Les Nébuleuses



  • Bonjour ! C’est mon premier jour ici et je me perds un peu dans ce forum immense, ne sachant que faire. Alors j’improvise !

    Pour l’instant j’ai écrit (presque) 7 livres, dont (presque) 4 sur Wattpad, un recueil de nouvelles, plein de poèmes, une pièce de théâtre et plein de scènettes.

    • Les Créatures de la Nuit 1 : L’Héritier
      Imaginez, vous êtes quelqu’un de parfaitement ordinaire, comme moi, Dan, 15 ans. Bon d’accord, je suis très bon en sport, j’ai les cheveux noirs et argentés, une fille de ma classe me regarde comme si j’étais un fondant au chocolat et mon père est mort dans des circonstances assez floues quand j’avais un an. Mais à part ça, tout va bien.
      Ce que vous venez de lire, c’est la description que j’aurais faite de moi avant. Avant que j’apprenne que les vampires existent, que j’en suis devenu un, et pas n’importe lequel : le Prince des vampires. Que je vais être amené à gouverner et qu’il y a plein, plein de gens trèèèèèès sympathiques qui meurent d’envie de voir ma tête séparée de mon corps……

      Voilà, ça c’est le teaser officiel, même si je me demande à chaque fois que je relis s’il est bien et s’il donne envie…j’ai un de ces tracs…C’est le premier livre que j’ai écrit, mais aussi que j’ai publié, via le programme Amazon Direct Publishing, dont il faudra sans doute que je parle dans un Topic dédié. Pour l’instant il n’est disponible qu’en version Kindle, mais dès que je suis de retour chez moi je m’occupe de la version brochée.

    • ClockGirl
      Voilà des décennies que la guerre dure, l’Amarye a réussi à envahir presque tous les pays environnant. Dans ce monde ravagé, Katty, une fillette de 8 ans, va voir sa vie basculer vers l’horreur le jour où les Amaryens atteignent sa maison. Torturée, réduite en esclavage, Katty sera désormais seule pour survivre dans ce monde hostile où les humains tombent comme des mouches. Mais que y aura-t-il à la fin de cette fuite en avant ?
      Je n’avais pas fait de résumé de ce livre jusqu’à présent…donc il n’est sans doute pas parfait (loin de là même).
      Dans le registre triste à en pleurer, j’ai rarement fait mieux. Mais je suis assez fière de ce livre pour sa richesse et son sous-texte. Il est en cours de correction.

    • Le Secret de la Veuve Noire
      Dans l’Angleterre de l’époque victorienne, Alexander Lewis Cunningham est un précepteur très en vogue dans la société londonienne. Beau, maîtrisant les arts martiaux, parlant 8 langues, ayant fait des études de lettre, de mathématiques et de médecine, il semble être l’homme parfait. Pourtant quand il accepte d’enseigner à la fille de la mystérieuse et nouvellement veuve Comtesse Adamson, il ne sait pas dans quoi il s’embarque. Intrigué par le manoir et ses habitants, sa curiosité malsaine va le pousser à tout faire pour découvrir le secret de la Veuve Noire, au point de ne plus pouvoir retourner en arrière…
      Je ne sais pas quoi dire, à part que c’est mon premier roman dont le héros est loin d’être un gentil et qui est beaucoup plus adulte que les précédents. J’ai posté le chapitre 9 sur PA pour l’instant !

    • Les Cupidons
      Trilogie que j’ai presque terminée, elle raconte l’histoire d’amour de Cupidon et d’une mortelle random. Soupoudré de beaucoup d’humour, elle est très courte afin de m’adapter au public de Wattpad.
      Tome 1 : Cupidon est chiant quand il est amoureux…
      Tome 2 : Les dieux grecs sont racistes
      Tome 3 : Jason et la chevelure rousse

    • Deux statuettes et trois tableaux
      Tôt un matin, deux voleurs pas très malins s’infiltrent dans un musé. Surpris par le matinal directeur, ils s’enfuient en oubliant leur sac, contenant deux statuettes et trois tableaux qu’ils s’apprêtaient à voler, ainsi que leur papiers d’identité. Contraints de récupérer leur sac au risque d’être arrêtés, ils se déguisent en grands-mères et infiltrent les visiteurs. Mais ils ne savent que parmi ces visiteurs se trouve une petite fille qui va causer leur perte…
      C’est une comédie à la Molière très enfantine, c’est la première longue pièce de théâtre que j’écris, elle est disponible, comme les Cupidons, sur Wattpad.


