Le Carnet de Vasterra



  • Ce roman il me trotte dans la tête depuis, quoi… pfiou ! Au moins quatre ans ! Et j’ai toujours pas fini :cry:
    Le texte ne peut pas être lu pour l’instant car je n’ai encore rien posté nulle part ! Et je ne suis pas sûre d’être prête à le faire lire tout de suite, même si j’ai déjà quelques dizaines de pages à vous proposer. Je préfère attendre d’être un peu plus sereine ^^ Je travaille seulement sur ce projet là, je n’ai rien d’autre sur le feu.

    Infos principales :

    • Titre : Les Murmures de Vasterra
    • Genre : fantasy
    • Longueur : au moins un long roman (actuellement ~ 40 pages)
    • Historique : commencé en 2014, 3e version en cours après plusieurs ratages et changements de plan !

    Synopsis :
    Vasterra traverse une ère de désespoir et semble livrée au chaos : des événements encore inexpliqués par la science, des catastrophes naturelles et d’autres déchirements politiques conduisent inéluctablement ce monde à sa perte. Cherchant à honorer la mémoire de son père malgré l’accusation de trahison qui pèse sur ses épaules, la princesse Impériale met tout en oeuvre pour récupérer le trône dont elle a été privée. Son périple lui fera parcourir le vaste monde et rencontrer de nombreuses personnalités qui la guideront dans sa quête. Celle-ci l’amènera à découvrir que le monde qu’elle connaît n’est qu’un plateau de jeu entre les mains du divin dessein… Son fidèle scribe mais néanmoins ami, Niel Svenson, raconte son périple.

    Personnages principaux :
    Comme le roman ne serait pas grand chose sans eux, voici (très brièvement décrits) les personnages principaux qui vont faire vivre l’histoire !

    • Niel Svenson : il s’agit du narrateur principal de l’histoire. Autrefois scribe et érudit, aujourd’hui aventurier, il croule sous les titres honorifiques mais aspire à davantage de tranquillité. L’aventurier a été chargé par la Reine Kos’Rahnientekhäa de donner une grande leçon d’histoire à son fils, Kel’Finnsaël.

    • Cassandre de la Maison Gweneld Capeloris : l’Impératrice de l’Empire n’a plus grand chose à voir avec l’adolescente qu’elle était autrefois. Volontaire et déterminée à faire honneur à son nom, Cassandre est une femme courageuse : son désir de justice et sa volonté de reconstruire un monde morcelé lui ont permis de triompher des plus grandes difficultés.

    • (Kos)Rahnientekhäa : brillant par son intelligence et son humilité, Rahn est reconnue comme étant l’une des meilleures reine que le Royaume Ardent ait jamais connu. Toutefois, si ses talents de guide et de dirigeante ne sont plus à prouver, elle épreuve quelques peines à élever seule son fils, Finnsaël.

    • (Kel)Finnsaël : unique prince et héritier du trône du Royaume Ardent, Finnsaël est un adolescent revêche et boudeur, qui croit aux sirènes et qui a fait du sarcasme un sport national. Il est bien trop occupé à esquiver ses précepteurs pour réfléchir à ses responsabilités et à son futur en temps que roi ! Toutefois sa mère a tenu à ce que l’un des amis de la famille, l’aventurier Niel Svenson, se charge de son éducation au cours d’un mystérieux voyage.

    • Estebør Jägenstarr : c’est peut-être mon petit préféré, même si j’ai encore parfois du mal à le cerner (comme tous les autres persos d’ailleurs :’) ). Fils d’une ancienne famille noble, il a agi comme le souhaitait son père, dans l’optique de redorer le blason familial. En tant que Limier, il a pourchassé Cassandre (autrefois princesse impériale) à travers tout l’Empire, et commis les pires atrocités au nom de l’honneur, de la sécurité et de la nation.

    Bon, on ne va pas se mentir, à ceux là s’ajoutent une bonne dizaine de personnages secondaires, notamment : un équipage de pirates exclusivement féminin et son capitaine, un bel homme débauché, un fantôme aux multiples identités, un pilote émérite, un Homme-Chêne, ou encore un poète qui sait aussi danser au clair de lune.

