Guerre et Paix (version BBC)



  • Guerre et Paix
    text alternatif

    Histoire (Wikipédia) :
    En 1805, alors que la Russie est en guerre avec la France, Pierre Bézoukhov, fils illégitime d’un riche comte, exprime son admiration pour Napoléon auprès de la haute société de Saint Pétersbourg.
    Pendant ce temps le prince André Bolkonsky, fatigué de la vie en haute société et prisonnier de son épouse enceinte Lise, décide de s’enrôler dans l’armée pour combattre les Français. Après quelques frasques commises avec Anatole Kouraguine, Pierre qui se rend auprès de son père mourant s’arrête en chemin voir de bons amis, la famille Rostov.
    Natacha Rostov encourage la liaison de son frère Nicolas avec leur cousine sans argent Sonya et rêve d’une vie plus palpitante.

    La série ne compte que 6 épisodes et est d’une qualité incroyable. Les décors, la musique, les acteurs, l’écriture… C’est dépaysant et crève-coeur à souhait jusqu’au bout ! Si en plus, comme moi, vous savez que vous avez très peu de chance de vous lancer un jour dans le roman, autant savoureux cette délicieuse adaptation (il me semble qu’elle est fidèle au roman, si ce n’est un choix étrange concernant Hélène et Anatole Kouraguine)
    C’est très simple, ça a été ma série de la semaine. Un épisode par soir que je décortiquait au boulot le lendemain avec un ami ♥
    Ce n’est pas sans rappeler Game of Thrones. Des familles si grandes qu’on se dit qu’il faudra se refaire la série pour tout bien saisir, des intrigues de pouvoir en veux tu en voilà, des alliances, de la romance, de l’amitié… Sur fond historique. L’ensemble démarrant par une scène d’introduction de toute beauté, à la fois étourdissante (on essaye de nous présenter un peu tous les personnages d’un coup) et révélatrice de la qualité visuelle de la série.

    Détail technique : Il me semble que sur PA il y a une majorité de pro-VO. Mais mon ami avait initialement démarré la série en VF (car diffusion à la télé) et m’a dit qu’elle ne lui rendait pas honneur, du coup je préfère le préciser (en plus il se trouve qu’on y perd tout le français glissé ça et là et c’est savoureux à l’oreille)



  • Merci @Elka ! Je connaissais pas du tout, mais tu me donnes envie :O (En plus, j’aime bien cette actrice ^^)



  • Je confirme : mon grand-père, dans sa bonté d’âme post-veille-de-Noël, nous a imposé Guerre et Paix sur France 2 en VF. Je dis imposé, parce qu’effectivement (mais je crois que c’est le cas de beaucoup de versions françaises…) la VF apportait un côté très cul-cul-la-praline, et aucun membre de ma famille n’a réellement apprécié la série…
    Si vous la regardez, préférez la VO je pense ;-) Surtout qu’il y a des comédiens incroyables dedans ! (coeur coeur Paul Dano !)
    Après, personnellement j’ai regardé autre chose en parallèle, parce que je suis anti-VF de base, et parce que j’aimerais bien lire les romans un jour (oui, je fais partie des sado-masos adeptes de littérature russe en saga :heart:)


  • Journaliste PAen

    Je suis une adepte des mini-séries historiques de la BBC (costuuuuumes :fork_knife_plate: ) mais même si j’aime l’actrice, j’étais passée sur celle-là car le résumé me paraissait un peu ennuyeux (surtout compte tenu de la réputation du bouquin en tant que pavé). Mais avec ton avis, je pense que je tenterai !