    Livres non-écrits :

    • Fantasy World
      Histoire inventée en commun avec ma BFF il y a trois ans, c’est censé être une BD. Cependant, comme il me manque du matériel professionnel j’attends encore un peu avant de la dessiner, de ce fait, l’histoire mûrit encore et l’univers s’enrichit sans cesse, voilà pourquoi j’ai prévu des préquels en roman.
      Fantasy World, la série principale
      Fantasia est un royaume merveilleux, plein de licornes et de fées, gouverné par un gentil roi et protégé par de gentils Chevaliers. Une seule tâche à ce tableau idyllique : les Faucheurs de l’Ombre. Sombre secte de tueurs à gages, ils manient des faux magiques et sont gouvernés par le mystérieux Maître de la Nuit, un magicien masqué très puissant.
      Ariel est une jeune fantasienne élevée dans le bonheur jusqu’au jour où sa mère est tuée sous ses yeux par une meute de loups. Révoltée, elle devient une Chevalière puissante, se jurant de traquer le mal. Mais elle va apprendre très vite que le monde n’est pas aussi manichéen qu’elle le croit, lorsqu’elle se trouvera être la cible de la Dame Noire, Faucheuse de l’Ombre, mandée par un mystérieux commanditaire pour la kidnapper.

      J’ai déjà tout prévu dans l’histoire, voici le titre des tomes :
    • 1 : l’Ecarlatte
    • 2 : Zeksyde
    • 3 : le Roi des Ombres
    • 4 : la Lune et le Soleil
    • 5 : les Transformistes
    • 6 : Azarel et Aenkel
    • 7 : La Rose Rouge
    • 8 : le Tournoi des fées
    • 9 : le maître du temps
    • 10 : Rose-Croix
      Préquels :
      La Rose d’Émeraude

      Angeline d’Armelac est une jeune fille noble, battu par une mère folle et violente. À l’âge de 12 ans, elle s’enfuit de sa maison pour se faire une nouvelle vie, loin de cette mère qu’elle hait. Mais elle tombe dans un guets-apen et est lynchée à mort et dépossédée de ses biens. À son réveil, elle trouve penchée sur son chevet une jeune femme du nom de Tressa Rose-Croix. D’une voix envoûtante, celle-ci lui propose de devenir…une Faucheuse de l’Ombre.
      C’est l’histoire de la mère d’Ariel, l’héroïne. J’ai déjà écrit le synopsis et dans l’absolu je pourrais l’écrire maintenant, mais c’est un préquel et en toute logique il devrait paraître après le début de la série principale.
      Le Prince des Ombres
      Djilian est le troisième prince du Royaume des Ombres, une terre morte où rares sont les habitants. Provenant d’une lignée de nécromanciens, il passe son enfance entouré de fantôme. Passionné par la lecture, ses penchants pacifiques lui attire de nombreuses moqueries et brimades de ses frères aînés. Heureusement, sa mère la reine est là pour le protéger…Du moins jusqu’à ce que l’Empire d’Arkandias envahisse les terres d’Aragon, le royaume voisin gouverné par la jumelle de la reine. En quelques jours, Djilian perd tout ce à quoi il tient. Pris dans une spirale infernale entre le rejet de son père, et la folie sanguinaire de ses frères, seul l’amour d’Emma, une paysanne aveugle et l’amitié fraternel de Liam, futur Empereur d’Arkandias, lui permettent de garder la tête hors de l’eau. Mais il ne pourra pas fuir la confrontation éternellement, sous peine de perdre de nouveau tout ceux qu’il aime.
      C’est l’histoire du personnage du Roi des Ombres (titre du tome 3 dans la série principale), comme pour la Rose d’Émeraude, j’ai fini le synopsis même si je ne vais pas l’écrire de sitôt.
      J’ai dans la tête deux autres histoires de personnages, l’Impératrice sur la tante d’un des héros, et Élue des dieux pour la mère de ce même héros, mais celles là sont moins complètes, je n’en posterai pas de résumé pour l’instant.
      Voilà pour l’univers de Fantasy World !
    • La Danse des Étoiles
      "Il y a très longtemps, les Druides et les autres peuples humains menaient une guerre sans merci. Si les Druides étaient puissants, les humains étaient nombreux, et parmi eux se trouvaient des Élus aux puissants pouvoirs, qui faisaient beaucoup de dégâts dans les rangs ennemis. Les Druides allaient être exterminés, alors, il se réunirent pour mettre fin au conflit. Un cercle de Guérisseurs très puissants créa un sort qui fit oublier aux humains l’existence même des Druides. Les souvenirs des guerres furent remplacés par une nouvelle religion : la Trinité. Les règles de cette nouvelles religion créée par les Druides étaient la protection des forêts sacrées où ils vivaient et le sacrifice des Élus, désormais nommés les Corrompus. Ainsi, les Druides purent vivre en paix dans leurs forêts pendant des siècles."
      Asha est une jeune druidesse à qui on a répété sans cesse cette histoire. Mais, contrairement aux membres de sa tribu, elle ne considère pas cet ordre établi comme juste. Lorsqu’elle rencontre par hasard un jeune humain de son âge aux abords de la forêt, son opinion se confirme. Pendant des années elle va le voir en secret. Mais l’amitié, puis l’amour qu’ils se portent sont interdits. Que se passerait-ils s’ils venaient à êtres découverts ? D’autant plus qu’une nouvelle faction d’humains connaissant toute la vérité est apparue, comptant parmi ses rangs de nombreux Élus, et qui est bien décidé à en finir avec les Druides.