    La narration : elle sera composée de deux temps bien distincts. Le présent, au cours duquel un Niel adulte et son compagnon Finnsaël chevauchent de concert (il s’agira d’une narration à la troisième personne). Niel est chargé de raconter les aventures de l’Impératrice Cassandre au jeune prince, et ce récit sera, lui, raconté au passé et à la première personne (puisque c’est Niel qui fait part de ses souvenirs et de son expérience). Vous l’aurez compris, l’intrigue maladroitement résumée dans le synopsis correspond en vérité au récit que fait Niel à Finnsaël. Ainsi, pour résumer :

    • narration à la troisième personne au présent
    • narration à la première personne au passé

    Un vaste univers : comme expliqué plus haut, cette histoire est née d’un univers, qui a été le premier à germer. Il s’appelle Vasterra et est composé de trois nations : l’Empire d’Asphodèle, le Royaume Ardent et la République d’Outreciel ; ainsi que de cinq peuples : les Hommes (aujourd’hui disparus), les Eshäars, les Shaëbs, les Fjörds et les Enfants d’Eros. Ces cinq peuples ont leur propre divinité : Freagwen pour les Hommes (disparue elle aussi), Djezhäbel pour les Eshäars, Rhäja pour les Shaëbs, et Eros pour les petits derniers.

    Ce qui a été fait :

    • En plus des deux premières versions bien moisies que j’ai finalement abandonné après moultes péripéties, je n’ai pas lésiné question écriture ! Je compte plus de cinquante pages d’annexe décrivant l’univers, précisant des points qui ne seront sans doute jamais abordés directement dans l’histoire (donc inutile, sauf pour moi à la rigueur pour un maximum de cohérence). J’y détaille les questions de géopolitique, une chronologie plus ou moins complète de l’univers, les divinités, les différents peuples, la monnaie et l’économie, les langues, la temporalité (encore un peu en chantier ça)… il y a de quoi faire !
    • J’ai gribouillé une carte pour mieux me repérer dans les déplacements et les lieux majeurs de l’histoire, qui attend sagement que j’y fasse quelques ajouts au fur et à mesure !
    • J’ai aussi mis en route les fiches de mes personnages principaux (bon en fait je les avait finies mais comme j’ai récemment fait quelques changements dans le background il faut juste que je trouve la courage de les mettre à jour :’) ).

    Ce qu’il faut faire : écrire ! Et surtout : écrire régulièrement ! C’est principalement ça qui me pose problème. Je suis très exigeante avec moi-même, et si mon histoire est très claire, très vivante dans ma tête, j’ai parfois du mal à être satisfaite de la manière dont je mets des mots dessus. J’ai donc la sale tendance à avoir des pics de motivation, à écrire des dizaines de pages en quelques jours, et puis à tout laisser tomber pendant quelques semaines (bon j’ouvre mon fichier de temps en temps, je scrolle tout en bas, et là généralement je suis déprimée et je me dis que ce que je fais c’est nul alors je ferme tout :’) ). Il faut que j’y remédie ! C’est en partie pour ça que je me suis inscrite ici, d’ailleurs ! Pour trouver la motivation de finir tout ça ! :smiley:

    (Désolée pour le gros pavé ! :s )


  • Plume d'Argent

    Waouh ! Ce qu’on peut dire en tout cas c’est que ta description donne très envie de te lire et de découvrir le monde de Vasterra !
    A force de commenter sur ton JDB, j’espère qu’on te donnera envie de partager avec nous quelques chapitres :D

    Tout à l’air vraiment très construit, c’est impressionnant ! Partir d’un univers 100% crée est souvent très difficile. Bravo :champagne:
    Si jamais tu as envie de partager ta carte scribouillée, je serais curieuse et très intéressée de la voir :D

    Bienvenue sur ton JDB :heart:



  • Je rejoins @Flowrale ! Je trouve ta présentation très intéressante @Freagwen , franchement elle me fait déjà saliver :D

    La manière que tu as de parler de tes personnages est très touchante, on sent que tu les aimes, alors je suis convaincue que tu n’auras pas de mal à nous les faire aimer également <3

    Mais tu es très sévère avec toi-même dis-donc ! Comme je te le disais dans le topic des présentations, je suis passée par là aussi, donc je comprends ;) mais il faut se donner une chance. Je sais que c’est dur, mais parfois il faut se faire un peu violence et se forcer. Alors oui, le premier jet ne sera pas tout beau et il faudra retravailler. Mais c’est beaucoup plus facile de le faire une fois qu’on a jeté une première fois les mots sur papier (enfin… sur écran). On peut alors y revenir, polir et polir encore. Un peu comme une statue qu’on est en train de sculpter ou un dessin. Tu commences par le croquis et peu à peu, les contours se précisent, se font moins flous. Ça peut prendre du temps, oui, mais quand on voit avec quelle ténacité tu as créé tout ton univers, je ne doute pas que tu seras capable d’y parvenir !

