SOS profs en détresse



  • Ah ben tiens , dans la catégorie “elle est mignonne” (ou pas)

    J’ai animé aujourd’hui un atelier avec les BP coiffure 2C sur l’égalité entre les hommes et les femmes.
    L’idée : développer l’esprit critique, favoriser l’argumentation, trouver sa place dans le groupe" (c’est les compétences attendues en éducation morale et civique).
    Mise en situation : une homme et une femme ont un enfant, l’homme est d’accord pour embaucher une nounou homme, la femme non. Mettez vous à leur place et imaginez leurs dialogues ou leurs arguments.
    12 regards bovins en retour…
    Moi : ok bon pourquoi une femme peut avoir des réticences à confier son enfant ?
    Eux : … (avec les bras croisés ou avachis sur la table)
    Au bout de trois minutes certains jeunes, bonnes pattes, parlent de confiance accordée, de diplôme qu’aurait le nounou homme qui établirait la relation de confiance.
    Et une autre : "une femme s’occupe mieux des enfants, elles ont l’instinct maternel"
    L’objectif ici n’est pas de lui dire : “écoute Poulette, l’instinct maternel c’est un cliché à la con, ça existe po” mais de lui faire argumenter et confronter ses représentions aux représentations des autres pour enfin qu’ils se rendent compte des stéréotypes véhiculés sur les hommes et les femmes.
    Moi : pourquoi pense-tu cela ?
    Elle : je sais pas, c’est comme ça.
    Moi qui insiste : Peux -tu développer ? Qu’est qui t’as amené à penser ainsi ? D’où cela vient ?
    Elle : vide intersidéral. Puis : 'c’est comme ça, c’est ce que je pense"
    Moi : tu peux essayer ? Sais-tu d’où vient cette idée que tu as ?
    Elle : non.
    Moi : les autres ? Qu’en pensez vous ?
    Eux : vide intersidéral…
    Bon les bonnes pattes ont essayé d’argumenter en parlant de cultures différentes où le rapport à l’éducation des enfants est imaginé autrement (enfin là c’est moi qui fait des phrases, j’avais droit à des réponses en demi bout de mot).

    Okaaaaaaaaaaaaaaaaay… Et ben Socrate dois se retourner dans sa tombe -_-
    Développer l’esprit critique chez certains, c’est un sacerdoce…

    Constat terrible :
    1° les jeunes NE SAVENT pas pour certains argumenter et s’exprimer clairement même à 18 -20 ans ; sujet + verbe + complément visiblement c’est déjà trop.
    Pourquoi ? C’est un mystère que je vais m’employer à creuser…
    2° Certains sont très très peu curieux. Ils ne savent rien du monde, de ce qui se passe (les débats récents sur l’égalité des hommes et des femmes leur passent au dessus), de l’histoire.
    Quand je leur demande : suivez vous l’actualité ? Réponse à 100 % : non. Lisez vous ? non. Cinéma ? non… Visite , voyage ? non. Série tv ? non (Putain mais vous faites QUOIIII ?)
    Cela interroge non ? Ça me sidère ce manque de curiosité.
    3° Comment être capable de s’exprimer à l’oral sans les deux premières capacités ? Comment faire ?

    Après, je suis tombée sur une classe de cerveaux embués, assez réputée pour pas être … quel est le terme ? “Avancée” dans sa réflexion. Râler contre le système, pourrir les profs, dire qu’on est incompétent (auprès de la direction, de leurs patrons) ils savent faire. Pourquoi donc dès qu’un exercice leur ait imposé (c’est même pas la classe, c’est un atelier)… Leur capacité à exprimer leur point de vue fond comme neige au soleil ?

    Désespérant…

    Ps : j’ai eu pleins de classes, dont que de garçons type cap mécanique qui avaient plus de réflexion, qui n’hésitaient à interroger leurs représentions, à les confronter (même en se chambrant parfois). Ça fusait dans tout les sens… Heureusement.

    PPS ; quand j’ai expliqué ce qu’était une écocup aux coiffure , j’ai suscité un peu plus de curiosité, surtout chez les garçons XD . L’atelier s’est fini avec humour…


  • Plume d'Argent

    Euh… par rapport à ton PPS… Tu parles d’écocup ? Ce sont des verres à utilisation multiples, souvent disponibles contre caution dans les festivals… C’est vraiment de ça que tu voulais parler ? Tel que tu en parlais, j’avais l’impression que tu voulais plus parler de coupe menstruelle… (éco-cup est aussi une marque de coupes-menstruelles, attention à ne pas appeler l’objet par la marque !)