      Comme Fantasy World, ces livres ne sont que des projets, même si j’ai fini le synopsis du tome 1 (je prévois 9 tomes). J’aime beaucoup cette histoire même si, à la manière de ClockGirl, c’est glauque. Je l’ai construite un peu comme le Trône de fer, dans une moindre mesure, en positionnant la narration sur différents personnages de différents camps. Cette histoire, bien que dans un monde d’heroic fantasy, est assez mature (bien plus que les Créatures de la Nuit) et aborde, (j’espère que je le ferai bien) des thèmes tel que le fanatisme religieux, la guerre, la discrimination (un grand classique).
      Pour créer la culture druidique, je me suis beaucoup inspirée de culture réelles, celtiques, mais aussi préhistorique, et je me suis beaucoup éloignée du mode de pensée occidental (notamment sur la sexualité).

    Dans un registre plus réaliste :

    • Ma maison de fous
      Je m’appelle Elisa, j’ai 16 ans, je pèse 53 kg, et mesure 1m63…Quoi d’autre ? Ah oui, le Chalet.
      Il y a quatre ans, j’ai eu un accident de voiture avec mes parents. Ce jour là je suis devenue paraplégique, et j’ai eu une commotion cérébrale. Mais je m’en souviens pas. Car ce jour là ma mémoire s’est altérée. Je ne me souviens de presque rien d’avant l’accident, même après, je note tout car j’oublie les gens, les lieus et les évènements. Alors, j’habite au Chalet. Le Chalet c’est ma maison. Les habitants du Chalet sont comme moi, ils ont des problèmes qui les empêchent de vivre leur vie. Alors, on vit à plusieurs. Il n’y a pas beaucoup de règles au Chalet, mais une est très importante : chaque habitant doit posséder un carnet de note. Une sorte de journal intime, sauf qu’on y met ce qu’on veut. Je ne me souviens plus où est le mien, alors je le recommence. Voici la première page de mon nouveau carnet, aujourd’hui nous sommes le 18 septembre 2034. Aujourd’hui nous accueillons une nouvelle pensionnaire.

      C’est l’un des premiers romans plus réaliste que j’ai inventé, je l’écrirai normalement juste après Les Créatures de la Nuit 2. Même si ça ne se voit pas trop dans le résumé, ça parle de maladies psychologiques. Celle de l’héroïne est plutôt d’ordre médicale, mais pas celles des autres pensionnaires. Il y a par exemple Cho le virtuose agoraphobe, Noir l’animateur dépressif, George le militaire schizophrène, Léa qui voit des fantômes et la nouvelle, Mimi, souffrant d’un syndrome de stress post-traumatique particulier. L’idée de ce roman est de se mettre tour à tour dans le carnet de chacun des pensionnaire, avec un focus sur Mimi et Elisa. Pour l’instant l’histoire me parait assez flou, mais j’espère que tout ça s’éclaircira bientôt

