The handmaid's tale



  • Y avait déjà un gros sujet sur l’ancien fofo.
    Or, la saison deux a commencé. AAAAAAAAHHHHHH ! :scream:
    Je me refais la saison 1 pour être au top pour la 2.
    Et j’hésite : commencer la 2 et mourir en attendant les épisodes chaque semaine, ou être forte en attendant qu’ils soient tous sortis et me les dévorer ensuite en 2 jours ?


  • Journaliste PAen

    \o/ Hiiii
    Moi j’ai pas tenu Isa, j’ai commencé direct, déjà 4 épisodes de sortis !! J’ai le 4è à regarder d’ailleurs :grin:
    Je m’étais refait la saison 1 y a pas longtemps avec mon chéri qui l’avait pas encore vue, donc j’étais au taquet pour cette deuxième saison. Et que d’émotions !!
    Bon j’en dis pas plus pour pas spoiler ;) On en parlera quand tu auras commencé, ou alors quand tu auras tout regardé d’un coup à la fin de la diffusion !
    Et tout cas, cette série est tellement géniale, pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, REGARDEZ-LA ça vaut vraiment le coup !

    text alternatif

    Petit résumé quand même pour faire un peu sérieux :
    Dans une société dystopique et totalitaire au très bas taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l’entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction.

    C’est tiré du livre du même nom (La servante écarlate en français) écrit par Margaret Atwood en 1985. Je n’ai pas lu le bouquin par contre, donc je ne pourrai pas vous dire si c’est très fidèle ou pas…



  • Hello !

    Alors là, c’est absolument génial de sortir un post sur The Handmaid’s Tale ! Pour la simple et bonne raison que je me suis abonné à OCS en début de semaine et que j’ai terminé la saison 1 en une seule journée ! Je suis en train de dévorer le début de la deuxième saison…

    Au départ je me refusais à la regarder, elle n’avait pas l’air “méga top” alors que concrètement … nous avons le droit à des prises de vue magnifiques, à des musiques extraordinaires, à des personnages incroyables…

    Il paraît que le livre existe, sortit en 1983 (quand même…). Une plume l’aurait-elle lu ?


  • Plume d'Argent

    Cette série est top :D j’ai dévoré la saison 1 en deux jours…

    Par contre j’accroche moins à la saison 2. Il y a des longueurs je trouve et je suis moins prise que dans la 1. Mais ça reste très personnel :)

    Et vous ? Vous en pensez quoi ?



  • J’ai lu le livre APRES avoir vu la saison 1. Il vaut le coup parce que c’est quand même l’idée d’origine mais je n’en aime que plus la série : ils ont réussi à garder le coeur du sujet et à greffer dessus des personnages et des détails supplémentaires qui sont hyper bien intégrés et cohérents, et qui font que la série rend accro quand le livre est plutôt une base de réflexion avec beaucoup plus de flous.
    Il y a déjà beaucoup de choses dans la saison 1 qui n’existent pas dans le livre, donc la saison 2 c’est de la création uniquement. C’est pour ça que je suis impatiente de voir comment ils ont inventé la suite. En termes de scénario je n’ai aucun doute qu’ils aient su rendre l’histoire passionnante, mais est-ce que le contexte si particulier et l’ambiance sont toujours là ?

    @Ritsuka je suis d’accord avec toi : en plus de son contenu, la série est un bijou esthetique.


  • Plume d'Argent

    @isapass oui c’est toujours là, il y a des éléments vraiment intéressant (genre on voit les colonies et c’est un coup de cœur ) mais je trouve que le rythme est plus lent :/


  • Plume d'Argent

    Bon et bien voilà… Vous m’avez convaincu de lire le livre ET de regarder la série ! Cela fait un moment que je lorgne dessus ceci dit. Il faut dire qu’elle a un retentissement assez impressionnant. Le livre a beau daté des années 80, le thème est toujours aussi intéressant et d’actualité.

    Par contre je commencerai par le livre pour ne pas m’en gâcher la lecture… As-tu eu ce sentiment @Isapass toi qui a procédé en sens inverse (série d’abord, lecture ensuite) ?



  • @Elia Je suis d’accord, le rythme est plus lent. Ou en tout cas il est ralenti par le fait qu’on ne découvre plus ce monde. Et y’a quelque chose dans l’épisode 3… je ne saurais dire si j’aime ou si c’est agaçant.
    Par contre, ce que l’épisode 4 met éventuellement en place et me plairait beaucoup si ça se fait :

    La folie de June !


  • Plume d'Argent

    @elka oui je suis tout à fait d’accord ! Je ne m’y étais pas attendue et ça a redonné de nouvelles perspectives à la saison 2 je trouve. C’est super glaçant et horrible !



