Quand les livres parlent d'écriture


  • Administratrice

    Oooh ça en fait un paquet ! Pour ma part je ne connais que Écriture de Stephen King qui m’a beaucoup aidée et rassurée sur pas mal de points (en particulier le fait de ne pas connaître sa fin :p mais j’ai tellement vieilli depuis…). Par contre je le trouvais très catégorique sur d’autres éléments, comme les adverbes qu’il a l’air d’avoir en horreur et qu’il conseille de bannir complètement… Autant je comprends qu’il ne faille pas en abuser, mais un petit adverbe de temps en temps n’a jamais tué personne, je crois ! Pareil, il était très à cheval sur la question des incises : pour lui, si le dialogue était bien construit, on avait pas besoin de plus élaboré que “dire” puisque le ton, la façon de parler, le contexte devait donner toutes les autres indications.

    En tout cas merci pour cette liste !

    Concernant les blogs, je n’ai jamais le réflexe d’aller farfouiller, surtout parce que j’ai l’impression qu’en cinq minutes on peut avoir tous les avis et leur contraire (ce qui n’est pas trop étonnant parce qu’au final il n’y a pas UNE bonne recette pour écrire) ; mais personnellement je trouve ça plus confusant qu’autre chose @.@


  • Plume d'Argent

    Pour les conseils qu’on peut suivre sur internet, il y a Samantha Bailly qui fait des vidéos sur Youtube, sur comment écrire, mais aussi sur sa vie d’auteur plus en général, et c’est cet aspect là que je trouve particulièrement intéressant. Il y a un tel brouillard sur la rémunération des auteurs, sur comment ça se passe dans l’ombre que je trouve ça cool d’avoir son retour, surtout qu’elle a vu un peu tout, la vie sans et avec agent, ce qui a visiblement changé ses relations avec ses éditeurs, donc c’est cool à voir.
    Un truc que j’aime aussi beaucoup, ce sont les trois règles de Brandon Sanderson. Il donne des cours de d’écriture de roman en anglais (ça j’ai jamais vu), mais il est très doué pour créer des systèmes de magie et il résume comment il fait en trois règles et pourquoi c’est important, et je trouve que c’est bien pensé et justifié. On est pas obligé d’adhérer, mais con comprend pourquoi il fait ça au moins ^^
    Pour les livres, je reste un peu “sceptique”. Je me dis que j’aime beaucoup parlé écriture avec des Plumes, mais j’ai peur que dans un livre ça fasse trop dogmatique ou cours d’école et que ça m’emmerde. Si vous deviez m’en conseiller un, et qu’un seul sinon je peux vous jeter par la fenêtre, ça serait lequel ? Sachant que j’écris de la Fantasy avec beaucoup de BG et de persos, si ça peut vous aider à me conseiller :p



  • @dan a dit dans Quand les livres parlent d'écriture :

    Par contre je le trouvais très catégorique sur d’autres éléments, comme les adverbes qu’il a l’air d’avoir en horreur et qu’il conseille de bannir complètement… Autant je comprends qu’il ne faille pas en abuser, mais un petit adverbe de temps en temps n’a jamais tué personne, je crois !

    Il ne faut pas oublier que Steven King écrit en anglais et que donc, ses conseils du genre s’adressent avant tout à la langue anglaise où les adverbes peuvent donner un rythme de phrase étrange et dénoter un niveau de langue plus au moins basique. C’est facile à caser, ça nécessite pas de travail, les gens en utilise TROP de base, si bien que les anglophones n’ont plus envie de les voir à la pelle dans les romans :) Un peu comme en français où on croise facilement le conseil d’éviter le participe présent qui a rapidement tendance à faire des répétitions de sons et à enlever de la vie à une phrase.

    Si vous deviez m’en conseiller un, et qu’un seul sinon je peux vous jeter par la fenêtre, ça serait lequel ?

    How to Write Science Fiction and Fantasy, clairement, il est bien moins dogmatique de ce qu’on puisse croire, et il raconte des choses intéressantes :P


  • Plume d'Argent

    @reven Argh, de l’anglaiiiiis ! :crying_cat_face:

    Bon, en vrai je vais aller jeter un coup d’oeil ya peut-être une traduction. Tu as l’auteur ? Et je vais peut-être me remuer les puces pour lire en anglais, ça ne me ferait pas de mal !



