Architecte ou Jardinier, nos méthodes d'écriture



  • Je ne savais pas trop comment appeler ce sujet-là mais je suppose que ça tient la route !

    Nous qui écrivons, nous aimons nos textes comme nos enfants. Enfin je suppose :grin: Mais on a des manières différentes d’aborder notre processus d’écriture. Parfois on a une idée et on se met à écrire directement, parfois on la laisse mûrir un peu avant de se jeter dans le grand bain, et parfois on fait des pages et des pages plans et fiches détaillées avant même de poser le crayon sur le papier (ou les doigts sur le clavier !) Et après c’est la même chose au niveau de la réécriture, on réécrit au fil de l’eau ou on fait plusieurs jets pour consolider l’intrigue, puis les personnages, puis les thèmes, puis le style d’écriture…

    Du coup je pensais qu’on pouvait parler un peu des méthodes qu’on utilise pour ses projets ici ! Sauf si bien sûr le sujet existe quelque part ou n’est pas approprié à cette catégorie, auquel cas expulsez-moi au-delà de l’arc-en-ciel (arc-en-terre) :rainbow:
    Plutôt Jardinier, à se laisser porter par l’écriture et laisser germer l’idée au fil de la plume ; ou plutôt Architecte, à tout vouloir prévoir avant de commencer ?



  • Merci d’avoir ouvert ce sujet :heart_exclamation: :heart_exclamation: :heart_exclamation:

    Je mourrais d’envie d’en savoir plus sur le sujet, justement. Actuellement, je ne suis ni Planner ni Plantser, juste néante (trop fatiguée pour trouver un jeu de mots en “er” mais on s’en passera bien lol). Cependant je m’intéresse à ces deux notions depuis un certain moment mais ne trouve rien de vraiment approfondi sur le sujet :confused:

    En ce qui te concerne, du coup, tu as une méthode particulière ? :smiley:



  • @aéfaë A ton service :grin:

    En général on est un mix des deux mais avec des tendances plus vers la planification ou l’improvisation. Franchement je pense qu’on ne peut se passer ni de l’un ni de l’autre, ça dépend surtout vers où vont nos préférences !
    Pour ma part je préfère tout planifier. Disons que si j’ai une idée, j’ai envie de la laisser mûrir et de la développer pour savoir si elle vaut la peine d’être écrite, si elle est assez fertile pour un roman ou une novella. Et même après ça je fais un plan pour l’intrigue et même des fiches personnages parce que si je fais tout à l’instinct, j’ai l’impression de m’égarer et de ne rien dire de concret : les événements s’enchaînent, mais ça ne veut rien dire. Et donc planifier me permet de mixer mes idées à mes intentions, trouver une signification et vraiment avoir quelque chose à écrire sans m’égarer (parce que je m’égare très vite :smile:)

    Encore une fois c’est une question de goût, mais je n’arrive tout simplement pas à improviser lorsqu’il s’agit de fiction ! Sans forcément mettre de mot dessus, comment tu passes du moment où tu as une idée au moment où tu débutes ton premier jet ? Peut-être que ça dépend du projet ?



  • Le sujet qui fâche xD

    J’ai souvent tendance à me jeter corps et âme sur mon clavier sans y réfléchir plus. Par exemple, mon projet actuel est né d’une simple citation, et j’ai commencé à inventer une idée tout autour. J’ai rédigé mon premier chapitre le lendemain (depuis, il a bien changé ce premier chapitre, ce qui est, je crois, le lot de tous les Pantser). Au fur et à mesure, mon intrigue s’est étoffée et a bien changé.

    Je suis incapable de prévoir des structures et des intrigues précises, de faire des fiches détaillées avant de m’être frottée à mon histoire, de m’être laissée embarquer par mes sensations et mes émotions. Souvent, ça commence par des scènes très fortes que j’ai en tête, et je laisse le reste au bon vouloir de mon inspiration. En fait, la seule planification que j’effectue, c’est lorsque je réfléchis au développement de mon intrigue dans mon lit, le soir, autrement dit, on a vu mieux en terme de fiches détaillées :joy:

    Cela étant dit, j’aimerais vraiment arriver à planifier dans les moindres détails. Ça m’épargnerait bien des interrogations et des inquiétudes sur la structure de mon récit. Je ne recommande pas du tout la méthode Pantser xD



  • @primrose Oups, j’espère ne pas déclencher de guerre ? :laughing:

    En vrai y a de quoi t’envier quand même, pouvoir développer une histoire avec des idées instantanées et se laisser emporter c’est quelque chose que j’aimerais faire, ne serait-ce que pour arrêter de se prendre la tête sur des détails et juste écrire ! explosion Mais n’y arrivant pas, je suis obligée de planifier un minimum maximum :’) Et ça empiète pas mal sur le processus d’écriture en lui-même, c’est ça le gros inconvénient (surtout si à la fin on se décourage)



  • @Lisla Je suis plutôt pacifiste, donc pas de souci de ce côté-là xD

    Oh, ne te trompe pas, je me prends la tête sur des détails ! J’ai beaucoup de moments de doute profond (du style: est-ce que tu serais pas en train d’écrire quelque chose de complétement bancal, par hasard ? ). Surtout que j’ai énormement de mal à juger ce que je fais !

