La Fabrique de Stella (JdB)



  • :dizzy:La Fabrique de Stella ouvre ses portes (Enfin, c’est pas trop tôt !):dizzy:
    Entrez et installez-vous : vous trouverez des lits duveteux à mémoire de lecteurs, des hamacs en forêt, des coussins ensoleillés et des simulateurs personnalisables(*). Un train-cursif et un métroconteur font la liaison tous les quarts d’heure.

    (*)Renseignements et réservations auprès de Stella, la personne à l’accueil, aimable et serviable, un carnet collé sur le front. Elle prend soin de chaque visiteur afin de compenser le catalogue limité. :cat:

    J’espère que la Fabrique de Stella deviendra un lieu fréquenté et fréquentable…Psitt : si quelqu’un a l’adresse d’un dompteur de fautes et d’un chasseur de machines à écrire, spécialisé dans les modèles à écran LCD…

    :star2: :book: :star2: Les Observatoires, livre premier|Fantasy| lire le roman|
    L’histoire :
    Les Initiés possèdent un don inné rare qui leur ouvre les portes des Observatoires. Ivy entame son apprentissage, mais la jeune fille manque de confiance : elle ne peut compter que sur sa différence, elle est la seule humaine à appartenir à un Observatoire. Se montrera-t-elle à la hauteur alors que les Rejetés — les éternels ennemis des Observatoires — les menacent à nouveau ? Se connaît-elle seulement ?

    Au départ (2017), je souhaitais :
    Mêler introspection, apprentissage et fantasy.
    Faire cohabiter une multitude de dons en les inscrivant dans la vaste culture fantastique.
    Un monde où des dons innés se substituent à certaines technologies, sciences.
    Détricoter ce monde.
    (pas des plus original comme point de départ, mais j’avais surtout envie de me faire plaisir.)

    Maintenant et après :
    Relu par des bêta-lecteurs IRL et corrigé (sauf les quatre deux derniers chapitres). Le premier tome aimerait se frotter à des lecteurs aux plumes affûtées. :smirk_cat:
    Le deuxième tome est en cours d’écriture (60 % du premier jet).
    Des romans one shot qui se déroulent dans le même univers sont à l’état de boules de poils :kissing_cat:.



  • Bienvenue dans ton JDB Stella! J’espère que tu auras le temps de tester tes propres hamacs <3

    Ton résumé m’a l’air bien alléchant mais je trouve que certains points restent brumeux: par exemple, tu commences par “Il y a près de trois cents cycles” mais on ne sait pas très bien ce que ça veux dire. S’agit-il d’un autre monde (et du coup trois cents cycles avant quoi?) ou bien est-ce notre monde il y a trois cent ans, donc dans une ambiance retro avec des “magicien” dissimulés parmi les humains.
    Et du coup, les observatoires étant fait pour préparer les gens qui ont des dons, pourquoi l’héroïne y est?

    Ceci dit, je pose beaucoup de question, mais il faut peut-être juste lire pour connaitre les réponses ;p


  • Plume d'Argent

    Elikya se vautre dans le premier hamac venu et s’empresse de poser tout un tas de questions.

    Tout comme @Gueule-de-Loup je trouve ce pitch alléchant, mais nébuleux. Le roman se déroule-t-il dans notre monde ? Il se déroule dans 300 ans ? Que sont ces fameux Observatoires ? La Communauté ? Les initiés ? Raconte moi une histoire ! 🤩



  • @Gueule-de-Loup J’ai au moins piqué ta curiosité. C’est un résumé type 4e de couverture. Eh oui, les réponses à tes questions arrivent dès le premier chapitre, mais, si tu me montres tes grandes dents, je veux bien te répondre en partie.

    Le temps se décompte en cycle. Le cycle 0 correspond à la création des Observatoires. L’histoire commence au début du 299e cycle.

    Tous les humains naissent imparfaits ce qui leur interdit l’accès aux Observatoires et à l’apprentissage. Sauf notre héroïne qui se voit affubler du surnom de Mademoiselle Parfaite.

    @Elikya Je savais que les hamacs seraient pris d’assaut. Tu m’as tout demandé sauf les Rejetés ;) Normal c’est marqué = méchants.

    Les Initiés suivent leur apprentissage au sein d’un Observatoire, on y prépare les personnes considérées comme l’élite de la Communauté (=peuple). Ils régentent ce monde (=un autre monde, ou, je me plais à le penser parfois, notre monde qui aurait pu évoluer autrement à un moment de son histoire).

    Je me rends compte que c’est dur de savoir quoi répondre sans gâcher la lecture.



  • Bienvenue sur ton JdB Stella ! Effectivement ton histoire à l’air alléchante ! En revanche pour la 4eme de couverture je suis d’accord pour dire que c’est un peu flou. La confrontation “ne pas révéler” et “bien expliquer” est une vraie colle pour nous écrivains >.<


  • Plume d'Argent

    Ok, c’est un autre monde, on dirait une dystopie.

    J’aimerais bien rencontrer Mademoiselle Parfaite, mais je manque cruellement de temps. Ce n’est que partie remise ! 😁


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton JDB Stella!


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton JdB !


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ta nouvelle chambre capitonnée, @Stella. Tu l’as très bien aménagée. Voilà pour la pendaison de crémaillère :champagne: .

    Tu dis que l’idée de base de ton histoire n’est pas très originale ; moi je la trouve intéressante et je suis sûre qu’elle a du potentiel.
    Bonne inspiration. :sparkles:



  • Merci Jérôme, Isapass et Fannie.
    Premier objectif de l’après crémaillère : un nouveau résumé :dizzy:
    T’inquiète Elikya : je te prête volontiers un hamac juste pour faire une pause:kissing_closed_eyes:


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton journal, @Stella. Eh, tu es déjà dans le second tome de ton histoire ? Je te souhaite que cette histoire continue à t’inspirer.
    Bon courage pour ce résumé, c’est toujours un casse-tête, ces trucs… :disappointed:


  • Plume d'Argent

    Prems sur les lits duveteux à mémoire de lecteurs! J’ajoute Les Observatoires sur ma PAL :)



  • Merci, Rachel et Zénodote:dizzy: . @Zénodote, je les ai essayés (bien évidemment) avant de les installer. Ils me font tous des câlins collants en ronronnant. ;)

    @rachael a dit dans La Fabrique de Stella (JdB) :

    Eh, tu es déjà dans le second tome de ton histoire ?

    J’ai écrit le T1 d’une traite en 2017. Je l’ai délaissé début 2018 le temps des BL pour me lancer dans l’écriture du T2. Et puis je garde en mémoire très longtemps les phrases et, pour me relire, j’ai besoin d’une coupure. J’ai entamé les corrections en juin du T1 (de forme plus que de fond, même si l’avancée de l’histoire a fait ressortir une incohérence et quelques points à préciser). Mais j’ai eu des soucis de santé alors depuis j’avance aussi vite qu’une limace sur un escargot. Heureusement que PA est là pour la motivation ;)


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.