Petit dictionnaire des belgicismes



  • La Belgique francophone regorge de petits mots et expressions bien à elle.
    Bonne découverte !


    belgicisme (n.m.) : mot, tournure propre au français parlé en Belgique.

    Notre langage foisonne de mots bien belges, entre ceux issus du néerlandais ou encore ceux qui sont des survivances d’expressions françaises désuètes, nos voisins français peinent parfois à nous comprendre quand on se met à parler de slache ou de chique.
    D’ailleurs, on aime tellement les expressions bien de chez nous, qu’un « manneke » en a fait un dictionnaire. Créé en 2006, “Le Dictionnaire Des Belgicismes” de Georges Lebouc, est la Bible du lexique belge. (Le Soir magazine)


    –>Je tiens à préciser/rappeler qu’un mot peut avoir plusieurs significations.
    Ainsi, chez nous, une malette est aussi bien une petite malle qu’un cartable.
    Et une cloche est aussi bien un instrument creux de métal sonore qu’on fait vibrer de façon prolongée qu’une cloque d’eau due à une longue marche. ^^


    À pouf : faire au hasard, au pif. :heart:
    À Houte-si-plou (les bains d’pieds) : dans un trou perdu, à Trifouillis-les-Oies, à Pétaouchnok, à Stat ( – qui, pour l’anecdote, existe véritablement…)
    Avoir dur : avoir des difficultés
    Allez ! : expression d’incrédulité, « C’est pas vrai ! »
    Arsouille : enfant ou animal espiègle :heart:
    Endéans : dans le délai de (Votre commande sera exécutée endéans les huit jours.)
    Bande de circulation : une voie de circulation (Change un peu de bande, il roule trop lentement devant.)
    Ballotin : carton à pralines
    Bas-collants : (Ce soir, je vais mettre une robe avec des bas-collants pour ne pas avoir froid.)
    Baraqui/baraki : Personne de mise négligée, d’allure peu soignée.
    Baxter : goutte-à-goutte, perfusion
    Berdeller : ronchonner, parler beaucoup :heart:
    Bêkes ! : « Beurck ! C’est dégoûtant ! »
    Bleu de … : fou de … (Je suis bleu de toi ! Je t’aime !)
    Blindé : super (Il est blindé grand !) :heart:
    Buser : recaler, faire échouer à des examen (Le professeur m’a busé à l’examen de x.)
    Brette : dispute (Ils ont eu une brette tous les deux.)
    Brol : du désordre, du bazar. (Il y a un brol monstre dans ta chambre ! Range-moi ça !) :heart:
    Caillant : glacial, très froid (Il fait caillant ici ! / Punaise, ça caille !) :heart:
    Capout : cassé
    Carrousel : manège forain
    Carabistouille : histoire mensongère (Ne me raconte pas de carabistouilles !) :heart:
    Chatouiller : démanger (Mon dos me chatouille ! Tu veux bien gratter ?) :heart:
    Chemisette : marcel
    Chipoter : tripoter (Arrête de chipoter tes boutons, tu vas avoir des cicatrices !) :heart:
    Chique : chewing-gomme (ou bonbon – uniquement – dans la région de Liège) :heart:
    Clacher : Lancer (de la peinture, de la bière, une insulte…) quelque part (un mur, internet…).
    Clignoteur : clignotant (de voiture)
    Clenche (prononcé clinche) : poignée :heart:
    Cloche : cloque, ampoule (J’ai des cloches sur mes pieds !) /OU/ un sot, un idiot (Quelle cloche celui-là !) :heart:
    Crolle : boucle de cheveux :heart:
    Croller : faire des boucles (tes cheveux crollent.)
    Cruche : carafe /OU/ une sotte.
    Cuistax : voiture à pédales (Quand je vais à la mer, je fais toujours du cuistax !)
    Cumulet : culbute, galipette, rouler sur le dos la tête entre les jambes (Faire un cumulet au cours de gym.)
    Clette : personne qui manque de compétence, de savoir-faire. (Quelle clette ce peï (— bonhomme) !) :heart:
    Couque : aux raisins, au chocolat… petit pain, petit gâteau (cake)
    Divan : canapé
    Diner/dîner : repas du midi
