Terrier d'une Hermine soyeuse



  • Un journal de bord, donc.
    Ça me donne l’impression terrible d’être le capitaine d’un navire à géométrie variable, plus ou moins en perdition selon les jours, parfois coincé au milieu d’une mer d’huile, parfois balloté d’une crête à l’autre en pleine tempête, parfois même il s’échoue, il prend l’eau, mais aussi, trop peu souvent, un fier navire qui fend les flots par vent arrière.
    Pour le moment, même si mon navire à suivi les vents de mon inspiration, jamais encore il n’est arrivé à bon port, j’entends par là que je n’ai jamais terminé d’écrire une histoire en entier.
    Frustré, le capitaine que je suis à décidé de se fixer un cap et de le tenir, coûte que coûte.

    J’ai donc (vous aurez compris j’espère malgré le filage outrancier de la métaphore) un projet en cours de roman fantastique, et je m’efforce de mettre mes autres idées de côté pour ne pas me disperser.

    Un petit résumé pour les intéressés :

    Le seul continent connu est partagé entre deux espèces intelligentes, les humains et les wargs (warginjur pour les femelles, wargulfr pour les mâles) des hommes loups avec des traits lupins plus ou moins marqués. Les humains ont gagné une guerre contre les wargs et les ont réduit en esclavage plusieurs décennies durant, et encore aujourd’hui règne un climat de ségrégation très fort, et un marché noir où on vends des wargs pour tout usage…
    Une des raisons de cette haine est une religion, très forte car l’empereur humain est très pieux. Cette religion énonce les choses ainsi : il y a dans la vie trois principes, la nature, l’humain et le divin. Les humains qui pratiquaient la magie ont essayé de tordre la nature a leur volonté et de la corrompre pour ainsi s’élever au rang de dieux. Le divin les a punis en les corrompant eux-mêmes, et c’est ainsi qu’apparurent les wargs, créatures dégénérés.
    De ce fait, la magie est un tabou et il est strictement interdit de la pratiquer, de l’enseigner ou de posséder un quelconque artéfact en lien avec cet art interdit. Les contrevenants sont exécutés, autant dire qu’il sont rares.

    La dedans évoluent deux personnages : une warginjur qui, au début de l’histoire sors tout juste de prison. A peine sortie elle va assassiner les membres de sa bande de malfrats, qui l’avaient trahis, et s’enfuit, quittant la ville pour la première fois. Elle change d’identité et se choisit le nom de Selena, mais ayant grandi en vase clos dans la capitale, elle est effrayée par le monde extérieur dans lequel elle doit pourtant se fondre, pour se faire oublier des autorités.

    La seconde est une aristocrate prometteuse, qui, pour tromper l’ennui de sa vie trop facile pratique en secret la magie sous l’égide de sa gouvernante.
    Le secret est découvert, et la gouvernante exécutée en place publique. Erilys quand a elle, grâce au machinations de ses parents (des courtisans calculateurs et froids) est épargnée et envoyée dans le manoir familial, sous bonne garde, tandis que sa mère lui recherche un mari, pour filer le problème a quelqu’un d’autre.

    C’est le résumé un peu fouilli mais j’espère compréhensible ^^ mes divers égarement seront détaillées au fur et a mesure dans ce journal de bord aussi erratique que son auteur.

    Je vous laisse, ça prend l’eau !


  • Plume d'Argent

    Hello Plumedhermine ! Bienvenue sur ton JdB !

    J’aime beaucoup ton style d’écriture, et ton amour des métaphores :)

    Ton histoire a l’air sympathique, est -elle déjà sur FPA ?

    PArapluie !



  • Hoo comme cela à l’air intéressant ^^
    J’aime beaucoup ton pseudo au passage !



  • Dans un éclair de lucidité je viens de décider que ce roman s’appellera pour le moment “les echappées”
    @Milyana ce n’est pas encore sur le site PA, j’attends d’en avoir écrit plus, peut-être après le PAno
    @ClaireDeLune a l’origine c’était Hermine tout court, mais une ancienne membre s’appelait aussi comme ça et ça faisait des confusions ^^ Hermine c’est mon deuxième prénom alors j’y tiens !