    • JE TE RETROUVERAI
      Louise est une jeune éco-guerrière assignée à sa première mission en Inde, Amil est un braconnier luttant pour réunir les fonds nécessaire à l’achat de médicaments pour sa soeur malade, Kania est une tigresse qui désespère de perdre ses petits un à un.
      Quand Amil emporte les petits de Kania, celle-ci est hors d’elle. Elle quitte son territoire pour le retrouver, s’approchant dangereusement des villes. Louise et les éco-guerriers, des écologiste radicaux, tentent alors d’arranger les choses et se lancent à sa poursuite. Mais quel camp sortira gagnant de cette course-poursuite ?

      Bon, je suis pas du tout sûre de mon résumé. Mais je pense que vous comprenez l’idée. C’est le premier livre d’une collection que j’appellerai “Des hommes et des animaux”. Deux autres livre sont déjà prévus, l’un racontant les péripéties d’une chienne de chasse battue par son maître (je n’ai pas encore de titre), l’autre celui d’une petite panthère des neiges qui se fait adopter par un jeune homme (je l’ai nommé “La dernière once”). Mais je ne vais pas faire de description pour ces deux histoires parce qu’elles ne sont pas assez mûres et parce que la longueur de ce post commence à être…immense.

    • La barrette rouge
      Là, on touche au summum de la joyeuseté, à la bonne tranche de rire garantie, à l’apogée du bonheur et du sourire, l’histoire la plus gaie que j’ai inventée. Parfois je le demande vraiment si ça tourne rond dans ma tête, mais je vous laisse plutôt savourer ce résumé.
      "Aujourd’hui, mon maître m’a offert une barrette rouge. Il m’a remercié de l’avoir assisté pour l’accueil de l’invité. Car une à trois fois par mois, mon maître amène un invité à la maison. Je l’aide à s’habiller convenablement, puis je l’attache sur la chaise de bois sculpté, dans la salle en damier noir et blanc. Après, mon maître s’amuse avec lui. Alors, le damier noir et blanc devient un damier noir et rouge.
      J’aime quand mon maître s’amuse avec les invités, ses yeux gris ternes deviennent bleu, le magnifique bleu du ciel, profond, intense. Dans ces moments, mon maître rayonne. Mon maître est mon ciel.
      Alors, pourquoi as-t-il invité la Lune chez nous ? Je n’aime pas cette femme, à cause d’elle, l’autre fille à l’intérieur de moi se réveille, elle me chuchote des absurdités.
      Mon maître est beau.
      Il est laid.
      Je l’aime.
      Je le hais.
      Je veux vivre avec lui pour toujours.
      Je veux le tuer.
      Heureusement, grâce à la barrette rouge que m’a offerte mon maître, j’arrive à la chasser.
      Plus pour longtemps."
      Pour expliciter un peu, c’est l’histoire de la servante d’un tueur en série, qui évidemment n’est pas née comme ça. Au programme meurtres, torture et crises de folie, ainsi que la Fantaisie Impromptue de Chopin. La joie quoi.

    Romans en projets :

    • White Lucy
      Perdue dans le grand nord canadien en plein milieu d’une tempête de neige, une jeune fille est trouvée, inconsciente, par des explorateurs en expédition. À son réveil dans leur refuge de fortune, elle est amnésique. Elle fait la connaissance des membres de la troupe, dirigée par Klein, qui a pour but de trouver une sorcière amérindienne censée posséder de grands pouvoirs, la Mä. Ces derniers la nomment White Lucy à cause de ses étrange cheveux blancs. Mais la révolte gronde dans l’expédition à cause de l’obstination de Klein à continuer alors que les conditions climatiques se dégradent. S’ils restent encore là, leur bateau restera bloqué par la banquise naissante…
      Comme dit plus haut, j’attaque l’écriture de ce livre dans environ un mois. Je le publierai sur Wattpad au rythme d’un chapitre par semaine à peu près, et peut-être sur FPA. J’ai prévu 10 chapitres en tout. Cette histoire fait partie de celles qui étaient des rêves à la base, que j’ai structuré et enrichi. Sa publication sur Wattpad fait suite à celle des Cupidon, dont je terminerai le dernier tome dans les semaines suivantes.