    Sinon, malheureusement, oui, certains jeunes vivent du vide intersidéral… Et ne réfléchisse pas trop si ce n’est quand on peu râler haut et fort… Pour des causes qui leur restant souvent obscures…



  • @Olek non je parlais des "cups " bien sûr, c’est à dire des coupes menstruelles… Je ne sais pas pourquoi j’ai tapé “éco cup” XD
    Merci de la correction :)



  • @fabie81 a dit dans SOS profs en détresse :

    @Olek non je parlais des "cups " bien sûr, c’est à dire des coupes menstruelles… Je ne sais pas pourquoi j’ai tapé “éco cup” XD
    Merci de la correction :)

    Ah oui, parce que si les filles confondent, tu risques d’avoir des soucis :D



  • J’arrive comme un cheveu dans la soupe mais @EryBlack m’avait parlé de ce topic et comme je reviens seulement sur le forum… :)

    Voilà : j’étais professeur de français en Belgique, donc titulaire d’un AESI qui est un diplôme belge pour enseigner (français et FLE dans mon cas), niveau bac+3 en France et insuffisant pour exercer ici.

    Je sors d’une formation dans le développement web qui ne m’a pas plu du tout et je me rends compte que je ne fais que repousser l’évidence depuis que je vis en France (2 ans et demie! Pfiou). Je voudrais donc reprendre l’enseignement et je me suis déjà renseignée sur les conditions, les diplômes, les concours, etc.

    Mais je reste avec pas mal de questions sur les bras. Par exemple, j’envisage de faire d’abord une année en tant que contractuelle (ils en cherchent énormément dans ma région). Quelqu’un aurait déjà eu de l’expérience dans ce statut un peu particulier? J’aimerais des infos sur le salaire, les modalités, etc etc…

    Je songe aussi à faire le master en semi-présentiel mais j’ai peur de la difficulté à travailler et à étudier, de nouveau si une des plumes l’a vécu, je suis preneuse de témoignages :D !


  • Plume d'Argent

    Coucou @Praline ! Je suis contractuelle dans le privé en France depuis 2 ans. Il y a un avantage par rapport au public, je pense (mais mon expérience est limitée) c’est que tu peux trouver un poste par toi-même et possiblement à l’année scolaire sur ce site :
    https://www.enseignement-prive.info/emplois/offre_emplois ( c’est ce que j’ai fais).
    L’énorme inconvénient c’est que tu es très mal payé, à peu près 1300 euros net alors que tu fais le même nombre d’heures que tes camarades enseignants du privé et payés par l’Etat français. Je me suis donc rajoutée 4 heures supplémentaires et le statut de PP pour arriver péniblement à 1659 euros net, c’est pas la fortune en région parisienne je peux te le dire, surtout quand on est seule…
    Après dans le public en tant que contractuel tu es souvent remplaçant(e) et envoyé(e) en missions sur plusieurs établissements, perso ça ne me tentait pas trop. Par contre, lorsque tu bosses en tant que contractuel dans le public tu es payé pareil que les autres. Voilà à toi de voir. Cette année je passe le concours en interne qui est plus facile à avoir que l’externe dans ma matière (histoire-géo). Si je l’ai mon salaire augmentera comme par magie :astonished:
    T’es de quelle région ?


  • Plume d'Argent

    @makara33 a dit dans SOS profs en détresse :

    contractuel tu es souvent remplaçant(e) et envoyé(e) en missions sur plusieurs établissements,

    En vrai, ça dépend vraiment des académies, donc faut se renseigner ;) Et le meilleur moyen, c’est sur FB, ya un groupe de contractuel, TZR, stagiaire et autre statut particulier, tu pourrais avoir pas mal de réponses là ^^



  • Merci de ta réponse @makara33 :D ! Les conditions d’enseignement en France me paraissent encore si obscures… Bien plus simple en Belgique mais bon >< !
    Je suis à Nantes, et j’ai vu qu’il fallait déposer son CV et candidature sur le site du rectorat directement.

    Ah oui en effet le salaire n’est pas très élevé, mais ça reste viable sur Nantes. J’imagine que par rapport à Paris ça doit être bien plus compliqué… Je vais me renseigner auprès de mon académie du coup :)

    A partir de combien de temps de contractuel peux-tu passer le concours en interne?

    Merci aussi @Flammy ! Je vais aller zyeuter tout ça sur facebook !


  • Plume d'Argent

    De rien @Praline :)
    On peut passer le concours interne après 3 années d’enseignement (où tu es payé par l’état car si tu bosses dans un établissement privé hors-contrat ça ne compte pas !). L’avantage de l’interne c’est que tu n’as pas d’épreuve écrite type dissertation, il s’agit d’un dossier à préparer avec ton expérience professionnelle et une séquence de cours sur un sujet de ton choix. Voilà, je le passe l’année prochaine, je pourrai donc t’en dire plus bientôt ! :)



  • @makara33 justement, j’ai eu un prof du privé au téléphone hier soir, et tu peux passer le concours en interne dans le privé aussi :)
    Top ! Un grand grand merci en tout cas ! Et oui je veux bien que tu me tiennes au courant :blush: Je vais de ce pas appeler le rectorat héhé je vous tiens au courant :) !


