Les Soeurs Carmines de Ariel Holzl



  • Bonjour à tous ! Je viens vous parler du dernier roman que j’ai lu et qui m’a donné très très fortement envie de créer un sujet à part.
    Il s’agit d’une trilogie (à l’heure actuelle 2 tomes sont sortis) dont chaque tome est raconté du point de vue de l’une des soeurs d’une fratrie de trois.

    alt text

    On suit dont Merry, Tristabelle et Dolorine qui évoluent dans la ville de Grisaille. La ville, qui porte très bien son nom, possède une ambiance à la fois macabre et complètement délirante. C’est un endroit où on a la flemme de descendre les pendus des arbres tellement les suicides sont courants et où on préfère leur mettre des guirlandes pour égayer le paysage. Voyez le genre :D

    Le premier tome suit Merry, qui est de loin la plus “normale” des trois soeurs. Merry est une voleuse qui tente tant bien que mal de ramener un peu d’argent dans la fratrie. Le premier tome commence alors qu’elle vole une petite cuillère… qui devient l’élément central du bouquin et lui attire pas mal d’ennuis (oui oui une petite cuillère).
    Même si le tome 1 s’attarde moins sur les autres soeurs, on peut d’ores et déjà se rendre compte qu’elles sont tarées.
    Tristabelle est une psychopathe en puissance, une beauté fatale qui semble insensible à tout et qui a des reflexions et des comportements complètement scandaleux. Je viens de finir le tome 1, le tome suivant se concentre sur elle et j’ai hâte de me retrouver dans sa tête, je suis déjà fan du personnage.

    La troisième soeur, Dolorine, est la cadette et est âgée d’à peine huit ans. Et elle n’est pas en reste. Gourmande, aventurière et surtout… Elle voit des fantômes, pressent les évènements futurs et ne se sépare jamais de sa peluche qui est aussi un gros gros psychopathe. Elle a donc un temps d’avance sur tout le monde, mais vu que c’est une enfant, les gens ont malheureusement tendance à ne pas lui prêter attention. Dans le tome 1, on suit ses pensées à travers les pages de son journal intime qui sont intégrés entre les chapitres, et c’est vraiment hilarant, entre sa logique tordue, sa poupée qui lui ordonne de tuer tout le monde et les nombreux quiproquos, dès le premier journal j’ai été conquise et je veux l’adopter !

    Le style d’écriture est très travaillé, beaucoup de jeux de mots intelligents, on sent vraiment que l’auteur s’éclate à écrire son histoire et à lui donner un ton macabre et comique.

    Le premier tome est court (environ 250 pages), je l’ai torché en deux jours, et je le recommande vraiment très très chaudement !

    Et si je ne vous ai pas convaincu, je vous met le lien d’une booktubeuse qui m’a donné envie de me lancer dans cette lecture (et qui est aussi très très chouette) :


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.