Hollow Knight



  • text alternatif
    Hollow Knight, un vrai petit bijou.

    Jeu de plateforme dans la veine d’un “Ori and the Blind Forest” ou d’un “Child of Light”, Hollow Knight nous plonge dans un petit monde d’insecte où Toi, chevalier insecte, tu vas partir en exploration des mondes souterrains, tous plus beaux et originaux les uns que les autres.

    Ce jeu demande du skill et de la stratégie. Ici, peu de pouvoirs ou d’équipements, le joueur devra déchiffrer les strats et les combos de ses adversaires pour pouvoir les taper au bon moment et les vaincre.
    On pourrait pratiquement le comparer à un Dark Souls pour sa difficulté et les compétences que le joueur va devoir acquérir. Il est également assez punitif : si l’on meurt, la réserve d’âme qui sert à se soigner ou lancer des sorts est réduite. On réapparait sur l’un des bancs qui sert de point de sauvegarde et il faut retourner dans la zone de sa mort pour récupérer ses Géos (monnaies) et tuer sa propre âme pour récupérer son morceau de réservoir d’âme.

    Un scénario se dessine au fur et à mesure que l’on progresse dans les sous-terrains, mais au stade où j’en suis, il est encore assez nébuleux. Pour l’instant, chaque zone visitée est belle et originale, avec à chaque fois de nouveaux ennemis plus ou moins difficiles à vaincre.
    L’exploration est totalement libre, même si certaines zones demandent une compétence particulière à acquérir pour pouvoir y accéder plus tard.

    Vraiment, si vous aimez les jeux de plateforme qui demande un peu de compétences de la part du joueur, je vous le recommande chaudement !



  • Aaaah oui Hollow Knight <3 L’ambiance est tellement mystérieuse et envoûtante, avec ce graphisme qui me rappelle vaguement certaines œuvres de Tim Burton tant il est beau et sombre et étrange. L’histoire appelle à se promener dans le jeu pour revenir parler encore et encore aux mêmes personnages, pour en découvrir plus sur eux et déceler d’autres secrets. C’est vrai que c’est nébuleux, et c’est avec plaisir qu’on arpente ces terres hostiles et qu’on bute sans cesse contre les boss pour pouvoir la débroussailler un peu. Le jeu est suffisamment bien construit pour ne pas être décourageant non plus, il faut juste apprendre à reconnaître les patterns des ennemis, en mourant encore et encore xD C’est vraiment sympa comme univers en tout cas !



  • J’attends la sortie de Hollow Knight sur la Switch de pied ferme ! <3
    Je possède certes le jeu sur ordinateur et j’ai déjà fait une partie de l’aventure, mais mon ordinateur se fait hélas un peu vieillote, si bien que le jeu tourne mal, il lag, il freeze, et il crash sans arrêt. Finalement, quand j’ai vraiment perdu un bout important de ma progression, je me suis mise à la recherche pour le trouver sur une console.

    J’ai un faible pour le “metroidvania” depuis petite, et je suis toujours contente d’en avoir de bons. Hollow Knight est assez exceptionnel dans son genre avec son animation, son ambiance et son contenu de taille !



  • Ah Hollow Knight. Je l’ai aussi. J’aime beaucoup m’y perdre parce que je le trouve trop beau. D’ailleurs, je m’y perds vraiment et je meurs souvent sauf que je m’en moque pas mal car le charme du jeu m’empêche de lui en vouloir. Y en a d’autres, je les ai abandonnés à cause de la difficulté, mais pas lui. :)

    Reven, quand tu l’auras sur Switch, je pourrais avoir ton ressenti ? Mon ordi commence à vieillir aussi et il n’est pas impossible que je décide de switcher sur ma console (que j’aime d’amour au point de délaisser l’ordi et la PS4) pour certains jeux.



  • @Jupsy : bien sûr, je l’achèterai à sa sortie sur la Switch, mais je ne connais pas sa date de sortie exacte ;) la switch est une console sympatoche, m’est avis que le portage sera potable :P



  • Wooooow l’esthétique est trop belle :o (ce smiley a l’air tellement vide XD, c’est la tristesse) je suis totalement amoureuse.
    J’ai pas joué à Ori mais j’aime beaucoup Child of Light et il me semble que c’est un peu le même style!
    Par contre, je ne suis pas très doué pour les jeux difficile, donc on verra si je me lance. Je vais peut-être commencer par Ori <3.



  • Hollow Knight, c’est un de mes jeux de l’année 2017. Je ne l’ai pas fini (je n’ose toucher au boss final, en fait, tant que je ne serais pas en capacité de donner mon maximum sur ce jeu).
    Je l’ai découvert sans savoir du tout qu’il était le Dark Souls des platformers 2D. J’aurai peut-être hésité à le prendre si j’avais su, mais avec du recul je ne le regrette vraiment pas.

    Non seulement le jeu est beau (surtout certaines régions comme les Jardins de la Reine) mais la musique est une pure merveille. J’ai été scotchée en arrivant au Soul Sanctum, j’avais la chair de poule et j’osais à peine avancer. Parce que bon … comment résister à ça ?

    Ou encore à ça ? Comment ?!

    J’en tremble.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.