    En tout cas, je pense que tu vas éveiller la curiosité de pas mal de plumes avec ton histoire ;) bien sûr, tu publies quand tu le sens, on ne te mettra pas la pression ! Mais sache que si tu le fais, tu auras des retours et pour moi, qui avais beaucoup hésité avant de partager mon plus gros projet qui me tenait énormément à coeur, comme toi, eh bien, ça m’a considérablement aidé à avancer. Et aujourd’hui j’ai réussi à y mettre un point final ! (Bon au tome 1, certes, mais tout de même)

    J’espère que tu trouveras la motivation de finir ! Bon courage en tout cas :D



  • Je plussoie tout le monde, je trouve ton résumé vraiment accrocheur ! Et 50 pages de présentation, waouh ! Je suis admirative ! :clap_tone2: Bon courage pour te mettre à l’écriture ^^



  • Oh, merci beaucoup pour vos commentaires ! C’est super gentil et encourageant, ça me donne d’autant plus envie de continuer ça d’arrache pied ! Je pense que vous avez raison, et qu’il faut écrire comme ça vient, et se relire après, peaufiner et rechercher “le mieux” à la fin. J’ai simplement un peu de mal à m’y tenir pour l’instant mais comme l’un.e de vous l’a dit, il suffit de se faire un peu violence !

    Concernant la betalecture, je finirai certainement par poster mes chapitres petit à petit (j’ai cru comprendre qu’il y avait une plateforme annexe dédié à ça, reliée au forum ? J’irai creuser ça !). C’est vrai qu’avoir des retours sur ce genre de travail ne peut qu’être bénéfique ! Clairement ! :blush:


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton journal @Freagwen. Je plussoie les autres, il faut écrire, avancer dans ton histoire, et après tu auras une base pour améliorer le style, épurer la narration, et rendre ton texte plus conforme à ton “idéal”. Personne n’écrit un premier jet parfait.



  • @Freagwen la plateforme en question est Fictions Plume d’Argent (ou FPA pour les intimes ;) ). Tu peux y accéder là : http://www.plumedargent.fr/fiction.php ou encore cliquer sur la petite plume que tu vois tout en haut du forum. Il faut que tu te crées un compte, car s’être inscrit sur le forum ne t’inscrit pas automatiquement sur le site de publication. Après ça, plus qu’à te laisser guider ! Et si tu as des difficultés, il y a le FAQ FPA pour t’aider : http://www.forumplumedargent.fr/topic/49/faq-fpa/50



  • Oh merci Luna, j’irai voir ça ! :blush:


  • Plume d'Argent

    Hé bien, hé bien, effectivement, on sent dans la présentation de ton projet qu’il est déjà plutôt bien dessiné dans ta tête, c’est très bon signe ! Car parfois dès le petit message de présentation on peut sentir quand l’auteur ne sais pas tellement où il va ^^"
    Là ce n’est pas le cas : )

    C’est une très bonne chose d’avoir une “bible du monde” - comme on dit dans le jargon pour les annexes dont tu parles -, très poussée et détaillée, mais comme le disent les autres plumes, je pense qu’il faut absolument oser se lancer (plus facile à dire qu’à faire, je suis moi même très lente et ultra perfectionniste x’D ).
    Parfois on perçoit chez ceux qui passent beaucoup de temps à tout bien préparer et programmer qu’ils le font autant par plaisir que pour repousser le moment où il faudra plonger. Je ne sais pas encore si c’est ton cas, mais je rejoins en tout cas les autres plumes : lance-toi !

    Ecris, et puis tu verras : )
    Et n’hésite pas à poster le résultat sur FPA quand tu le sentiras.
    En parcourant la plateforme, tu remarqueras peut-être que certains auteurs ont carrément repris leur histoire complètement, mais laissent en ligne la première publication ; ainsi, des “NEW” ou “REVU” ou “V2” accompagnent parfois les titres, donc tu vois, pas de honte à poster quelque chose qui soit encore en travaux : D



  • Merci pour ce témoignage encourageant Itchane ^^
    Je ne pense pas repousser le passage à l’écriture du roman, les annexes sont finies depuis bien longtemps (enfin je dois juste modifier 2-3 trucs dessus !) et j’ai commencé à écrire depuis plusieurs années, j’ai juste un peu de mal à me fixer sur comment présenter mon histoire, quand la faire débuter, etc. Mais ça progresse, ça progresse ! Du coup je ne pense pas (trop) procrastiner avec l’univers, bien heureusement !

