Les psycowpoivrots du Grand Canon


  • Administratrice

    0_1517073631445_Equipe8.png

    Aranck
    ClaireDeLune
    Dan
    Dédé
    Drakasha
    Eilish
    Jamreo

    0_1517411651208_Equipe 8 - Les psycowpoivrots du Grand Canon.jpg

  • Journaliste PAen

    Je suis si fier de faire partie de cette équipe !! <3


  • Administratrice

    :beer:

    TEAM 8 TO VICTORY !!


  • Plume d'Argent

    Très heureuse de faire équipe avec vous ! Et puis, needless to say, on va gagner :beers: :wine_glass: :champagne: :champagne_glass:


  • Journaliste PAen

    text alternatif



  • Oh chouette ! J’aime ! Je te rejoins Dé, et on va tout déchirer !
    To victory, comme dis Danette ! En avant les plumes, on va leur en mettre plein la vue !

    Bon, faut trouver un nom maintenant !


  • Administratrice

    On pensait aux poivrots du désert.


  • Journaliste PAen

    Les poivrots galaxiques du désert ? (même si j’aime les poivrots du désert)


  • Administratrice

    text alternatif



  • Rien ne me dérange ! (J’essayais de trouver un truc cartésien avec les initiales, mais comme il y a plein de D, à part “À dada sur des D” pour me la jouer allitération, je capitule !)
    Mais les poivrots du déserts ça correspond toutafé à la célèbre buveuse de bière à la hache qui coupe les trucs qui dépassent chez les autres à tour de bras, donc why not ?
    Le galaxique ne me déplait pas non plus. Ou encore : Le grand huit inter-galaxique des poivrots de la Pampa ?
    Bon allez, faites comme vous voul !


  • Administratrice

    Non mais le but c’est quand même que ça corresponde à tout le monde xD Sinon autant s’appeler “Les Dans”. Ou “Dan et ses drôles de dames” (pardon Dé). Ou très sobrement, “Dan et les autres”. C’est très malaisant x’D
    (Et je ne suis pas qu’une poivrote violente :cry: J’AI UN CŒUR.)
    (A dada sur des D ça plairait à Didier).



  • Qui c’est Didier ?

    Malaisant, ça me botte ! (j’ai commencé de lire Moonshine, mais je n’ai pas pris le temps de commenter. J’ai une pile de commentaires en retard, mais je m’accroche et je vais finir par y arriver )

    Et je plaisantais ma Danouh, c’est pas ma faute si ton amour de la bière m’a profondément interpellée. Tu connais l’Adelscott ?


  • Administratrice

    Je sais :hugging:
    Noooon je connaissais pas j’ai dû demander de l’aide à l’ami Google, et ce qu’il en dit m’a l’air fameux :beers:
    Et Didier c’est mon fidèle dentier qui me sert d’exemple de citation d’histoire sur le topic des extraits depuis le début des PaNo. Sa vie est une vaste allitération en D.

    (Oh je suis touchée mais ne t’en fais surtout pas pour les commentaires, c’est déjà très flatteur de savoir que tu y as mis un bout de nez ! :nose: )



  • C’est ce mot de malaisant qui m’y a fait penser (à cause de mots comme protectance) ! Je vais voir Googy immédiatement !

    Edit : résultat des recherches et merci Danette en passant
    Cet adjectif dérange parce qu’il est formé à partir du participe présent d’un verbe qui n’existe pas : malaiser. Selon le contexte, un participe présent peut avoir une valeur verbale ou une valeur d’adjectif ; par exemple, dans la phrase : « dérangeant tout le monde, il allas’asseoir au bout de la rangée », dérangeant fonctionne comme un verbe car il introduit un complément  ; en revanche, dans «  un auteur dérangeant » (exemple donné dans le
    Petit Robert ), dérangeant a la valeur d’un adjectif qui qualifie un nom.
    LE VERBE « MALAISER »
    Si on évoque d’autres adjectifs formés à partir d’un participe présent, on pense à bienfaisant et malfaisant, par exemple. Or, le
    verbe bienfaire a existé avec le sens de « faire du bien (à quelqu’un) » et malfaire avec le sens de « faire du mal (à quelqu’un) », sens aujourd’hui disparus ; en effet si on dit maintenant il a bien fait ou il a mal fait (d’agir ainsi), c’est au sens de « il a eu raison » ou « il a eu tort (d’agir ainsi) ».
    Alors, a-t-il existé un verbe malaiser ? Oui, et Littré le mentionne à la fin de l’article malaisé, dans son Dictionnaire qui a paru de  à  :
    « Le Berry a un verbe malaiser, mettre mal à l’aise, verbe d’ailleurs usité dans l’ancienne langue. » Si Littré a jugé bon de le mentionner, c’est signe que ce verbe était encore bien vivant
    au XIXe siècle dans le centre de la France ; Littré se référait au glossaire du comte Jaubert paru en , qui relève malaiser avec le sens de « gêner » ; Jaubert ajoute : « on disait autrefois
    aiser pour contenter ».Ce verbe malaiser « usité dans l’ancienne
    langue  », comme le précise aussi Littré, est attesté en français depuis Froissart, qui l’utilise dans ses Chroniques composées entre  et , donc dans la deuxième moitié du XIVe
     siècle. Cet extrait est probablement la première attestation du mot : « Entandis, le duc de Bourgogne mal-aisa tant ceux de
    Camerolles, qu’il leur convint rendre à la volonté du duc. »