  • Journaliste PAen

    Je commence à paniquer sévèrement et je suis pas super aidé (je n’ai pas de contacts, je connais personne qui soit passé par là dans la région…). Alors, j’ai pensé que peut-être, sur un malentendu, vous sauriez m’éclairer ?

    Je suis pas mal perdu parce qu’en Alsace, tout semble toujours particulier, fonctionnement différent, blabliblabla…

    Déjà, une semaine et demi après le concours, je n’ai aucune nouvelle de mon département d’affectation (ni du reste du coup, cela va de soi). En fouillant sur le site de syndicat, j’ai vu qu’il y avait une commission administrative paritaire départementale (CAPD) aujourd’hui et demain pour décider de ces affectations. Donc, soit, il faut attendre encore.

    Mais, ce qui me stresse, c’est que je viens d’être contacté par la MGEN et je ne sais pas du tout comment ça marche, si en Alsace, ça fonctionne différemment… La personne que j’ai eue au téléphone m’a donné l’impression que c’était obligatoire de passer par eux. C’est vrai ? Ou c’est juste une sorte de technique commerciale consistant à appeler les petits nouveaux juste avant qu’ils ne soient affectés ? A force, j’en deviens parano… J’ai beau faire des recherches, je comprends absolument rien, ça a toujours été flou ces trucs pour moi… Et j’ai lu “mutuelle obligatoire” en cours de route, je me dis que c’est peut-être de ça dont il s’agit mais dans le doute, je préférais faire appel à vous pour vérifier.

    En croisant fort les doigts que vous puissiez m’aider car je souis perdou… ! :(


  • Plume d'Argent

    Pour tous les profs de France, la MGEN est obligatoire en tant que sécu, pas forcément en tant que mutuelle, et c’est prélevé directement sur le salaire.

    Après, l’Alsace c’est particulier, je suis d’accord. Mais par exemple dans mon cas, c’est ce qui se passe.


  • Plume d'Argent

    J’ai une autre mutuelle avec ma femme (elle aussi enseignante). MGEN en sécurité sociale


  • Journaliste PAen

    D’accord ! Me voilà rassuré ! Merci @Flammy et @touratiy !! :) Je ne voulais pas me “faire avoir” en fait…


  • Plume d'Argent

    Par contre, je précise, la mutuelle n’est PAS obligatoire ! Juste la sécu.


  • Plume d'Argent

    Alors. J’aime le métier de prof. Mais décidément, les institutions me donnent envie de gerber en ce moment. Déjà que, d’après les chiffres de l’agreg, la politique actuelle est très claire sur “On veut plus de prof agrégé puis fonctionnaire car ça compte trop cher”*, et Parcoursup c’était bien de la merde, mais là… C’est tellement gros que j’ai du mal à y croire.

    https://lille.snes.edu/Scandale-au-bac-dans-l-Academie-de-Lille.html#.Wz5d98veFec.facebook

    Institutions de merde.

    *Pour info, cette année, tous les postes d’agreg externe de lettres classiques n’ont pas été pourvus, ça peut arriver quand le jury juge que le premier non-admis a un niveau trop faible pour être agrégé, même si “en théorie”, il est dans les clous pour être admis. Ca arrive par exemple très souvent en maths, c’est pas choquant. Ce qui est gênant, c’est que toutes les places aient pas été pourvues et que la moyenne du dernier admis est passé de 6.5 l’année dernière à 8 cette année. Quelle autre justification que “Les agrégés coûtent trop chers et on diminue artificiellement le nombre de postes ?”.

    Sérieux, depuis quelques jours, l’EN me fait bien gerber.


  • Plume d'Argent

    Bon, je suis pas prof, mais je suis en détresse
    Est-ce qu’il y a ici une plume prof de physique-chimie au lycée ?


  • Plume d'Argent

    Alors j’en connais plusieurs, je peux peut-être t’aider ;) Quel est ton souci ? ^^



  • Pour ce que ça vaut, j’ai donné des cours de rattrapage un moment, mais à mon avis les programmes diffèrent fort…


  • Plume d'Argent

    @Flammy @Mart
    Je suis en train de m’arracher les cheveux sur un DM à faire pour demain, je ne comprends même pas les consignes.
    Voici le monstre 0_1543862192327_IMG_4186.JPG


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.