    Dix-heures : grignotage du matin (Il mange un dix-heures chaque matin à l’école.)
    Dringuelle : Petite somme d’argent donnée à titre de gratification, en supplément du prix d’un service ou d’un produit. (J’ai reçu une dringuelle pour les fêtes.)
    Drin : décharge électrique
    Doudouce : petite gâtée, petite caresse de la main (des papouilles !) :heart:
    Ecouter : obéir (Tu ferais bien d’écouter tes professeurs !)
    Essuie de bain : serviette de bain
    Essuie de vaisselle : torchon (style blanc avec des carreaux)
    Essuie main : torchon (de la même matière que les serviettes de bain, mais adapté aux mains.)
    Faire la file : faire la queue
    Fancy-Fair : fête de bienfaisance, d’école, de charité
    Farde : classeur
    Floche (une) : pompon
    Fritkot : baraque à frites
    feille (une) : une fille
    Griffe : égratignure, éraflure (J’ai deux griffes sur le bras à cause de mon chat…)
    Goulafe : gourmand, goinfre :heart:
    Guindaille : fête spécifique aux étudiants, beuverie
    Guindailler : faire la fête, pour tous (On va guindailler ce soir ? C’est le Nouvel an, ça se fête !)
    Heure de table : pause déjeuner
    Il n’a pas toutes ses frites dans le même sachet ! : (Vaut un « Il n’a pas la lumière à tous les étages ! » = Il ne comprend pas bien vite les choses, il est un peu simplet.
    Jatte (une) : bol, tasse
    Jogging (un) : training (Le dimanche, j’aime bien mettre un jogging pour être à l’ais.)
    kicker (un): un baby-foot
    Kot : logement d’étudiant. À l’origine, petite annexe à la maison.
    Koter : habiter un kot (Cette année, je vais kotter à Louvain-la-Neuve (— nom d’une ville habitée majoritairement par des étudiants).)
    Le franc/La pièce vient de tomber : « Je viens de comprendre ! » ou « Il vient de comprendre ! »
    Lavette : carré de tissu humide pour faire la vaisselle (rien à voir avec l’éponge) /OU/ personne sans énergie, sans caractère.
    Lichette (une) : un petit peu de … :heart:
    Loque : chiffon pour le ménage (Passe-moi la loque, je vais faire les poussières !)
    Mêle-tout : personne indélicate (Mais quelle mêle-tout celle-là ! Qu’elle s’occupe de ses oignons !)
    Malette : cartable
    Non peut-être ! : « Évidemment que oui ! » :heart:
    Oui bien sûr ! : Mais bien sûr que oui ! Évidemment.
    Oufti ! : “Ben ça alors !”, expression d’étonnement.
    Papier collant : ruban adhésif
    Pain français : une baguette
    Plasticine : pâte à modeler
    Petit-déjeuner : repas du matin
    Pistolet : petit sandwich
    Peï : Bonhomme, type (Quelle clette (— sot) ce peï !)
    Que nenni ! : « Tu ris ou quoi ? Bien sûr que non ! »
    Quen biesse ti ! : Mais quel imbécile !
    Ramassette : pelle à poussières (Passe-moi la ramassette s’il-te-plait, il y a des miettes partout !)
    Renon : résiliation, démission, préavis tant par le bailleur que par le propriétaire (J’ai donné mon renon en mains propres à mon propriétaire.)
    Savoir : dans le sens de “pouvoir”. (Tu sais me passer l’eau ?)
    Slache : (aussi appelée « tong » ou sandalette) sandale composée d’une semelle retenue par une bride en forme de V autour du gros orteil.
    Sonner : appeler (Tu peux me sonner plus tard ? Je suis occupé là.)
    Souper : repas du soir
    Tantôt : Il y a peu de temps — durant la même journée. /OU/ Dans peu de temps — pendant la même journée. (À tantôt !)
    Tirette : fermeture-éclair
    Tirer son plan : se débrouiller (Tire ton plan ! On ne sera pas toujours là pour t’aider !)
    Toquer à la porte : frapper à la porte (On a toqué. Tu peux aller voir qui c’est ?)
    Valet : garçon

    –>Je vais m’arrêter ici ! (Mais je me fais violence, car j’aurais bien continué encore et encore !)


