Écrire un synopsis pour l'éditeur


  • Plume d'Argent

    Salut tout le monde! :)

    J’ai cherché un éventuel topic parlant du sujet que je souhaite aborder, mais je n’ai rien vu. Je m’excuse d’avance si celui-ci a déjà été traité.

    Je pense sauter le pas et tenter d’envoyer mon manuscrit à des maisons d’édition. Je le fais sans réelles illusions, mais je pense que toute expérience est bonne à prendre pour s’améliorer.
    Après avoir un peu cherché sur internet les façons d’aborder un éditeur, il y a une chose qui me laisse un peu dubitatif: le synopsis.

    Si je m’en tiens à ce que j’ai vu, celui-ci doit être court et résumer tous les rouages de l’histoire jusqu’à la fin, tuant ainsi tout suspens. J’imagine que beaucoup de plumes se sont déjà essayées à cet exercice et j’aimerais bien avoir vos ressentis/conseils sur le style, la longueur, une éventuelle méthode, etc.
    Cela me semble tellement dur de résumer un livre de 300 pages en 2 rectos!

    Merci d’avance pour vos précieux conseils (comme toujours!)



  • Personnellement moi on m’a demandé un texte de 20 ligne (taille de caractère 12, Time News Roman) pas plus. Celui que j’avais fait était jugé trop long. C’est vrai que c’est difficile de résumer son bouquin en si peu de lignes. Après ça doit dépendre des ME


  • Plume d'Argent

    @audrey-lys Merci de ta réponse! Après je sais effectivement que les attentes ne sont pas forcément les mêmes d’une ME à une autre. Là, j’aimerais surtout un avis sur ce que vous feriez vous, lorsque la ME demande un synopsis sans autre précision particulière.



  • Eh bien je ferai un synopsis le plus concis possible. Sans mettre trop de détails mais en exposant bien les principaux points de l’histoire(je préciserai quels thèmes ils abordent). Je m’aiderais du plan par chapitre que je fais pour chaque livre afin d’être clair sur le déroulement.
    Voilà je sais pas si ça t’aide c’est un peu général…


  • Plume d'Argent

    @Jérôme Je peux juste te montrer ce que j’ai fait pour mes envois de Prune, puisque tu connais l’histoire. Mais je ne te cache pas que je n’ai pas de retours, donc c’est sans garantie. J’ai plutôt donné les ingrédients de l’histoire que raconter l’intrigue linéairement, mais ce que je voulais surtout, c’était garder le ton du roman et donner une idée du rythme. Bref, j’ai fait au feeling, c’est à prendre avec des pincettes (au final on ne sait pas trop ce qui se passe dans l’histoire…)

    Prune, neuf ans, six mois et quelques jours, se balade au centre commercial. Les passants la croient seule ? Pas du tout ! Elle fait toujours des rencontres formidables dans les mondes qu’elle s’invente.
    À la veille des vacances de Noël, elle rencontre un petit garçon venu de nulle part qui ne parle pas. Le lendemain, c’est Nic, avec ses onze ans et son appareil dentaire, qui se joint à eux.
    Ensemble, ils découvrent des évènements très louches : des machins rouges apparaissent dans les boutiques du centre et les clients ont des problèmes de mémoire. Y a-t-il un rapport avec ses quatre types qui préparent quelque chose dans une vieille boulangerie ?
    Comme les adultes ne voient rien, les trois jeunes détectives lancent leur propre enquête. Hélas ! Face à des bandits de haut vol prêts à tout pour récupérer le butin d’un cambriolage international, les événements leur échappent. Kidnapping, prise d’otage, haute technologie, tout s’accélère. L’esprit affûté de Prune, la sagesse de Nic et les capacités très étranges du petit garçon ne seront pas de trop pour déjouer les plans des malfrats… avec, finalement, l’aide de quelques adultes."


  • Plume d'Argent

    @Jérôme Pour raccourcir le synopsis, j’ai résumé les trois parties de mon manuscrit dans les grandes lignes. Même s’il est tentant d’entrer dans les détails, le défi de l’exercice est justement de faire une synthèse cohérente, bien écrite, sans trop de fioritures stylistiques, ce qui suppose de tailler dans le gras. Un peu comme une lettre de motivation quoi.

    C’est vrai que ça m’a donné l’impression de livrer en pâture mes rebondissements fignolés avec tant d’amour :D

    Je pense que dans le doute il vaut mieux envoyer un synopsis détaillé qu’un “pitch”. L’idéal étant peut-être d’avoir les deux.