    Il faudrait un topic spécial séries historiques (mais les biens hein, pas les trucs de retour dans le temps ou fantasy avec des anachronismes, des femmes aux cheveux lâchés et des corsets qui se mettent à même la peau voire s’utilisent comme vêtements extérieurs :scream:)



  • @Liné : C’est exactement ce qu’on m’a dit, la VF rendait les conversations de filles très culcul. Ce qui est bien dommage, parce que j’ai eu énormément d’affection pour les personnages féminins ♥
    Du coup je ne résiste pas à vous mettre en lien ma scène préférée de la mini-série. Elle ne spoile rien de l’intrigue et je ne vous dit pas quand ça se passe. Vous n’êtes certainement pas obligé de la regarder mais, si vous avez un petit doute sur l’ambiance de la série, je la vends définitivement avec cette scène (et d’autres, mais elles spoileraient totalement et ça ce serait naze) :



  • J’aime beaucoup Lily collins dans ce rôle. De toute les versions de Natacha que j’ai vu , c’est celle qui me plait le plus. Par contre, Pierre a le charisme d’un poulpe.



  • Bon, je vais apporter quelques notes plus négatives. Désolée. En effet, la VF apportait une dimension mièvre mais, surtout, le comédien jouant Pierre, ce n’est simplement pas possible. Pierre est censé être immense et fort, comme un ours, d’ailleurs il a certains aspects rustres même si sa gentillesse et timidité lui jouent de stours. Ici, ce n’est pas le cas. J’avais aimé cet acteur ( l’adolescent nihiliste dans Little Miss sunshine) mais ici… Non. De même, Natacha, n’est-elle pas brune dans le roman ? On nous avait déjà fait le coup avec Clemence Poésie. Elle est pas mal, mais dès que cela touche à l’âme slave évoquée dans le roman, je n’ai pas trouvé qu’elle parvenait à la faire ressentir. Par exemple, j’ai été déçue par la scène que tu nous montres @Elka. Dans mes sensations de lecture, cette scène était très forte, un tournant du roman pour Natacha. Les sensations et émotions étaient vraiment intenses, sublimées…et je n’ai pas du tout retrouvé cela dans le téléfilm. Enfin, ce qui m’a gêné dans cette adaptation, qui a tout de même plein de qualités, est la disproportion du traitement de la romance et de la dimension historique. Guerre et Paix comporte tout de très longs passages sur le pouvoir, la Russie, les Guerres Napoléonniennes du point de vue russe et beaucoup de stratégie militaire (Koutouzov est un personnage très important, très intelligent, dans le téléfilm, la stratégie est très rudimentaire. Tout comme la vision évolutive du Tsar et de Napoléon par les personnages). Bref, j’en ai assez que le cinéma et la télévision amputent de grandes oeuvres pour mettre l’accent sur la dimension sentimentale en la mettant en scène, qui plus est, de manière mièvre. Tout ça pour coller à ce qu’ils croient être les attentes de la ménagère de moins de 50ans dont ils ont une bien piètre image.
    Désolée pour avoir autant râlé malgré toutes les qualités de cette adaptation.

    Je dérive : saviez-vous que la comédienne jouant Natacha jouait aussi dans “Orgueil et préjugés et zombis” ;-)



  • Wouah j’ignorais que le personnage de Pierre était censé être ainsi dans le roman ! J’aime bien son physique dans l’adaptation justement parce qu’il se démarque énormément des autres.

    Désolée Aspho, on ne dira jamais assez que rien ne remplace un livre ♥


  • Plume d'Argent

    @Asphodèle

    Moi personnellement, c’est l’aspect guerre napoléonienne qui m’avait bien ennuyé dans les romans x) Mais bon, j’ai lu Guerre et Paix un peu jeune, donc ceci explique cela.

    Après, je comprends ta frustration si tu avais aimé cet aspect là justement. Mais en 6 épisodes, je ne pense pas qu’il aurait été possible de rendre bien ces aspects et de les rendre compréhensible. Je ne dis pas que c’est impossible hein ;) Mais avec ce qu’il y a à caser en aspect “sentimental”, caser l’historique aussi en 6 épisodes, c’est folklo quoi.

    Du coup, je préfère qu’ils aient fait un choix d’adaptation qui rende un truc bien plutôt que d’avoir tout bâclé. Ca va peut-être vous paraître bizarre, mais pour moi, les adaptations au mot, ça me gonfle ='D Autant lire le livre dans ce cas.