    Puisque tout le monde semble encourager tout le monde à poster ses textes sur FPA je pense que je vais finir par céder et et suivre votre exemple avant que ça ne devienne problématique :’)


  • Plume d'Argent

    ^^

    Ho tu sais, il n’y a absolument rien de problématique dans aucun cas, prends ton temps : )
    C’est juste que tous ceux qui ont publié ont été “récompensés” par des commentaires vraiment constructifs et intéressants donc naturellement on a tendance à insiter les autres à le faire :smiley:

    Mais chacun son rythme et sa psychologie ; poste si tu le souhaites, quand tu le souhaites : )


  • Plume d'Argent

    Wouaouh ! Impressionnant tout ce boulot ! C’est super de maîtriser son univers à ce point ! Moi je suis de l’école : je me jette dans le vide, on verra où ça va. Du coup, j’admire toute ta préparation.
    Bienvenue dans ton JdB en tout cas.

    En termes de motivation, les retours que tu auras si tu postes tes écrits sur FPA sont généralement bons : ça débouche sur des corrections ou des idées pour la suite. Et si tu es en panne sur une situation particulière : tu fais un petit laïus ici, sur ton JdB et je suis sûre que des plumes se feront un plaisir de te trouver des pistes (trop heureuses de procrastiner sur leurs propres écrits :) )


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton journal de bord, @Freagwen.
    Après tout ce travail accompli, il n’y a pas de raison de t’arrêter en aussi bon chemin. La publication devrait être une étape naturelle du processus de création ; tu y viendras quand tu te sentiras prête. :rainbow:


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton journal de bord @Freagwen !
    Et bravo pour cette maîtrise de ton univers :clap_tone2: Cela doit avoir un côté rassurant d’en arriver à un tel niveau de connaissance, non ?
    Du coup, tu vas autant dans les détails dans ton projet ou tu mènes ce travail qu’en partie pour toi ? Laisses-tu planer un peu de mystère ou définis-tu tout dès le début pour le lecteur ? En somme, le lecteur peut-il imaginer certaines choses ou le guides-tu à travers ton monde ?

    Comment ça, je pose trop de questions ? :stuck_out_tongue_winking_eye:

    Bon courage pour l’écriture en tous les cas. Je rejoins les autres plumes, prends ton temps tout en te lançant dans l’écriture. Ça fait toujours un peu peur de s’y mettre :fearful: mais tant qu’on ne le fait pas, on ne peut pas savoir ce qui fonctionne ou pas, ce qui mériterait d’être modifié ou pas.
    Je fais partie de ces plumes qui ont publié une deuxième version d’un projet en cours sur FPA. Les commentaires des autres plumes m’ont été plus que bénéfiques et même encore aujourd’hui, sur cette deuxième version, mon texte continue de s’enrichir de ce qu’on peut me dire et/ou me conseiller.

    C’est toujours difficile au début de soumettre son texte, son univers, son monde intérieur aux yeux des autres. Mais franchement, vu la bienveillance et l’entraide qui règnent ici, ça en vaut vraiment la peine ! :slight_smile:



  • Merci beaucoup :blush: !
    C’est clair que les retours des lecteurs et lectrices sur FPA ne pourront que m’être bénéfiques et m’aider à progresser, @Isapass ! Et puis, si ça peut les aider à procrastiner, comment refuser ? :p

    @Cliène : merci pour ces compliments et autres encouragements ! Pour te répondre, oui ça me rassure beaucoup de me dire que je maîtrise (presque) sur le bout des doigts cet univers que j’ai construit de toute pièce… même si paaaarfois je me laisse un peu déborder et que je m’oblige à revenir à quelque chose de plus simple pour ne pas trop m’emmêler les pinceaux ! Je veux à tout prix éviter de balancer trop de définitions dès le début de l’histoire, je trouve que c’est un peu casse-gueule et qu’il y a un grand risque de changer le début de l’intrigue en encyclopédie quand on s’y prend mal. Et clairement je ne me fais pas assez confiance pour ça ! Alors j’essaie plutôt de mentionner des éléments de l’univers dans un contexte adapté, qui fait que le lecteur peut (j’espère !) comprendre de lui-même de quoi il s’agit (d’une saison, d’une divinité, d’un peuple lointain…). Parfois je mentionne des choses une ou deux fois avant de les définir clairement, et d’autres fois je profite du fait que l’histoire est narrée par un personnage à un autre, beaucoup moins instruit sur les mystères de Vasterra, ce qui oblige le narrateur à expliquer de quoi il parle ! (#astuce :smile: ) Dans tous les cas j’aimerais bien faire en sorte que le lecteur puisse s’approprier un peu les décors, l’ambiance, et même l’histoire de ce monde, alors j’essaie de ne pas trop donner de définitions “académiques”.