  • Ah mince, alors je vais faire la rabat-joie (j’excelle dans ce domaine) : j’ai regardé toute la saison 1, et finalement décidé d’abandonner à cause du rythme, et des non-réaction du personnage central. On sent bien qu’il se passe plein de choses en elle, mais au bout d’un moment j’ai été insupportée par ses silences de 10 secondes systématique quand quelqu’un s’adresse à elle… Ça ne fait ça qu’à moi ? Parce que sinon le pitch est super, effectivement…



  • Oui, je suis d’accord avec vous @Elka et @Elia. Il y a des longueurs, que ce soit dans la saison 1 ou 2. Seulement, cela nous a paru moins lent dans la première saison parce que nous découvrions les personnages et le contexte de l’histoire.

    Pour ce qui de l’épisode 4, oui, @Elka, espérons que oui !

    Je pense que la seconde saison va nous donner de nouvelles perspectives. Après, à voir comment les scénaristes et les acteurs vont réussir à nous emmener. Parce que je rejoins @Olga-la-Banshee : comme toi Olga, je suis un peu agacé par ses “non réactions” bien qu’il doit se passer beaucoup de choses dans la tête du personnage principal de June. Seulement, il est aisé d’en faire la démonstration par écrit qu’en image.



  • @olga-la-banshee non ça ne m’a pas gênée : je suppose que comme dit @Ritsuka, je suis partie du principe qu’il se passait plein de choses dans sa tête. L’hésitation permanente entre la révolte immédiate, la peur, ou le comportement faussement soumis qui permet “d’aller plus loin”. Je trouve complètement cohérent la façon dont elle “entre en résistance”, à la fois pour son cas personnel et plus globalement sur le régime et la situation des servantes. Je trouve que c’est d’ailleurs une des réussites du personnage : le courage qu’elle a de ne pas péter les plombs, en faisant “sortir la vapeur” par de minuscules actions ou pensées qui la soulagent même si ça ne fait pas avancer les choses. Bref, le choix entre la survie et la révolte.
    Mais en recommençant la saison 1, je l’ai fait découvrir à une copine qui séjournait chez moi, et effectivement, elle a aussi tiqué sur les silences.
    Je trouve le personnage ET l’actrice toujours aussi parfaites. En revanche, en le revoyant, je note de petites imperfections qui ne m’avaient pas sauté aux yeux la première fois : des détails qui visent à empirer l’effet totalitaire et effrayant, mais qui sont quand même difficiles à justifier d’un point de vue “pratique”. Mais je reste indulgente parce que pour moi ça reste une excellente série.

    @Cliène : non ça ne m’a pas gâché le livre, de le lire après. En fait j’ai même trouvé assez fascinant de voir ce qui n’existait pas à l’origine et qui a été inventé intelligemment dans la série. Le livre, sans ajout, n’aurait pas pu faire une série, parce qu’il est traité comme un état des lieux. Il n’y a pas de progression dans l’histoire (sauf la conclusion en forme d’ouverture), contrairement à la série.Je dirais que peu importe l’ordre : livre avant série ou inversement. Pour moi, ce n’est pas vraiment la même chose, et les deux sont intéressants. La série est sans doute quand même plus “saisissante”.

    Au final, je n’ai trouvé qu’une modification que je trouve dommage : dans le livre, le commandant Waterford et sa femme sont beaucoup plus vieux que dans la série et je trouve que ça change un peu la donne (notamment les rapports de “force” entre les deux femmes).



  • Coucou tout le monde ! :blush: J’adore aussi cette série, je connaissais déjà le livre car je suis une grande fan de Margareth Atwood. J’avais adoré le roman mais je trouve que la série va plus loin, les plans sont magnifiques, la mise en scène hallucinante et l’actrice est parfaite dans ce rôle, parfaite car justement elle est imparfaite. Tout d’abord par son visage et son corps qui ne sont pas dans les critères de beauté plébiscités de nos jours, et par son jeu terrible de vérité, on se sent proche d’elle, on s’identifie totalement et là se trouve la véritable claque de la série, car cette empathie dans le livre n’est pas aussi présente. Ces silences que tu notes @Olga-la-Banshee je les ai perçus, comme justement, ce conflit permanent entre la réaction, la révolte et le désespoir. Qu’aurions-nous fait à sa place ?
    La saison 2 est plus lente et nous désespère car nous souhaitons qu’elle s’évade, toute cette noirceur commence à être désagréable, sans espoir, notre petit cœur de spectateur s’impatiente, se met en colère. On a envie d’action et non d’attentes mais c’est bien vu et très tangible car justement toutes les grandes résistances ont été faites dans le secret et l’attente. L’action sera dans les derniers épisodes et ils seront supers je le sens:astonished:



  • @ritsuka a dit dans The handmaid's tale :

    Il paraît que le livre existe, sortit en 1983 (quand même…). Une plume l’aurait-elle lu ?