  • Bon, en vrai je vais aller jeter un coup d’oeil ya peut-être une traduction. Tu as l’auteur ? Et je vais peut-être me remuer les puces pour lire en anglais, ça ne me ferait pas de mal !

    Oui, la traduction existe en français, mais je ne suis pas certaine qu’on puisse y mettre la main facilement à présent. Il me semble que Bragelone l’a édité à un moment (sans garantie aucune). L’auteur est Orson Scott Card :)


  • Plume d'Argent

    @reven Booooon. J’ai regardé en français, ya pas l’air d’y avoir de version numérique, et la non numérique, ça va de 79 euros à 127. Et je ne parle pas de son autre livre (Personnages et point de vue) qui est là à 1223 euros. WTF oO"
    Donc bon ba euh… Voilà quoi :D Ca sera donc anglais ou pour quand j’aurai des sous à jeter par la fenêtre <3



  • Alors, à défaut de trouver Orson, essaie l’Anatomie du scénario qu’on devrait trouver plus facilement et à moins cher ! Les prix sont … surprenant, sachant que j’ai acheté les miens pour moins de 10€ O_O



  • @reven a dit dans Quand les livres parlent d'écriture :

    Bon, en vrai je vais aller jeter un coup d’oeil ya peut-être une traduction. Tu as l’auteur ? Et je vais peut-être me remuer les puces pour lire en anglais, ça ne me ferait pas de mal !

    Oui, la traduction existe en français, mais je ne suis pas certaine qu’on puisse y mettre la main facilement à présent. Il me semble que Bragelone l’a édité à un moment (sans garantie aucune). L’auteur est Orson Scott Card :)

    Je pense qu’il pourrait aussi écrire un livre sur comment avoir un pseudo qui en jette !


  • Plume d'Argent

    Je pense que le prix des livres est dû au fait qu’ils ne sont plus édité, et donc les prix s’envolent pour les rares qui restent. Mais j’avoue que je trouve ça assez ridicule xD Surtout que même si Bragelonne a la flemme de le rééditer, visiblement ça intéresse du monde donc le mettre au moins en numérique, ça pourrait rapporter des sous.

    Mais non, ça serait trop simple sinon :cry:


  • Plume d'Argent

    Moi aussi j’ai bien aimé le livre de Stephen King (“on writing” en anglais), même s’il faut prendre avec des pincettes certains conseils sur le style qui s’adressent à ceux qui écrivent en anglais, comme Reven le souligne
    J’avais adoré sa métaphore de l’écrivain comme découvreur de fossile, qui déterre le machin avec son petit pinceau. Et comme je ne fais pas non plus de plan (enfin, pas détaillé), ça m’avait rassuré aussi.
    J’ai apprécié les bouquins d’Orson Scott Card, que je recommande également, spécialement “characters and viewpoints” qui est plus général.
    Le petit livre de Murakami m’a aussi plu (ce gars est fascinant !), mais il est nettement plus autobiographique que “livre de conseil” (si mon souvenir est bon) et quand il dit coureur de fond, il s’agit vraiment de course à pied. Il fait aussi partie de ces auteurs qui écrivent sans plan donc intéressant à ce niveau.
    Cliène, éventuellement, tu pourrais nous parler des autres livres que tu as conseillés ?


  • Plume d'Argent

    @Isapass : effectivement, Comme un roman est plus centré sur la lecture mais c’est un très bon livre pour amener les plus jeunes vers la lecture et leur en donner le goût. J’avais beaucoup aimé le lire. Je l’ai ajouté à la liste, ça ne coûte rien !
    @Flammy : pour revenir sur Samantha Bailly, je confirme que ses vidéos sont très enrichissantes. Si vous ne le savez pas, elle est actuellement présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et s’implique énormément pour une rémunération des auteurs et des illustrateurs jeunesse équivalente à celle des auteurs de littérature dite “blanche”. Le site internet de la charte est à consulter si le sujet vous intéresse et pour d’autres questions plus générales : c’est par ici !
    @Rachael : alors je vais être honnête, je n’ai que feuilleté les livres que j’ai indiqué… Oui honte sur moi… En même temps, j’avais très envie d’avoir votre avis ! Ils sont tous dans ma PAL en tous les cas et je ne manquerai pas de revenir par ici dès que je les aurais lu !