    Crévin Dieu ! (= Mince alors), il y en a tant et tant <3 !
    (J’ai marqué certains mots chouchous d’un petit cœur… Mais il y en a tellement que j’emploie au quotidien ! J’ignorais même que certains étaient des belgicismes… ^^ (Je sens poindre une leçon de vocabulaire l’an prochain avec mes petits élèves… :))


    Et maintenant, quelques liens externes pour aller plus loin :



  • O_O c’est trop bien comme topic !
    Ah ! Arsouille on l’utilise aussi dans le coin #dauphiné et brol aussi mais plus en mode “bordel” “c’est-y quoi s’brol que tu nous met là ?” *O* y’a plein de mots qui se retrouvent c’est marrant… chipoter, chique (c’est aussi le mot pour un type de sucette berlingo qu’on trouve qu’au moment des foires xD), clenche, divan (mais ça je crois que c’est partout xD), essuie de bain/vaisselle/main (remplacer par drap des fois), griffe, jogging (pareil, c’est un peu international non ?), Kiffer (mais ça c’est du djeunz =D), kavette, lichette, que nenni, ramassette, la tong, le souper, tantôt, tirette… c’est rigolo =D
    … j’adore l’expression “Bleu de…” °va peut-être se la garder tien° et la doudouce c’est trop choux !
    … Les frittes dans le même sachet m’ont fait bien marrer =D j’ai une amie au Québec qui dit “c’est pas le crayons le mieux taillé de la pochette” c’est dans le même genre =D

    Merci pour ce partage !!



  • Awww j’aime déjà ce topic, on s’y sent comme à la maison <3

    Chez moi on utilise aussi plein de mots issus du wallon, et quand mes parents et grands-parents commencent une discussion en wallon, c’est folklorique <3 (autrement dit je comprend que la moitié de ce qu’ils disent, mais je me marre xD ). Le jour où ma correspondante réunionnaise Béa est venue passer une semaine à la maison hahaha… elle avait les yeux ronds comme des soucoupes. En repartant, naturellement, elle avait adopté la perle des perles… OUFTI !



  • Trop chouette comme topic ! :flag_be:
    Il y a plein de trucs qu’on dit aussi au Québec ou qui ressemblent à ce qu’on dit :heart: Déjà c’est super drôle que vous ayez votre version du “beurk”. Nous aussi on en a une : “yark” ! (ou juste “ark”, c’est selon)
    C’est très instructif !

    Bas-collants : les vieilles personnes l’utilisent, ce mot (sinon on dit juste collants, au pluriel toujours)
    Carrousel : chez nous aussi c’est le manège
    Clenche : alors nous on dit poignée, mais on peut “clencher la porte” si elle n’est pas bien “clenchée”, c’est-à-dire parfaitement fermée. Mais ça se prononce “clanché”… Ça a peut-être quand même la même origine !
    Divan : pareil on dit divan, presque pas sofa ni canapé
    Dîner, souper : on dit tout pareil <3 (mais du coup vous dites petit-déjeuner le matin ? Je croyais déjeuner. Nous on dit déjeuner en tout cas)
    Jogging : chez nous aussi c’est un pantalon, mais en fait tout ce qui est pantalon, culotte, on le dit au pluriel, donc des joggings
    Faire la file : aussi
    Papier collant : toujours
    Tantôt : mais oui ! (et les Français (pour ne viser personne) comprennent pas parfois que tu peux pas dire à tantôt si tu revois pas la personne das la même journée xD)

    Kiffer c’est européen de manière générale je pense, je l’entends beaucoup en France, et il commence à apparaître un tout petit peu au Québec aussi.