    Mais tout le monde est beaucoup trop gentil et motivant ici, c’est fou ! J’ai bien fait de venir ! :unicorn:


  • Plume d'Argent

    @freagwen a dit dans Le Carnet de Vasterra :

    Je veux à tout prix éviter de balancer trop de définitions dès le début de l’histoire, je trouve que c’est un peu casse-gueule et qu’il y a un grand risque de changer le début de l’intrigue en encyclopédie quand on s’y prend mal.

    C’est casse-gueule comme tu le dis si justement et ça risque aussi de décourager le lecteur ! (enfin, perso, c’est comme ça que je réagirai)
    Tu as visiblement les bonnes astuces pour distiller les informations ici et là sans en donner l’air :smile:

    Après, il ne faut pas oublier que lorsqu’on ouvre un livre, qu’on lit un texte, on signe en quelque sorte un pacte avec l’auteur et on accepte de le laisser nous emmener là où il veut nous conduire. On accepte donc les codes, les bizarreries d’un univers qui n’est pas le nôtre, les créatures fantastiques qui y sont présentes et ainsi de suite. Il faut aussi faire confiance au lecteur qui sait très bien remplir son rôle quand il aime ce qu’il lit et comble le vide qu’il peut éventuellement trouver au fil de la lecture.

    Mais bien sûr que tout le monde est gentil ici :stuck_out_tongue_winking_eye:



  • @cliène a dit dans Le Carnet de Vasterra :

    Il faut aussi faire confiance au lecteur qui sait très bien remplir son rôle quand il aime ce qu’il lit et comble le vide qu’il peut éventuellement trouver au fil de la lecture.

    Faire confiance au lecteur :arrow_right: pilre ce que j’ai du mal à faire ! :nerd: J’ai tendance à tout vouloir expliquer, je dois me surveiller pour éviter de trop en dire et de prendre le lecteur pour un noeud-noeud ! Je crois que j’ai juste peur qu’il me suive pas, ou de pas être assez claire ! Mais c’est idiot parce que comme tu l’as dit, le lecteur est parfaitement capable de suivre l’auteur dans ses délires et de combler lui-même les trous ou de se dire “ok, j’accepte ça pour l’instant, voyons voir si tout cela s’explique plus tard”. Il y a une espèce de suspension d’incrédulité automatique que j’ai encore un peu de mal à considérer comme acquise :smile:

    #EDIT : bon bon bon. J’ai pris mon courage à deux mains et posté le premier chapitre sur FPA ! :smile: Il se trouve juste par ici !
    Concernant ce chapitre :

    • c’est la première fois que j’écris au présent, je crois que quelques erreurs de temps se sont glissées dans le texte… malgré maintes relectures, il est possible que quelques fautes d’accord subsistent !
    • je pense rallonger certains passages, notamment celui dans le salon d’Esgeïr, pour présenter davantage les personnages (là on les voit juste “en coup de vent”, ça me dérange un peu, mais j’ai peur que ce soit ennuyant si je développer plus ce moment de dialogues :/ ).

  • Plume d'Argent

    @freagwen a dit dans Le Carnet de Vasterra :

    Faire confiance au lecteur pilre ce que j’ai du mal à faire ! J’ai tendance à tout vouloir expliquer, je dois me surveiller pour éviter de trop en dire et de prendre le lecteur pour un noeud-noeud ! Je crois que j’ai juste peur qu’il me suive pas, ou de pas être assez claire ! Mais c’est idiot parce que comme tu l’as dit, le lecteur est parfaitement capable de suivre l’auteur dans ses délires et de combler lui-même les trous ou de se dire “ok, j’accepte ça pour l’instant, voyons voir si tout cela s’explique plus tard”. Il y a une espèce de suspension d’incrédulité automatique que j’ai encore un peu de mal à considérer comme acquise

    Alors justement, si tu as un doute à propos de la perception et de la compréhension du lecteur : tu le précises en notes de début de chapitre quand tu postes sur FPA, et les lecteurs te répondront dans leurs commentaires :)
    Parce que justement, ici, il y en a plein des lecteurs potentiels ! C’est pas beau ça ? ;)



  • Bienvenue sur ton journal!
    Cette présentation de projet est bien complète c’est le moins qu’on puisse le dire, tout cela fait très envie en tout cas. Courage pour lutter contre ta propre exigence et pour trouver une bonne dose de motivation!


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.