  • Mes deux préférés sont (pardon, en anglais):
    -The Art of Fiction de David Lodge
    -Writing Great Books for Young Adults de Regina Brooks
    Et sinon,
    -le dernier livre de Patti Smith est sur son processus d’écriture et il est très beau et poétique : Devotion (Why I write)



  • Daniel Pennac a aussi écrit le magnifique et autobiographique “Chagrin d’école” ; le parallèle avec l’écriture y est fait, puisque ça raconte comment un cancre est devenu Daniel Pennac. :)


  • Plume d'Argent

    @Ursule : ne t’excuse pas pour l’anglais, il y aura certainement des plumes intéressées !
    @LaptiteClo : je l’ajoute aussi au listing ! Pennac en force dites donc ! Je ne m’étais pas rendue compte qu’il avait autant écrit sur l’écriture…


  • Journaliste PAen

    @Flammy je plussoie les règles de Brandon Sanderson, c’est ça qui m’a le plus aidé pour commencer et penser à mon histoire, c’est hyper bien expliqué je trouve !
    Et merci pour tous les autres conseils, ça donne envie de se pencher dessus !


  • Journaliste PAen

    Intéressant sujet, merci Cliène :D J’avais pensé à Comme un roman et m’étais dit que ça parlait plus de lecture que d’écriture, mais finalement les deux sont tellement corrélés que je suis contente de le voir ici ^^ J’ai adopté les dix droits imprescriptibles du lecteur comme principes de vie (même si je suis consciente que le bovarysme ne me fait pas que du bien, bwef).

    Pour ce qui est des bouquins sur l’écriture, je rejoins un peu Flammy, je suis assez frileuse pour la même raison qui m’a poussée à fuir les ateliers d’écriture et qui a fait que certains cours centrés sur l’écriture, notamment au lycée, m’ont complètement blasée. C’est assez orgueilleux de ma part, mais l’idée que quelqu’un se mette dans la tête de m’apprendre à écrire, ça me met hors de moi :’) Bien sûr, je différencie complètement ça du cas de quelqu’un qui lit ce que j’écris et me donne des conseils, ça n’a rien à voir. Dans ce cas-là, la BL se base sur ce qu’elle voit de mon écriture, de mes tendances/défauts etc. pour me faire un retour adapté. Tandis qu’un cours d’écriture, c’est censé pouvoir s’adresser à plusieurs personnes et fonctionner pour chacun, au mépris, donc, de leur individualité - en tout cas je le vois comme ça et ça ne me plaît pas trop, j’ai l’impression que ça risque plus de brider la créativité qu’autre chose.
    Après, il m’est arrivé de lire des extraits de certains livres cités plus haut, et j’ai trouvé ça souvent très intéressant. De même, les articles de Cricri dans la rubrique Plume & Astuce du PAen, je les relis régulièrement et j’y trouve toujours des tonnes de pistes à explorer ! Donc je suis peut-être pas si réfractaire à ce genre de conseils, finalement ; disons que ça dépend dans quelle optique c’est fait. Je trouve ça plus intéressant quand les auteurs partagent leur expérience et, disons, proposent au lecteur-écrivain de réfléchir à tel ou tel point, plutôt que de dire “Il faut faire ça”. (Oui, bon, je suppose que j’enfonce des portes ouvertes là ^^)

    J’ai donc été voir ce que Brandon Sanderson disait pour les 3 règles, c’est très chouette ! Je n’ai pas trouvé d’article dessus en français par contre, quelqu’un en aurait un ?
    Dès la première règle, y’a un truc qui m’a fait beaucoup réfléchir à ma propre histoire :

    “Mysterious magic” (or “soft magic”), which has no clearly defined rules, should, in genre fantasy, not solve problems, although it may create them. Soft magic in genre fantasy is usually used to create a sense of awe and wonder, and the workings of it aren’t known to the reader and most characters.