    @Lulu-Has-A-Gun Ne l’avais-tu pas lu ? :slight_smile:



  • Pas encore vu la saison 2 mais j’avais bien aimé la 1 : réalisation impeccable, belle photographie, scénario prenant, bons acteurs (ça m’a d’ailleurs fait plaisir de revoir Joseph Fiennes, qui arrive enfin à jouer dans un projet de qualité…).
    L’ambiance reste cependant un peu étouffante, et j’ai trouvé certains coups de théâtre vraiment téléphonés. Je préfère éviter de me lancer dans la saison 2 tout de suite… ce sera pour cet été !



  • @Phosphorus C’est justement ça que j’ai trouvé génial dans cette série, cette ambiance si étouffante, et dans le cas de June/Offred, cette absence totale d’espoir… C’est la première fois depuis longtemps que le monde de l’audiovisuel nous offre une véritable dystopie, et pas juste un monde un peu moins ouf que celui que nous connaissons.
    Et puis l’esthétique est tellement magnifique… Et la musique… Et OMG le jeu d’Elizabeth Moss est juste stupéfiant, c’est vraiment une performance incroyable au sens propre du terme, j’ai du mal à croire qu’une personne puisse en faire vivre une autre avec autant d’intensité.



  • @Drakasha effectivement, je l’ai lu cet été !

    Pour ajouter un petit quelque chose à tout ce que vous avez déjà relevé, j’aimerais juste revenir sur le personnage de June, surtout dans le roman. Vous avez dit qu’elle paraissait parfois manquer de répondant, mais, dans le livre, cet aspect est justement développé. On montre que June est une jeune femme qui n’a jamais vraiment été engagée ni attentive aux mouvements politiques et sociaux. Ce qu’elle désirait dans la vie, c’était “faire sa vie”, s’installer avec son compagnon, trouver un job stable, avoir une petite famille… comme n’importe quelle personne lambda en fait.

    Elle est d’ailleurs en opposition totale avec sa mère (on en apprend un peu sur celle-ci dans l’épisode 3 de la saison 2 je crois), qui est une féministe pure souche, engagée sur tous les fronts, présente dans les manifestations, les meetings, et qui est agacée par le manque de réactions de sa fille lorsque Gilead commence à pointer le bout de son nez et qu 'elle (la mère), pressent que ça va mal tourner.

    Dans le roman, au souvenir de sa mère et au regard de sa société totalitaire dans laquelle elle est emprisonnée, June se réconcilie avec l’image maternelle et féministe, elle comprend pourquoi sa mère se battait et pourquoi le féminisme est nécessaire.

    Le personnage de June est une “héroïne”, mais pas dans tous les sens du terme. Elle est effectivement le personnage principal du récit, mais elle n’a pas d’attributs ni d’actes héroïques, elle est avant tout une personne “comme les autres” (vraiment une personne comme les autres, pas comme dans les romans/films où une jeune femme sans caractères particuliers est plongée dans une situation critique et tire son épingle du jeu grâce à quelque don/capacité exceptionnel/le).

    Le roman insiste plus sur cet aspect que la série, d’où, à mon avis, l’impression que June n’agit ou ne réagit pas assez à l’écran.

    Oh, et tant que je suis là, j’ai adoré l’écriture de Margaret Atwood ! Déjà, ça se lit comme un rien, les pages défilent à toute vitesse. Elle utilise aussi l’ironie pour dénoncer les travers de la société (et l’ironie permet de respirer un peu quand l’atmosphère devient trop oppressante). C’est un vrai régal à lire.



  • C’est sans doute un régal à lire, je n’ai entendu que du bien de ce livre, mais alors cette saison 2… :weary: même s’il y a des pistes intéressantes ici ou là, je n’arrive pas à me réconcilier avec la série dont javais beaucoup aimé la première saison. Là, c’est toujours bien filmé et bien joué, mais on dirait qu’ils misent tout sur la forme et que le fond s’appauvrit de plus en plus. On tourne en rond, rien ne se passe vraiment… bref, une déception pour moi.



  • @Jamreo je suis assez d’accord avec toi, même si je n’ai vu que les 2 premiers de la saison 2. Je suis un peu déçue, c’est un peu creux. Je ne retrouve pas cette profondeur de la saison 1.


  • Plume d'Argent

    @jamreo je suis d’accord :/ le rythme est vraiment trop lent et j’ai perdu l’enthousiasme que j’avais eu lors de la saison 1. Je regarde quand même mais je me surprend à zapper des passages par moments. Il y a même un épisode que j’ai à pein regardé tellement je m’ennuyais ^^’


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.