    Projets de BD/Mangas
    J’avais parlé de Fantasy World, qui est LE projet BD le plus important, mais j’en ai d’autres, voici les plus aboutis :

    • Center O Academia/Les héros du multivers (titre non définitif)
      Sheira, une mystérieuse magicienne maitrisant l’espace, a créé une petite dimension, située à la croisée des mondes. Elle y a fondé l’Académie de Center O, qui a pour but de réunir et former des héros de tous les mondes. Celestys est une jeune elfe aux grands pouvoirs recrutée un peu tardivement et intégrée à une classe hétéroclite. Elle apprend peu peu à connaître ses camarades, et s’entraîne pour perfectionner ses pouvoirs. Mais quel est donc l’ennemi mystérieux que Sheira redoute tant et qui l’a motivé à bâtir l’Académie ?
      J’avais oublié ce projet depuis plusieurs années, mais il est revenu en force dans mon esprit quand j’ai eu l’idée d’utiliser l’univers pour le RP que j’organise sur Wattpad. J’ai ressorti les aventures de mes héros du placard (j’étais en primaire quand j’ai cette idée, ça date), et j’ai entamé un long travail de remaniement. Cette saga est la deuxième sur ma liste d’attente des BD.

    • Pinky Pinky Love
      Pinky est une idole, une star japonaise. Adulée, admirée, mais aussi jalousée, elle est au sommet de sa popularité. Elle est mignonne, un peu timide et très gentille. Mais tout cela n’est qu’une façade. Pinky, de son vrai nom Misato, est minée par cette vie d’exhibition où elle doit jouer son rôle à la perfection, par le contrôle de sa vie privé, par la jalousie qu’elle doit supporter dans son collège artistique, par ses parents, qui fières de son succès ne lui apportent aucun soutien. Le jour où elle dévoile la chanson phare de son nouvel album : Pinky love you, une chanson dans laquelle elle fait une déclaration d’amour à ses fans, elle déchaîne les passions. Une partie de son publique en particulier, croit à ses paroles et rêve de pouvoir la toucher. Misato n’a que 12 ans, mais elle est déjà l’objet des fantasmes sexuels de millers de personne…
      Contrairement à ce que suggère le titre, vous l’aurez compris à la lecture du résumé, c’est une histoire bien glauque. J’ai prévu d’en faire un manga vu que ça se passe au Japon. J’ai eu cette idée tout récemment, mais je connais l’histoire presque entièrement.

    Projets de Scnérios de films (par que je suis touche-à-tout)
    Pour l’instant, même j’ai l’histoire détaillée de la plupart d’entre eux, je ne les écris pas tout simplement parce que je ne sais pas comment présenter un scénario de film.

    • Les orphelins de l’hivers/Larmes de glace (titre non définitifs)
      Dans un grondement assourdissant, une avalanche s’abat sur le petit village de York, sous les yeux d’un frère et d’une soeur, Erik et Neila. Désormais orphelins, ils trouvent refuge dans un village non loin. Mais ils sont mal considérés par les villageois qui pensent qu’ils apportent le mauvaise oeil et maltraités. Malgré ça, ils reprennent tant bien que mal le cours de leurs vies. Jusqu’à ce qu’un hivers particulièrement rigoureux et long ne s’abatte sur le village, entraînant une famine et une épidémie. Persuadés que le dieu de l’hivers leur réclame une offrande pour cesser ce blizzard, ils décident de sacrifier Neila, qui pleure en ce moment même son frère plongé dans un coma qui semble sans issu. Quand ce dernier se réveille, elle a été jetée dehors par les villageois. Dévoré par la haine, il se promet de venger sa soeur. Ce n’est que des années plus tard qui en a la possibilité, alors que de nombreux signes surnaturels semble le guider vers le fantôme de sa soeur…
      J’aime vraiment beaucoup cette histoire. Je l’ai imaginé sous la forme d’un Miyazaki, mais devant le peu de chance qu’elle prenne vie, je vais peut-être en faire un roman.
    • Le bourreau
      James est un bourreau tout ce qu’il y a de plus classique. Il exécute sans rechigner tous ceux qu’on lui présente. Malgré cela, il mène une vie heureuse en compagnie de sa femme adorée. Mais quand le maire est assassiné, cette dernière se retrouve accusée et condamnée à mort. James, persuadé de son innocence et horrifié à l’idée qu’il devrait la tuer, décide lui-même de mener l’enquête, aidé par son meilleure ami Nick et sa fiancé.
      À la base cette histoire est juste partie du fait que je voulais imaginer un récit où un bourreau serait le héros. Ça s’est fini en polar XD . Je précise que l’histoire se passe à la renaissance en Angleterre.
    • Cinéraire
      David est employé d’une assurance. Son métier ne le passionne pas, mais l’amour qu’il porte à sa compagne, Melissa, lui fait oublier la pénibilité de son quotidien. Il a même prévu de la demander en mariage. Avant cela, il veut la présenter à ses parents. Mais ces derniers la rejettent à cause de ses idées politiques et l’humilient. Melissa quitte alors David, lui avouant qu’elle avait depuis quelques mois une liaison mais qu’elle n’osait pas le lui dire.
      Dévasté, il se retrouve au sommet de son immeuble parisien, bras écartés, et se laisse tomber dans le vide.
      Mais David ne meurt pas. Il se réveille à l’hôpital, gravement blessé mais vivant. Il prévoit de recididiver, mais il fait alors la connaissance d’une jeune femme, prétendument psychologue. Elle marche pieds nus dans l’hôpital et se fait appeler Cinéraire. Peu à peu, cette étrange jeune femme va lui redonner goût à la vie…