    Comment dire que ce que font les shamans dans l’Uni répond exactement à la définition de la soft magic xD Et pis d’autres trucs. C’est un peu préoccupant, tout ça, parce qu’en tant que lectrice, je sais bien que ça m’intéresse plus les histoires où on pige un minimum ce qui se passe niveau magie, où c’est pas gratuit, quoi. Donc ça me donne de quoi réfléchir, et c’est bien :muscle:

    Merci pour tous ces titres ! Ça m’arrive de lire des articles sur l’écriture, la prochaine fois je posterai les liens ici !



  • Rôh c’est génial, je comptais justement ouvrir un topic sur ce thème. Merci Cliène ! Et merci pour toutes ces suggestions :-)

    Je rejoins Eryblack sur l’importance de l’individualité des auteurs. J’ai toujours eu l’intuition que les manuels d’écriture ne pouvaient qu’aboutir à une forme de rigidité qui n’était pas la bienvenue, ce qui m’a toujours rebutée. Certains conseils confèrent parfois au formatage (surtout en matière de scénarios, j’ai l’impression ?). D’ailleurs, Eilish, je ne savais pas que cette “astuce” de fin s’appelait le black moment ! Autant je comprends l’envie de la théoriser, autant je ne m’en servirai pas comme d’un conseil à suivre à tout prix si l’on veut parfaire son intrigue… Ça ne me semble pas essentiel.

    En revanche, j’ai l’impression qu’il vaut mieux prendre ces conseils comme des petites “graines”, et non pas comme un tout compact qui vaut en soi : en gros, piocher des conseils par-ci par-là en fonction de ses besoins et ressentis.

    Par plus tard que le week-end dernier, j’ai commencé L’anatomie du scénario de Truby. Bon, je suis à la page 35, hein… Mais j’y trouve autant des évidences, voire des conseils s’approchant (en mon sens) du formatage, que de “vrais” conseils qui m’ont beaucoup parlé. C’est très bête, mais par exemple un paragraphe d’intro explique qu’une question primordiale que doit se poser un auteur lorsqu’il est encore dans sa phase d’inspiration pré-écriture, c’est “quelle histoire va changer ma vie si je la raconte ?”. J’ai trouvé que c’était une question qui me parlait beaucoup, à moi, au moment présent, et je compte me la garder en tête :-)


  • Journaliste PAen

    Waaah, j’adore cette idée, Liné !! Un peu tard pour me la poser maintenant que je suis déjà dans l’histoire, mais c’est super fort et important comme questionnement je trouve ! (Bon, là encore, c’est pas non plus une obligation d’écrire une histoire qui va changer notre vie x) mais quand même !)


  • Plume d'Argent

    Oui, je pense que Ery, tu as bien formuler le truc qui me fait parfois grincer des dents. La peur dur formatage et sûrement un peu d’égo. Je me rappelle d’un auteur amateur qui me disait refuser de lire à côté pour pas se laisser influence pour son écriture. Très extrême, mais je comprends d’un sens ^^

    Mes conseils préférés sont ceux qui posent des questions, et ça ceux qui posent des évidences. Je préfère qu’on me laisse réfléchir à ma réponse, plutôt qu’on m’impose quelque chose ^^ C’est pour ça que j’aime bien les conseils de Cricri, elle force à rien, juste à réfléchir, et ce sont à mon avis les meilleurs conseils, ceux qui te disent pas que tu vas vendre un best seller mais qui vont poser des questions :D

    D’où la meilleure question. Et les sous-vêtements des héros ? (Bon, pour l’anecdote, à l’adolescence, LA question, quand je lisais de la fantasy style Ewilan, je me demandais toujours “Mais comment elle fait l’héroïne avec ses règles ?!” )


  • Journaliste PAen

    @flammy Son aura magique suffit à s’en débarrasser ? Elle a trouvé un talisman spécial ? Elle prend une potion ? xD


Log in to reply
 

Looks like your connection to Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.