  • D’accord, je vois. ^^ Et bien, bonjour Hermine :)


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton journal de bord, @Plumedhermine.
    N’oublie pas de noter les idées que tu mets de côté ; elles pourront t’être utiles plus tard.
    Bonne inspiration pour ton projet et j’espère que tu arriveras au bout, même si ça prend du temps. :sun_with_face:


  • Plume d'Argent

    BIenvenue dans ton journal, @Plumedhermine
    Bon courage pour avancer dans ton histoire, j’espère que le PaNo te sera propice. :smile_cat:



  • J’ai eu une panne d’inspiration qui a duré quelques jours, avant de me rappeler brusquement que Erilys pouvait littéralement EXPLOSER a tout moment… :’) ça m’a relancé



  • Bienvenue sur ton JDB capitaine! Je suis sûre que tu nous mèneras à bon port, ton histoire semble prometteuse! :D



  • Hello ! C’est tout à fait compréhensible, je te rassure ! Bienvenue, sur ton JdB, et n’oublie pas d’écoper ;)


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton JDB @Plumedhermine !
    Moi non plus je n’ai pas fini d’écrire une histoire mais je suis sûre que l’année 2018 sera propice au point final de nos projets :wink: C’est tout ce que je te souhaite en tous les cas ! :sunglasses:



  • Bienvenue Hermine sur ton JdB. (Quel joli et étonnant prénom !)
    Ton histoire me semble déjà très avancée, et je ne doute pas qu’en bon capitaine, tu saches cette fois comment t’y prendre pour terminer ce voyage avec brio !
    Que le Pano soit avec toi !



  • Écrire en étant apprenti relève de la galère sans nom. Connaissez-vous d’autres plumes qui aurait pu vivre cette situation ?
    Pour ma part je m’en sors mal, j’essaye désespérément d’instaurer une routine régulière d’écriture sauf qu’une semaine sur X (ça change tout le temps c’est épuisant…) Je ne suis pas chez moi. Alors bien sûr j’emporte mon ordinateur, mais honnêtement il y a des semaines ou je ne peux même pas l’allumer :angry: et c’est assez symptomatique chez moi, si je m’arrête j’ai du mal à redémarrer. Autant vous dire que depuis le début de l’année j’ai l’impression de me battre contre des chimères



  • Apprenti, non, par contre je connais personnellement assez bien l’aspect “j’ai du mal à redémarrer” 8D
    Chez moi c’est peut-être aussi une grosse part de flemme… Mais du coup, je sais que plus je traîne plus la reprise est difficile. Et, en même temps, “traîner” un peu me permet de mieux m’approprier le chapitre à venir, du coup l’écriture est plus efficace.
    Toujours avoir un carnet pour scribouiller des idées ? Ca reste bien plus accessible qu’un ordi !



  • Le problème du carnet c’est que si j’écris un paragraphe sur papier, et qu’après je dois le retaper sur l’ordinateur, je risque très fort l’effet “han c’est nul je supprime”.
    C’est pour ça que je fais jamais de relecture tant que j’ai pas fini mon premier jet



  • C’est vrai que l’apprentissage, c’est fourni en nombre d’heures ! Lorsque tu n’es pas en entreprise, tu as peut-être plus de liberté, mais les cours sont aussi très concentrés. Peut-être peux-tu mettre la barre moins haut le temps de finir tes études, et écrire en dilettante, les week-end, un peu le soir, ou pendant les vacances scolaires ? Et si tu as un carnet sur toi, il peux au moins servir à noter tes idées et quelques phrases. Tu es en quelle année d’apprentissage ?



  • En même temps c’est moins facile d’effacer une page de carnet qu’une page sur traitement de texte ! J’écris sur carnet, et quand je me décide à retaper, je me dis “bon, ça va être nul.” Du coup en retapan je fais une première correction…
    Bon ça c’est une potentielle solution pour le support, après, pour les horaires changeants, je n’en ai pas vraiment, et je compatis ! Pas évident de trouver un rythme d’écriture comme ça. Il faut quand certaines conditions pour attraper la plume. J’espère que tu vas trouver un moyen !!


  • Administratrice

    @plumedhermine a dit dans Terrier d'une Hermine soyeuse :

    Écrire en étant apprenti relève de la galère sans nom. Connaissez-vous d’autres plumes qui aurait pu vivre cette situation ?

    Moi ! J’étais apprentie il y a deux ans et cette année je fais une formation sur un mode approchant (les avantages du contrat en moins)… Tu as un mémoire à rédiger ?



  • @Aranck il n’y a pas de vacances scolaires, et c’est plus simple suad je suis en entreprise parce que je suis chez moi, tandis qu’en formation je squatte chez des copines à l’avenant…
    La c’est ma première année sur deux et je n’ai pas envie d’écrire en dilletante, justement j’en ai marre de griffonner à droite à gauche, j’ai envie de me concentrer et de terminer ce projet ^^
    @Dan et oui, je suis en BP libraire et je dois produire un memoire



  • Je comprends, mais c’est difficile parfois de tout concilier…


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.