      Un film sur le suicide, donc, je l’aime beaucoup, même s’il ne s’y pose pas grand chose.
    • L’aube affleurant l’horizon (titre non définitif)
      Théo est un jeune garçon silencieux et isolé des autres. Mais il n’a que faire d’amis à l’école, il a Lisa, qu’il retrouve tous les jours sur le toit de son immeuble. Alors que sa mère divorcée depuis longtemps se découvre homosexuelle, Lisa est un soutien sans faille pour Théo.
      Mais le meurtre déguisé en suicide d’un de ses camarades de classe fait tout basculer. Au fil de l’enquête les inspecteurs se rendent compte que Théo a été mêlé à une affaire semblable un an auparavant. Une affaire qu’il a enterré dans sa mémoire, et qui ressurgit d’un coup, le plongeant dans la détresse. C’est à l’aide de son instituteur qu’il va trouver le coupable et apprendre à accepter ce passé douloureux, au risque que Lisa ne disparaisse…

      Encore une enquête policière, celle-là et plus poétique, mais elle n’en est pas moins glauque.

    Voilà, je crois que j’ai finalement fait le tour de mes chantiers les plus aboutis (parce qu’il y en a bien d’autres). J’espère pouvoir un jour réaliser tous ces projets, mais ça va me prendre du temps XD

    PAL :
    -Les Princes Liés, Isapass
    -Les Imaginés, Milyana
    -Et toi c’est quoi ton rêve ? Leefei



  • Bienvenue sur ton JdB ! Tes résumés m’ont l’air très intéressants, tous autant qu’ils sont, que ce soit les comédies ou les romans plus “sérieux”. J’irais vois sur Wattpad ceux qui y sont, mais n’hésite pas à en parler ici ou à les proposer sur FPA ! :*


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton JdB !

    Que de projets ! Tu es prolifique ! Bravo


  • Plume d'Argent

    Bon courage pour mener tous ces projets à bien !



  • Merci à vous, je vais continuer les descriptions. Est-ce que l’on peut mettre les fictions qui sont seulement des projets ?
    @ClaireDeLune mon nom de profil c “Northern Lights” @GetScaredAddict et toi ? Je participe aux wattys cette année, ils annonceront les médailles de bronze demain. J’ai hâte même si je sais que j’ai peu de chance



  • @audrey-lys Je t’ai trouvée grâce à tes cupidons ;) Je suis Douce_Louve, je me suis abonnée ^^
    Bonne chance alors ! Je croise les doigts à ta place !



  • Merciii !
    J’irai voir tout à l’heure ton profil, tu a publié beaucoup d’histoires ?


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ta nouvelle chambre capitonnée, @Audrey-Lys.
    Félicitations pour toutes les histoires déjà écrites et bon courage pour la suite de tes projets.



  • @Fannie merci


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton journal et bravo pour tous ces écrits et projets.
    (bien sûr que tu peux parler de tes projets ! en gros tu fais un peu ce que tu veux dans ton journal !)



