. Christelle Dabos l’a écrit avec du génie (et BEAUCOUP de talent), et c’est peut-être ça qui me manque cruellement. Mmh.



  • @soso a dit dans C'est une belle journée, je vais me coucher. :

    13 ans ? Cela fait beaucoup d’années ! Je pense qu’il suffit réellement d’un déclic pour se rendre compte qu’on emprunte pas forcément le bon chemin. J’ai commencé avec l’histoire de Skylar, et je l’ai laissé parce que je voulais être quelque chose de plus adulte, de plus mieux aux yeux des gens disons. Et grosse erreur ah ah ! Je n’ai pas reçu le même engouement pour ce texte que pour celui de Skylar, j’aurai dû écouter mon entourage, mais il faut croire que tête de mule un jour, tête de mule toujours !
    L’histoire de Maylan est disponible sur Plume d’Argent ? Tu as piqué ma curiosité c:
    Et thanks you pour les crayons, même si j’ai tendance à les machouiller crachouiller.

    J’avais son âge quand j’ai commencé. ^^ Pour ma part, c’était un souci de montagne… Je n’avais pas franchement le soutien de mon entourage par contre, et c’est toujours pareil, mais la différence, c’est que j’ai des bêta-lecteurs dont certains sont aussi devenus des amis : ça aide. Oui il est ici (le début ;)).


  • Plume d'Argent

    :rainbow: Bienvenue par ici @Soso !

    Très jolie lettre ! :smiley: Maintenant il ne te reste plus qu’à t’y mettre pour respecter cette promesse… Tu verras que par ici, il y a de la motivation et du soutien dans tous les coins !

    Installe-toi bien parmi nous :slight_smile:


  • Journaliste PAen

    Bienvenue Soso ! Installe-toi bien :)



  • Woah, déjà un premier roman écrit, chapeau bas… Et bienvenue sur PA !



  • Bienvenue par ici @Soso ! Tu dois beaucoup l’aimer, Skylar, pour lui avoir écrit une aussi belle lettre. Tant de beaux sentiments qui ne demandent qu’à être couchés sur le papier, j’en suis sûre.
    Tu verras, ici tu es au bon endroit pour recevoir conseils, câlins, motivation, pour partager les bons comme les mauvais moments !
    Dis nous en plus sur Skylar et ses aventures !
    Bonne installation


  • Plume d'Argent

    Quelle belle histoire… Très Plumienne, si je puis me permettre. Anyway, bienvenue parmi nous !


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.