    Mais effectivement, quand je suis inspirée, je pars en improvisation totale, et c’est parfois un peu effrayant de ne pas forcément savoir où va nous mener le chapitre suivant. J’ai une idée du début et de la fin, et le milieu, c’est souvent au petit bonheur la chance.

    Il y a vraiment des moments où j’ai envie d’avoir une idée ultra-précise de tout ce qui m’attend, et j’ai l’impression que toi, au contraire, tu as envie de parfois lâcher prise xD



  • @primrose Ah parfait alors :ok_hand: :rainbow:

    Arf je compatis, c’est dans ces moments-là qu’on est contents d’avoir des retours sur ce qu’on écrit grâce aux Plumes d’Argent, aux bêta-lecteurs ou à nos amis. Mais quand on doute lorsqu’on est en train d’écrire la scène c’est le pire, on ne peut compter que sur son intuition :confounded:

    Le milieu c’est vraiment le moment déambulation, tu sais pas ce que tu fais ni où tu vas, mais en tout cas tu y vas :joy: Au moins c’est l’aventure, d’écrire comme ça au fil de la plume ~ C’est tout le charme de l’écriture !

    Oui c’est exactement ça, j’aimerais pouvoir lâcher prise des fois mais catastrophe s’en suit généralement, donc en vrai il ne vaut mieux pas !


  • Plume d'Argent

    Que de sujets passionnants d’ouverts aujourd’hui ! :slight_smile:

    Je dirais que je suis plutôt du genre à me laisser porter par l’écriture pour finir par me rendre compte qu’un plan me manque cruellement… En tous les cas, c’est ce qui s’est produit avec mon projet actuel.

    Je pense qu’au départ ma crainte est de me piéger en écrivant un plan. Je préfère être libre et puis voir le plan se dessiner de lui-même au fil de l’avancement.
    Si le plan posé sur le papier arrive plus tard, il me permet de fixer ce qui est déjà écrit et de voir où je vais. Mais là encore, ce n’est pas vraiment un plan mais davantage une trame (ce mot me paraît moins fort et moins restrictif). Cette trame est une référence à laquelle je reviens souvent mais en aucun cas une obligation. Je m’autorise des écarts, des ajouts, voire des suppressions (ce qui est rare jusqu’à présent).

    L’avantage de cette trame en cours de route c’est qu’à mon sens, elle permet d’avoir une meilleure connaissance des personnages et de son univers. On les a pratiqué un peu et du coup, on les maîtrise mieux. Enfin en principe ! :smile:

    @primrose a dit :

    En fait, la seule planification que j’effectue, c’est lorsque je réfléchis au développement de mon intrigue dans mon lit, le soir, autrement dit, on a vu mieux en terme de fiches détaillées

    Oh une adepte du “je pense à mon texte en m’endormant, j’ai soudain de très bonnes idées mais le sommeil est plus fort et j’ai tout perdu au réveil le lendemain” ? :upside_down:



  • http://www.podrovnik.com/ecriture-mode-demploi/

    moi je suis de ce genre…
    En vrai, je suis pantser pour l’écriture, je fais des fiches perso au fur et a mesure que les personnages apparaissent (ces derniers temps, un perso s’est carrément incrusté au rang de personnage principal ET est devenu alcoolique sans mon autorisation…
    par contre je pense que pour le travail de révision après le premier jet je serais plus plannificatrice… en tout cas c’est ce que me dit mon petit doigt ! :laughing:


  • Plume d'Argent

    Hello @Lisla !
    Jadis, je faisais partie des grosses impros, c’est à dire que je me lançais dans un premier jet sans plan, ni rien. Je laissais les choses aller comme elles venaient et je rasfistolais au fur et à mesure.
    Le plan me bridait, sauf que… Et bien comme je suis en train d’écrire la suite d’une histoire (avec une intrigue très complexe sinon ce n’est pas drôle), je suis obligée de faire un plan. Pas non plus trop détaillé pour laisser libre cours à des changements imprévus, mais pour savoir où je vais et éviter les incohérences.

    Et pour le moment, ça m’aide pas mal car je traque mes défauts habituels de l’écriture, comme le fait de manquer de passages introspectifs pour aider le lecteur à mieux cerner les persos, et puis ça aide aussi à préciser les choses.

    Je dirais que je fonctionne maintenant avec un plan (et une bonne phase de réflexion) mais en me laissant une marge de liberté quand même :)



  • C’est un sujet hyper intéressant ! Pour ma part, je pense que je suis team planner.