  • Journaliste PAen

    J’aurais surtout l’impression que le nom d’équipe serait “A dada sur Dédé” ! Évitons ! ;) Mais “A dada sur la pizza aux poivrots du désert” ça en jetterait ! :)



  • Bon, je vais vous abandonner lâchement, mais je vous fais confiance pour trouver le titre qui pète.
    L’explication de Jam’ m’a presque convaincue. Trop choupinettetext alternatif

    Il y a aussi “qui survivra vivra et allo et verra” parce que le désert et toussa… Ok, je file ma jeter dans le canal et promis je me taistext alternatif


  • Journaliste PAen

    Ce soir, j’ai déserté le brainstorming sur le nom pour plancher sur le plan de réécriture d’Ornikar 1. Il faut savoir que la première version avait 21 chapitres. La deuxième est passée à 26 chapitres (comme l’alphabet, décidément…). Et là, dans la version 5, j’ai prévu… j’ai prévu… j’ai prévu… 35 chapitres. Oui. 35 chapitres, pas mal de nouveaux donc. C’est pour cela que j’avais basculé de PaCo à PaNo.

    Zugzwang est déjà planifiée, Atrocités aussi dans l’ensemble. Il faudrait qu’avant le lancement du PaNo, j’arrive à en faire de même avec Bloody-Mary et la Lavandière de nuit, Les oiseaux se cachent pour souffrir, Alfie Bernard, Plus belle la psychopathie, Parole aux livres en vadrouille et A l’encre de tes yeux. Comme ça, je pourrais scribouiller au gré de mes envies (même si Ornikar reste ma priorité). Et il me faut cogiter sur les ATs aussi !

    Et vous alors ? Il va ressembler à quoi votre PaCNo ? :)



  • Hey :) Je suis contente ! Je vous connais miens bien que d’autres et c’est tant mieux, c’est l’occasion de faire plus ample connaissance ! :D


  • Journaliste PAen

    @drakasha a dit dans Équipe 8 :

    Hey :) Je suis contente ! Je vous connais miens bien que d’autres et c’est tant mieux, c’est l’occasion de faire plus ample connaissance ! :D

    Ça ne te dérange pas de côtoyer un meurtrier ? toussote @Dédé s’éclaircit la voix

    Bon, pour ne pas faire un double-post et continuer sur la lancée sérieuse et efficace de Deydey, mon objectif n°1 est de finir ma nouvelle-devenue-novella Darnley Hall.

    • C’est l’histoire d’une gouvernante endurcie qui se retrouve à avoir la charge d’un élève étrange avec des motivations pour le moins obscures.(voilà un résumé limpide) Ça se passe en Irlande dans les années 1840, et je me suis essayée à une ambiance pas très jojo gothique.

    C’est dans une ambiance totalement différente de ce que j’écris généralement, mais j’ai eu l’idée cet été, j’ai commencé à planifier et écrire à l’automne et c’est plutôt bien parti (notamment grâce à @Dan qui m’a suggéré de passer en narration 3ème personne, plutôt qu’en 1ère qui me donnait du fil à retordre).
    Il y a 9 chapitres pour les 9 jours de l’histoire: le 1 et le 9 sont écrits, je suis sur le 2ème, et quelques chapitres (comme le 3 ou le 7) ont déjà 1k voire + de 2k mots déjà écrits. Le tout devrait avoisiner les 35-40k une fois fini.

    Et à côté de ça, j’ai inscrit:

    • Manuel à l’Usage des Futurs Héros (du YA fantasy moderne (ils ont des panneaux solaires j’vous f’rais dire) avec un trio que j’aime comme si c’était mes gosses même si parfois j’ai envie de les baffer qui se cherche une quête héroïque)
    • Omission, une autre novella encore au stade de la planification. Il y sera question d’un monde contemporain (enfin !) avec quelques éléments fantastiques (hoho) une policière qu’on sous-estime (oh no) et une femme très louche qui signale la “disparition” de ses enfants (oula).
    • Ansel & Cordel est inscrit aussi, pour la forme, je doute que je vais y toucher.

  • Journaliste PAen

    Tes projets donnent envie, tout particulièrement les personnages car ils sont tous différents les uns les autres.

    Draka, tu ne risques plus rien. Je sais pour sûr que ta plume de généticienne est saine ! 😋

    Quant à moi, réflexion faite, je pense que je vais me focaliser sur Ornikar, Atrocités et Zugzwang (+ les ATs). Si je planifie tout, j’ai peur de trop m’éparpiller.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.