  • Je suis bluffée ! Autant d’écrits !! Bravo ! Je ne sais pas comment tu fais, personnellement j’ai beaucoup de mal à mener plusieurs romans de front ! J’ai hâte de lire tes textes en tout cas !



  • @Andora
    Je n’écris pas plusieurs romans en même temps, en revanche la création dans ma tête c’est selon l’inspiration du moment, c’est très variable. Ça peut être au milieu de la nuit par exemple XD


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton JDB Audrey lys! :)



  • Chapitre 2 du Secret de la Veuve Noire posté !



  • Même si bon, ça ne me fait pas trop envie, je préfère l’idée des Arcanes Lunaires Infinies (je sais si tu connais, ni si on a droit au flood sur ce sujet)

    Plutôt que de flooder, je débarque sur ton JdB ! (en rimant en plus xD )
    Pour ma part, je n’était pas pour non plus, au titre que tout le monde devrait pouvoir choisir lui-même ce qu’il veut être.
    Il soutenait que dans ce genre de système, les personnes tout en bas des castes ne se rendaient pas compte que ce qu’elles vivaient étaient injustes, puisque pour elle, c’était normal. Et que formater les gens avant la naissance les rend forcément compétents… Puisqu’elles sont faites pour ça, littéralement. D’un côté ses arguments sont valables, mais d’un point de vue de fille du XXIè siècle, je trouve ça plus que douteux d’un point de vue moral…
    D’ailleurs, est-ce qu’il explique dans le livre comment en est-on passé de notre société à ce système ?Je n’ai jamais lu Le meilleur des mondes en entier, le style est assez rébarbatif pour moi…
    Non, je ne connais pas du tout Les Arcanes Lunaires Infinies ! Quel est le principe ?



  • @ClaireDeLune Non ce n’est pas expliqué dans le livre, sauf à la toute fin peut-être parce là je l’ai presque fini.
    Les Arcanes Lunaires Infinies sont une technique destinée à imposer un bonheur parfait pour tout le monde (c’est dans le manga Naruto). En gros, cela consiste à plonger chaque personnes sur terre dans une illusion. Chaque illusion est différente selon la personne, et “joue” le monde idéal de chaque personne. En gros, tu es forcément heureux. Dans le monde réel, tu es inconscient, et l’illusion dure toute ta vie.
    Moi personnellement je trouve que c’est encore mieux que ce qui est décrit dans Le Meilleur des Mondes, puisqu’il n’y a pas besoin de castes inférieures ou de conditionnement. Chacun vit dans sa petite illusion confortable. Le problème c’est que cette technique est le but d’un méchant dans Naruto, ce qui la place automatiquement dans le registre “bad idea”, surtout que le héros est pas du tout débat philosophique. Pourtant quand on y réflichit, hormis le fait que ce soit une illusion, c’est la solution parfaite, de mon point de vue en tout cas. Le “méchant” veut instaurer les Arcanes Lunaires Infinis pour que tout le monde soit heureux et qu’il n’y ait plus de guerre, après c’est un connard quand même puisqu’il tue des gens et déclenche des guerres pour accomplir son but. Mais l’idée n’est pas mal en elle-même.


  • Plume d'Argent

    @audrey-lys Je n’ai pas suivis votre conversation sur l’autre topic mais j’ai lu ton post. L’idée des Arcanes Lunaires Infinies me renvoie au traitement que fait Christelle Dabos du clan Mirage dans La passe-miroir . Les illusions sont moins importantes que tu le décris dans les Arcanes Lunaires Infinies mais plutôt un fragment.

    Bref, voila, je passais par là.



  • @Flowrale tu es la bienvenue^^
    C’est vrai je n’avais pas fait le rapprochement entre les Arcanes Lunaires Infinies et le Clan des Mirages. Effectivement les gens vivent dans des illusions, mais la plupart du temps ce sont des illusions décoratives (ils pourraient faire un effort sur la deco quand même). Les personnes sous l’influence des Arcanes Lunaires Infinies sont immobilisés et ne vivent que dans leur tête. Pour le Clan des Mirage, les gens sont conscients, et la vocation de leur illusions va dans le sens de leur culte de l’apparence. Mais là où ça se rapproche c’est que les illusions servent dans les deux cas à camoufler un monde imparfait…
    C’est un rapprochement très intéressant je trouve



  • Ce message a été supprimé !


  • Ce message a été supprimé !

Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.