    Après, dans la version précédente de mon projet en cours, j’avais fait un plan, mais ça ne m’a pas empêchée d’ajouter des chapitres non prévus et d’oublier l’intrigue xD Pour cette version, je me suis moins pris la tête, j’ai écris noirci mon carnet d’idées en vrac et je me contente de les développer dans les chapitres. Mais je me suis rendue compte que j’avais du mal à avancer si je ne planifiais pas le déroulement de l’intrigue, je suis un peu paralysée par l’idée que tout ne s’enchaine pas, j’ai besoin de logique (bon, pour le moment, j’ai pas de plan au delà de mon chapitre 8, mais ça viendra quand j’y serai !).
    Mais je suis assez comme ça dans ma vie aussi, je cherche la logique et j’ai beaucoup de mal à lâcher prise et à apprécier l’imprévu. xD



  • @Lisla : Tu “joues” un peu avec ton idée avant de passer à la structuration en fait ? Ça m’a l’air sensé ^^

    @Primrose je fais partie de celles qui t’envient du coup. Dans ma vie perso j’ai tendance à tout tout tout plannifier, donc je pars du principe que mon écriture doit être pareil. J’admire ce que tu fais, mais j’imagine bien que oui ça doit être pas mal stressant en fait :open_mouth:

    @Plumedhermine ooooh trop bien le lien merci pour le partage ! :joy:

    C’est fou, en fait y’a autant de plantser que de planner… Mais chaque méthode est à chaque fois complètement différente même dans un même groupe :dizzy_face:



  • Est-ce que vous voulez parler ici de ceux qui sont plutôt pour les plans bien établis, et les autres qui préfèrent écrire au fil de la plume ? C’est ça ?



  • Exact (je parlais de ça moi en tout cas :laughing:) ! En français, j’ai entendu les termes Architecte vs Jardinier.



  • Nous sommes sur un forum en langue française et tout le monde ne maîtrise pas l’anglais.
    Sans relancer le débat, je trouve tout de même dommage que la langue française soit mieux défendue par les francophones non français que par les français eux-mêmes, y compris sur ce forum.



  • Planeur contre Panthère ? Késako ? :thinking:



  • @Daviken Mouahahaha !

    @Aéfaë Architecte et jardinier sont de jolis termes, très poétiques ! Je les adopte !


  • Plume d'Argent

    @Christian a dit dans Planner vs Pantser :

    je trouve tout de même dommage que la langue française soit mieux défendue par les francophones non français que par les français eux-mêmes, y compris sur ce forum.

    Hum. C’est dommage ? Est-ce que tu veux dire par-là que le français nous appartient moins qu’à vous ? Est-ce que, dans un monde idéal, les Français seraient nécessairement plus attachés au français que ne le seraient les francophones canadiens, suisses, belges, etc. ?
    C’est notre langue maternelle à nous aussi ! C’est celle que nos parents puis nos écoles nous ont enseignée ! Et c’est par elle que nous avons appris à communiquer, à lire, à écrire et à nous situer dans ce monde !
    (pardon de m’emporter ainsi et je ne veux pas non plus commencer de long débat, mais voilà, ça m’a un peu heurtée, même si je préfère moi aussi les titres en français aux titres en anglais quand on est en français)

    Pour répondre à la question de Lisla, je me situe un peu entre les deux : j’ai besoin de savoir les grandes lignes de l’histoire que je m’apprête à écrire, et pour cela je fais souvent un plan par chapitres après avoir laissé mûrir l’idée sur un certain temps. Mais ce plan, je le construis petit à petit au fur et à mesure que j’écris. Je ne suis pas capable de tout réfléchir à l’avance, même si parfois j’aimerais bien pouvoir le faire.
    Et puis laisser aller sa créativité alors qu’on écrit, ça fait partie du plaisir de l’écriture je trouve :blossom:



  • @laure a dit dans Planner vs Pantser :

    Hum. C’est dommage ? Est-ce que tu veux dire par-là que le français nous appartient moins qu’à vous ? Est-ce que, dans un monde idéal, les Français seraient nécessairement plus attachés au français que ne le seraient les francophones canadiens, suisses, belges, etc. ?

    Je me suis sans doute mal exprimé.
    En tant que défenseur de la langue française, je trouve dommage que les français mettent moins d’ardeur à défendre leur langue maternelle que les francophones non français, et je suis bien évidemment ravi que ces derniers le fasse.


  • Administratrice

    @christian a dit dans Planner vs Pantser :

    @laure a dit dans Planner vs Pantser :

    Hum. C’est dommage ? Est-ce que tu veux dire par-là que le français nous appartient moins qu’à vous ? Est-ce que, dans un monde idéal, les Français seraient nécessairement plus attachés au français que ne le seraient les francophones canadiens, suisses, belges, etc. ?

    Je me suis sans doute mal exprimé.
    En tant que défenseur de la langue française, je trouve dommage que les français mettent moins d’ardeur à défendre leur langue maternelle que les francophones non français, et je suis bien évidemment ravi que ces derniers le fasse.

    Hors sujet, les petiots. Vous voulez débattre de la langue, ouvrez un autre topic ;)


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.