    Si tu cherches à allonger ta liste déjà bien intéressante, je suggère “savoir” dans le sens de “pouvoir”. Autant je comprends très bien “je sais jouer du piano”, autant la première fois qu’on m’a dit “tu sais passer l’eau” j’étais bien confuse ! xD

    Mais euh… on ne dit pas Brusselles ? Quelques Belges m’ont pourtant assurée du contraire. Je ne sais plus qui croire :weary:



  • @vava-omete Contente que ce topic te plaise <3 ! Je ne connais pas le Dauphiné (je viens d’aller regarder sur une carte :p ). Oh oui, apparemment il y a quelques nombreuses similitudes au final !

    Pour le mot chique… Une sucette berlingo ? :sweat_smile: ?

    “c’est pas le crayons le mieux taillé de la pochette”

    <3 J’adore cette expression !

    @Lulu-Has-A-Gun Ouiiii :homes: ! J’ajoute Oufti ! ;) N’hésite pas si tu as des perles que je pourrais ajouter à cette liste non-exhaustive. (Ta correspondante se souviendra de son séjour à la Belge. ^^)

    @Laure Merci !
    (Je ne sais pas ce que j’ai fait avec Bruxelles, j’ai écrit l’inverse de ce que je voulais… ^^’’ Il fallait bien que je fasse une gaffe xD ! C’est rétabliiii !)

    Là aussi (avec le Québec donc), il y a pas mal de similitudes (avec quelques petites variations). J’adore !
    Au sinon (encore un tit belgicisme, ça), le matin, on petit-déjeune, on prend le petit-déjeuner. Mais il est vrai qu’on peut aussi dire déjeuner. :blush: Par contre, le midi, on dit exclusivement diner. ;)
    :grin: Tout à fait pour le terme “tantôt”, ça, c’est vraiment le truc qui nous trahi et perturbe les gens quand on le lâche en France.
    Il parait aussi qu’on emploie souvent l’expression ‘une fois’… ^^
    J’ajoute “savoir” ! C’est juste… On entremêle énormément savoir-pouvoir-vouloir…


    • Par rapport à divan, je ne connais aucun Belge qui utilise le mot sofa ou canapé par exemple (on connait ces mots ! Mais ils sont rarement employé dans le langage oral…) On dit presque exclusivement divan ou fauteuil.

    • Je ne savais pas qu’un jogging était si répandu par contre ! À savoir que par chez moi, cette tenue est plutôt commune chez les baraquis carolos ( xD petite pensée pour mon CET d’amour qui est originaire de Charleroi – je précise n’avoir rien contre cette région ! Par contre, le pantalon-jogging comme tenue quotidienne… Irk ! :x ).

    • Je vais ôter kiffer de la liste, j’ai un autre K sous le coude qui aura plus d’intérêt vu que celui-ci fait l’unanimité internationale… ^^

    • Et du coup, j’ai ajouté une cruche… Car dans mon roman je m’échine à employer le mot carafe mais “cruche d’eau” me revient continuellement à l’esprit… ^^’’ Il y a cruchon aussi.



  • @Lily le Dauphinois est un patois plutôt marrant aussi ^w^/ faudrait que je vous fasse des listes, mais genre on s’encouble dans un truc (on se prend les pieds, on s’emmêle), on décarre fissa d’un endroit (on part vite) et on met des y a toutes les sauces xD
    Oui… la chique dauphinoise c’est une sucette qui ressemble à ça c’est impossible a manger d’un coup XD tu trouve ça sur les vogues (fêtes foraines) en général =D

    Que veut dire oufti ?

    Mh cruche je pense que c’est aussi très interfrancophone comme mot ^^



  • @vava-omete

    On s’encouble dans un truc.

    J’aime beaucoup aussi !

    • Fissa je connais ! ^^
    • Votre chique ressemble effectivement à une sucette.
    • Oufti est ajouté à la liste ;) !
    • Et pour cruche… Tu me mets un doute. Pourtant je l’ai déjà employé malgré moi en France dans des restaurants (qui sont merveilleux à fournir de l’eau du robinet gratuitement et souvent sans qu’elle soit spécifiée), et j’ai été dévisagée à m’en sentir mal… :sweat_smile:


  • Oh… bon, peut-être qu’après c’est une question de connaissance de vocabulaire mais… je sais pas, c’est un mot qui me semble courant. On a un dicton dans le coin “tant va la cruche à l’eau qu’elle se brise” pour dire qu’à force d’user et d’utiliser quelque chose / quelqu’un, ça finit par l’abîmer.