  • Oh, mais il n’y a pas à être désolées ! D’ailleurs, je maintiens qu’il y avait pas mal de bonnes choses, j’ai pris plaisir à regarder les 6 épisodes, seulement Guerre et Paix fait partie de mes romans préférés (ou marquants même si je ne l’ai lu qu’une fois) et dans ces cas on est toujours exigent.
    Ensuite, concernant le fait que cela soit une adaptation, disons que je ne partage pas certains de leurs choix, même au niveau de la romance. Et je suis persuadée que quelques scènes/plans supplémentaires ou modifiés auraient été suffisants pour apporter plus d’ampleur à l’oeuvre.
    Que voulez-vous, les passages militaires, stratégiques, politiques me plaisent toujours. Je me souviens avoir adoré traduire La Guerre Civile de Pompée à la fac et mes congénères ne partageaient pas ce goût. J’ai peut-être un problème :confused:



  • @asphodèle a dit dans Guerre et Paix (version BBC) :

    Bon, je vais apporter quelques notes plus négatives. Désolée. En effet, la VF apportait une dimension mièvre mais, surtout, le comédien jouant Pierre, ce n’est simplement pas possible. Pierre est censé être immense et fort, comme un ours, d’ailleurs il a certains aspects rustres même si sa gentillesse et timidité lui jouent de stours. Ici, ce n’est pas le cas. J’avais aimé cet acteur ( l’adolescent nihiliste dans Little Miss sunshine) mais ici… Non. De même, Natacha, n’est-elle pas brune dans le roman ? On nous avait déjà fait le coup avec Clemence Poésie. Elle est pas mal, mais dès que cela touche à l’âme slave évoquée dans le roman, je n’ai pas trouvé qu’elle parvenait à la faire ressentir. Par exemple, j’ai été déçue par la scène que tu nous montres @Elka. Dans mes sensations de lecture, cette scène était très forte, un tournant du roman pour Natacha. Les sensations et émotions étaient vraiment intenses, sublimées…et je n’ai pas du tout retrouvé cela dans le téléfilm. Enfin, ce qui m’a gêné dans cette adaptation, qui a tout de même plein de qualités, est la disproportion du traitement de la romance et de la dimension historique. Guerre et Paix comporte tout de très longs passages sur le pouvoir, la Russie, les Guerres Napoléonniennes du point de vue russe et beaucoup de stratégie militaire (Koutouzov est un personnage très important, très intelligent, dans le téléfilm, la stratégie est très rudimentaire. Tout comme la vision évolutive du Tsar et de Napoléon par les personnages). Bref, j’en ai assez que le cinéma et la télévision amputent de grandes oeuvres pour mettre l’accent sur la dimension sentimentale en la mettant en scène, qui plus est, de manière mièvre. Tout ça pour coller à ce qu’ils croient être les attentes de la ménagère de moins de 50ans dont ils ont une bien piètre image.
    Désolée pour avoir autant râlé malgré toutes les qualités de cette adaptation.

    Je dérive : saviez-vous que la comédienne jouant Natacha jouait aussi dans “Orgueil et préjugés et zombis” ;-)

    Je confirme que Pierre, c’est pas possible.
    Lily collins c’est pas seulement orgueil et préjugé + zombies. C’est surtout Dontown abbey et Cendrillon ( rhaaaaaaaaaaaaaaaa la robe de Cendrillon)
    Après de toutes les adaptation que j’ai vu, c’est celle ou j’ai le plus retrouvé de " slavitude" contrairement a ton ressenti .
    C’est etrange tu vois…


  • Plume d'Argent

    Je confirme du coup, pour avoir regardé la série sans avoir lu le roman, j’ai bien apprécié Pierre aussi :) s’il est tout à fait différent dans le roman ça doit faire bizarre, mais il m’a paru crédible dans la série. Un mec un peu paumé, la tête dans les nuages, et un peu lâche aussi, qui essaie de trouver du sens à sa vie.

    Bref, j’ai apprécié cette série, et ça m’a donné envie de découvrir le livre ^^ (un jour…)


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.