    Soit en dit en passant ça pourrait être cool d’avoir un topic où on commenterait nos synopsis respectifs. Un bon synopsis ne retiendra pas forcément l’attention d’une ME mais un mauvais desservira forcément le texte…


  • Plume d'Argent

    @isapass J’aime beaucoup ton syno! Il donne vraiment envie de lire et comme tu le dis, il conserve bien le ton de ton histoire! Ça a l’air simple comme exercice quand on lit le tien, mais moi je galère! Je vais t’embaucher pour faire le mien haha!

    @Zénodote Merci pour tes conseils! Et je trouve que l’idée du topic pour commenter les synopsis est une très bonne idée :)


  • Plume d'Argent

    @jérôme c’est gentil mais je te dis : méfiance… je ne suis pas sûre que ce soit exactement l’exercice demandé :grin:



  • Il me semble qu’il faut aussi dévoiler la fin de son histoire dans un syno. Il y avait un article dessus sur Espaces Comprises. Toutefois, je n’ai pas encore testé cet exercice :) .



  • @Jérôme @niel
    Oui, la ME e tout cas que j’ai eu voulait avoir un résumé de A à Z, pour voir le déroulement de l’histoire


  • Plume d'Argent

    @niel très intéressant ton lien ça va peut être m’aider à la construction du mien, merci!

    J’aurais une deuxième question toujours en rapport avec le synopsis. Lorsqu’une ME dit juste “envoyez votre manuscrit à telle adresse” et qu’il n’est pas explicitement demandé un synopsis, faut-il selon vous en joindre un quand même ou juste mettre une lettre de présentation?
    (Désolé mes questions sont peut être bêtes mais je n’y connais absolument rien et sur le net on lit tout et son contraire…)


  • Plume d'Argent

    @niel à la lecture de cet intéressant article, mon exemple n’est clairement bon :laughing:
    @Jérôme ne t’en inspires pas !



  • Le lien envoyé par @niel est en effet très utile. Je m’en étais inspirée. C’est un exercice en soi. Tu peux t’entraîner avec n’importe quel roman. Perso, ça m’a aidé à dédramatiser la chose. Maintenant, j’aurais même tendance à écrire le synopsis en premier. J’en joindrai un systématiquement, même si ce n’est pas demandé.
    Bon syno @Jérôme :wink: :four_leaf_clover:



  • @Jérôme je te conseillerais de mettre un sysnopsis aussi. En revanche préviens bien que c’est un résumé complet au cas où il veulent juste le manuscrit.
    Personnellement on m’a demandé la 4eme de couverture, un synopsis, le manuscrit et une description technique (style, nombre de pages, publique visé etc…)


  • Plume d'Argent

    Merci pour vos avis! Après je me disais que peut être, pour les ME ne demandant pas de synopsis, il pourrait être bien de mettre plutôt un résumé genre 4eme de couverture améliorée (le genre de résumé qui était demandé au concours galli). Ça donnerait une idée sans péter tout le suspens?

    Même si je sais que c’est different, j’ai vu, dans un livre sur HP que j’ai acheté cet été (l’histoire de la magie il me semble qui est sorti pour les 20 ans de la sorti du premier tome), le synopsis qu’avait envoyé JK Rowling à sa ME, et c’était une sorte de résumé mais qui ne racontait pas déjà toute l’histoire!



  • @Jérôme Oui peut-être, comme ça l’éditeur peut voir s’il a envie de lire le livre


  • Plume d'Argent

    J’ai horreur des synopsis. Il faut savoir résumer l’histoire et raconter la fin sans rien cacher, j’ai l’impression de trahir le roman.
    Bref, pour info, sur Cocyclics il y a un forum accessible aux personnes expérimentées qui est consacré aux synopsis. Les impressions des lecteurs sont d’une grande aide pour vérifier si le synpsis est bien compréhensible.


  • Plume d'Argent

    @elikya Oui moi aussi, je trouve le concept de dévoiler la fin complètement nul!
    En tout cas merci pour tes infos ! ;-)


  • Plume d'Argent

    Bon j’arrive à 870 mots pour un roman qui en fait presque 84000, je n’arrive pas à faire mieux… J’espère que ça fera pas trop long! :sweat:



  • La norme est un recto maximum me semble-t-il. Tu peux laisser décanter et réduire si besoin. Tu peux le faire lire à des plumes qui ont lu ton roman de A à Z ou qui ne le connaissent pas. C’est aussi une manière de voir si c’est compréhensible. Bon courage @jérôme


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.