    Tien, ici, il y a un petit dico du parlé Dauphinois (et sinon tu peux écouter Serge Papagali pour avoir l’accent qui va avec =D)

    Et les chiques c’est gros comme sucette. Genre tu peux pas la mettre en plein dans la bouche. Ca fond tout doucement aussi :heart:


  • Plume d'Argent

    Les mots : bas-collants, carrousel, chemisette, clignoteur, divan, papier collant, dîner, souper me sont familiers. On les entend aussi en Suisse.


  • Journaliste PAen

    @Vava-Omete Mais t’es dauphinoise d’où ? xD Parce que y a pleins d’expressions dont j’ai jamais entendu parler ! C’est grand le Dauphiné en même temps (surtout si tu en crois le Dauphiné libéré, parce qu’en vrai les cartes du Dauphiné à la révolution comprennent un territoire bien plus réduit hihi).
    @Lily Ta liste est excellente, y a pleins de trucs que je connais pas du tout ! Le coup du dîner le midi et du souper le soir, ça se dit aussi dans une certaine société très bourge parisienne (ou alors c’est pour faire style genre, mais j’ai connu des gens blindés sur Paris qui parlaient comme ça).
    C’est marrant “tantôt” pour moi, c’est vraiment les anciens qui utilisent cette expression (dans le Dauphiné notamment ;) ). Mais en effet, dans le même sens que celui précisé par Laure, pour parler d’un truc ayant lieu le jour même.
    Et la cruche, chez moi c’est en effet un récipient à eau, mais avec une poignée, alors que la carafe n’a pas de poignée. Dans les restos, ils ont en général des carafes, c’est peut-être pour ça qu’ils t’ont regardé de travers Lily xD



  • @Nana de Voiron City XD et maintenant de Grenoble.
    Mais en réalité, je suis plus d’un tit village au dessus avec des vieux qui parlent dauphinois et des endroits un peu reculés (genre y’avait un coin de la commune où quand t’y vas, le paysan y te regarde passer avec le fusil XD)
    Mais j’ai surtout pas mal de famille dans le roannais, d’amis de famille du coin, et de copain(g)s qui cultivent l’accent Dauphinois pour le fun, du coup y’a pleins de mots qui sont rentrés dans le vocabulaire de mes parents puis dans le mien =D

    C’est vrai que tantôt c’est un truc qui s’est passé le jour même ou… pour dire a plus tard. Ca dépend :p



  • Il est génial ce topic ! Je me suis rendue compte que j’utilise certains belgicismes en vivant dans le Nord de la France, comme “cruche”, “crolle”, “carabistouille”, “capout”… C’est super intéressant :D



  • C’est super comme sujet ! :D Je retrouve mon chez-moi.

    Ce qui est drôle, c’est que je dois avoir l’effet inverse des petites plumes non-belges ici, parce que je découvre des mots que je ne croyais pas être des belgicismes comme Endéans, Bande de circulation ou chatouiller. Ce n’est pas comme ça qu’on dit chez vous ? :o
    Ce qui est chouette aussi, c’est que chaque région a ses propres expressions. J’ai un ami qui vient de Mons et qui ne supporte pas quand je dis “chique” pour des bonbons parce que c’est très liégeois comme expression. Tout comme le “une fois” qui est plutôt utilisé à Bruxelles (à cause de l’influence du néerlandais avec “eens”).

    D’ailleurs, pour l’anecdote, vous saviez qu’on avait envoyé un nano-satellite dans l’espace baptisé “Oufti” ? Et qu’on avait découvert un système solaire que l’on a nommé “Trappist” (comme la bière) ? Comme je dis toujours “On est belge ou on ne l’est pas” :p



  • Très sympa ce topic, j’aime toujours découvrir des mots/expressions régionaux ou à travers les pays :sun_with_face:
    C’est marrant comment certains mots que vous utilisez de manière quotidienne sont aussi utilisés en France mais moins souvent comme divan (on a effectivement tendance à plus dire canapé) ou que nenni! (qui est ici plutôt à sens ironique ou exagération volontaire par l’utilisation d’un vieux langage, comme quand on dit “diantre!” ou ce genre de choses), “capout” est utilisé aussi mais pas si souvent je crois, et plus pour parler de personnes capout. On utilise aussi “Cruche” pour un idiote (“mais quelle cruche celle-là!”, va savoir ce que nous ont fait les cruches) mais pas pour son sens premier à savoir contenant à eau effectivement, pareil pour “cloche” (idiot mais pas cloque)
    Puis il y a des mots qu’on utilise mais pas dans le même sens, “chipoter” c’est pour aller trop dans les détails sans que ça aie forcément grand intérêt ("- je chipotes mais il y a un pixel blanc sur ton image") et c’est synonyme de “pinailler”, “loque” c’est pour une personne sans énergie (“je suis une vraie loque je ne me suis pas levé de la journée”)
    Par contre je retirerais je pense de la liste “jogging” qui est très très répandu en France également pour désigner les tenues de sport à l’aise (personne, ou en tout cas pas grand monde ne dit training pour un jogging. Training serait plutôt dans le sens d’entrainement complet avec muscu et tout le paquet, pas pour la tenue du tout. À noter que l’on dit aussi jogging pour le “running” aka courir tranquillement en endurance), je ne sais pas ce qu’il en est pour la suisse ceci dit. Et aussi petit-déjeuner, c’est très loin d’être un belgicisme, j’ai jamais entendu personne désigner le repas du matin par autre chose que petit-déjeuner/ “ptit dej”


  • Plume d'Argent

    Génial ! Bravo @Lily
    Je plussoie @Laure : ça m’a toujours marqué la façon d’utiliser “savoir” au lieu de “pouvoir” (“Tu sais me donner l’heure ? – euh, ben oui, je sais lire l’heure depuis que j’ai 6 ans…” o_O)

    Ma préférence est à : “À Houte-si-plou (les bains d’pieds)”. Je crois d’ailleurs que je vais l’adopter.



  • @Lily hihi, je me suis dit aussi que c’était très bizarre qu’une Belge recommande la prononciation bruksel :grin: Ça m’arrive aussi assez souvent de dire l’inverse de ce que je veux dire.

    J’avais loupé capout, on dit aussi chez moi ! Et maintenant je suis heureuse de savoir que ça vient de l’allemand kaputt :flag_de:



  • Je me rends compte que j’ai plus de belgicisme dans mon répertoire que j’avais cru ! :D
    D’ailleurs, je rends souvent mes amis fous à utiliser savoir au lieu de pouvoir, et ils cherchent à m’expliquer pourquoi c’est n’importe quoi et moi “mais ça me choque pas”.

    D’ailleurs, il y a un autre belgicisme que je pense pas avoir vu dans la liste, mais que j’ai rencontré souvent en belgique (après, peut-être que c’est régional ?) C’est le
    service : De rien, quand on a rendu un service “merci de m’avoir donné l’heure” “service”, ou dans un magasin/restaurant.

    Après je m’y connais pas très bien, mais me semble que cela vient par chez vous.



  • Alors ça @Reven, je ne l’ai jamais entendu ^^. Ce n’est donc pas de Liège ;).
    Et si la liste de belgicismes est déjà pas mal, on y a à peine mêlé des mots wallons ^^. Sur Youtube, il y a la minute belge, dans laquelle est expliqué chaque fois un belgicisme avec assez d’humour (et un gros accent bruxellois xD ) https://www.youtube.com/channel/UCV7LqtLm0-NW4x1W5AUu-QA



  • J’adore cette “minute belge” Mart ! C’est génial !


  • Plume d'Argent

    @Reven, j’ai aussi souvent entendu “service” pour “de rien” en Suisse par le passé. Si je ne l’entends plus tellement, je ne sais pas si c’est un effet de mode ou si c’est parce que je ne côtoie plus les mêmes gens.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.