Le Vaisseau Vagabond de Rachael


  • Journaliste PAen

    Bienvenue sur ton JdB, Rach’ !!

    Après Naelmo, je m’étais juré de recroiser ta plume. Et tes autres projets me donnent tellement envie… ! Le Journal du Chasseur de monstres, c’est devenu Les Chroniques du Conjureur, c’est ça ? Car c’est un de tes projets qui me tentait énormément !!

    Bon courage pour Gallimard et pour trouver ton titre !!


  • Administratrice

    Tous ces beaux projets, @Rachael :’) A ma grande honte, j’ai encore jamais mis d’yeux dans tes histoires. Je vais me planifier ça pour 2018, non mais. Bref, courage pour tout-tout-tout, pour Galli aussi :D


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton vaisseau, Rachael. J’aime bien le titre de ton nouveau JdB.
    Une fois de plus, je souhaite bonne chance à Naelmo, parce que cette histoire mérite d’être remarquée, comme tout ce que j’ai lu de toi, d’ailleurs.
    J’espère qu’en 2018, les portes d’une maison d’édition s’ouvriront devant ta belle plume.

    Ouais, Seja, tu ne sais pas ce que tu rates !


  • Plume d'Argent

    Merci à tou-te-s pour vos bons voeux pour galli
    @lyrou : ambitieux, je ne dirais pas, mais je trouverais ennuyeux de toujours écrire selon le même schéma ! C’est sympa d’expérimenter de nouvelles choses !
    @dédé : oui les chroniques, c’est le nouveau nom du journal d’un chasseur de monstres
    @fannie : moi j’aime bien ton nouveau nom ! Merci pour tous tes bons voeux !


  • Plume d'Argent

    Hello Rach! Je vois que tu as de nouveau changé les titre de Arthen et Naelmo et ça rend trèèèèès bien! Vraiment c’est cool.
    En plus j’avais l’impression qu’il manquait plus de tome que ça à leur histoire commune et du coup, ça me réjouis de me dire qu’on va tout savoir dans un tome, même si tu ne te sens pas prête à t’y remettre!

    Et est-ce que tu sais combien de tomes tu vas ajouter à l’éveillé finalement? Un ou plus?


  • Plume d'Argent

    Nan mais Lou, sérieux, combien de tomes, gnagnagna, est-ce que c’est ce genre de question qu’on pose à quelqu’un qui ne fait pas de plans ? :japanese_ogre:

    Bon, si j’essaye de répondre quand même : Les héritiers, je prévois en effet de finir dans le tome suivant, mais c’est en pause prolongée… et je dois bien avouer qu’il va me falloir une sorte de plan… (pas trop détaillé, hein !)
    Pour l’éveillé, je ne sais pas, je me laisse porter par mes personnages… Et comme j’ai de nouveaux personnages qui bousculent les autres pour se mettre sur le devant de la scène, je ne sais pas où on va aller comme ça, eux et moi ! :smile:
    Pour mes titres, j’ai encore des doutes sur celui de Naelmo… (et je rebosse le résumé pour Galli !). Celui d’Arthen, je crois qu’il est définitif, je l’aime bien ! :diamond_shape_with_a_dot_inside:


  • Plume d'Argent

    Concernant le titre de Naelmo, il sonne bien, il est attirant, mais malheureusement, je ne le trouve pas très représentatif de l’histoire en général…
    C’est tellement difficile de trouver le bon titre.
    (Merci pour mon nouveau nom. Je l’expliquerai bientôt…)



  • Hello Rach’
    Bienvenue sur ton JdB !!!
    Comme je suis de retour sur PA, je vais pouvoir reprendre mes lectures. Mais j’hésite à reprendre Naelmo ou me pencher sur l’éveillé :anguished: :dizzy_face: J’imagine que ça te serait plus utile des commentaires sur l’éveillé vu que tu vas participer au concours Galli avec Naelmo ?
    See you :kissing_heart:



  • Ouiii, Raaach :heart_eyes_cat:
    (… c’est tout ce que j’ai à dire pour le moment, hahaa ! Je poursuis l’Eveillé cette semaine, et je compte bien me faire un petit binge-reading, d’autant que je suis dans un passage qui s’accélère !)


  • Plume d'Argent

    @Fannie : oui, c’est tout à fait ça: le titre est bien, mais il est trop loin de ce qui se passe dans l’histoire.:angry:
    Je cherche…
    @Célinours : Je suis contente que tu sois revenue parmi nous ! Pour la lecture, tu fais comme tu préfères, mais en effet, des retours sur l’éveillé me seraient utiles. :smile:
    @Liné : Oui je me rappelle où tu étais arrivée, y se passe des trucs là ! :people_wrestling:



  • Bienvenue sur ton JdB, Rachael !
    Ta trilogie me donne terriblement envie d’y jeter un oeil ! Du coup, hop, je l’ajoute à ma PàL ! Et bien entendu, je t’envoie plein de bonnes ondes inspiratrices pour ton troisième volet (ouais, les plans, c’est pas toujours le top mais ça s’avère souvent nécessaire, même si c’est juste connaître les grandes lignes et savoir dans quel ordre elles se placent). Et puis pleins de bonnes ondes aussi pour le concours :grin:



  • Bienvenue dans ton vaisseau Rachael.:rainbow: J’irai bien faire un petit tour dans les étoiles avec le vieux Marp’ aussi. Je n’ai pas cessé ma lecture, car j’ai vraiment beaucoup beaucoup beaucoup aimé ce que j’ai déjà lu, mais je n’ai plus le même rythme qu’avant. Cela dit, tu es toujours sur ma liste et en pas trop mauvaise position, donc, je devrais m’y remettre sans trop tarder.
    Et bon courage pour Galli ; Naelmo a toute sa place dans ce concours ! :heartbeat:


  • Plume d'Argent

    @Natsunokaze : merci pour les bonnes ondes !
    @Aranck : tu embarques sur le vieux Marp quand tu veux, pas de stress !


  • Plume d'Argent

    Bon alors, parlons de mon premier projet 2018, qui est d’envoyer Naelmo au concours Galli… Tout est déjà dit ou presque : le manuscrit est corrigé/recorrigé/re-re-corrigé et je crois que je vais éviter l’asphyxie en y retouchant une fois de plus. C’est forcément toujours améliorable, mais à un moment ça risque de devenir contre-productif. (Sauf remarques pertinentes de plumes, bien sûr! :heartpulse: )
    En revanche, j’ai à bosser le résumé, et le titre… et je m’y emploie depuis quelques jours :persevere:
    Donc je soumets à votre sagacité une version du résumé, en attendant vos critiques. Est-ce qu’on comprend tout (je veux dire, même et surtout si on n’a pas lu le roman), et est-ce que ça donne envie ? Et si vous avez lu, est-ce que ça vous paraît refléter le machin ? Merci pour votre aide ! :sparkling_heart:

    La jeune télépathe Naelmo n’aspire qu’à vivre tranquille avec ses parents adoptifs sur la petite colonie sylvestre d’Hévéla. Tant pis si les colons sont un peu routiniers ; la forêt nocturne qui s’éclaire, s’anime et chuchote pour elle seule la comble.
    Tout se dérègle avec la curiosité intempestive du populaire Shielfen et l’éveil de dons effrayants à l’adolescence. Même la planète se mêle de la sortir de son insouciance.
    Jusqu’à sa mère, avec son absurde bandeau bariolé dans les cheveux et ses révélations fracassantes :
    — Seul ton vrai père peut t’enseigner ce que tu dois savoir pour survivre, balance-t-elle un soir en famille.
    Un vrai père ? Première nouvelle !
    Qui est-il ? Pour quelle raison a-t-il délaissé sa fille ?
    Naelmo est fermement décidée à ne pas se laisser embobiner : elle apprendra à se protéger, soit, mais elle gardera ses distances.
    Mais rien ne se déroule jamais comme on l’a prévu.



  • Bonjour Rachael ! Je viens donner mon avis alors que je n’ai pas lu Naelmo (bouuuuh honte sur moi toussa). Mais il faut se dire que ceux qui liront ce résumé ne l’auront pas encore lu non plus.
    Du coup j’essaie d’être le plus critique possible ( c’est Galligallo quand même!)

    “Tant pis si les colons sont un peu routiniers” > en soit, cette phrase n’apprend rien, il faudrait la retirer ou la compléter je pense
    "du populaire Shielfen" > idem. C’est qui ? un colon, un homme, une créature ?
    “éveil de dons effrayants à l’adolescence” > de Naelmo ou de Shielfen ?
    je ne suis pas tout à fait convaincue par le fait d’introduire du parlé direct dans le résumé non plus. Idem en langage indirect.

    Voilà, ça fait beaucoup de critiques (alors que le reste c’est bien hein!!) mais c’est pour la bonne cause !

    (et sur les moultes corrections du texte - moi aussi je corrige énormément - je suis d’accord qu’à un moment il faut arrêter. Ca peut même dénaturer l’écriture, à force…). Courage !!


  • Plume d'Argent

    Idem qu’Olga, je me permets même si je n’ai pas lu Naelmo :
    La jeune télépathe Naelmo n’aspire qu’à vivre tranquille avec ses parents adoptifs sur la petite colonie sylvestre d’Hévéla. Tant pis si les colons sont un peu routiniers (contrairement à Olga, cette phrase ne m’a pas gênée) ; la forêt nocturne qui s’éclaire, s’anime et chuchote pour elle seule la comble.
    Tout (Je préciserais : Cette harmonie ? Sa vie bien réglée ?) se dérègle avec la curiosité intempestive du populaire Shielfen (même remarque qu’Olga) et l’éveil de dons effrayants à l’adolescence (même remarque qu’Olga. “lorsqu’elle atteint l’adolescence” ?). Même la planète se mêle de la sortir de son insouciance.
    Jusqu’à sa mère, avec son absurde bandeau bariolé dans les cheveux (trop anecdotique pour un résumé, je pense. Peut-être “sa mère, trop fantaisiste” ou “à l’originalité exacerbée” ou un truc dans le genre) et ses révélations fracassantes :
    — Seul ton vrai père peut t’enseigner ce que tu dois savoir pour survivre, balance-t-elle un soir en famille. (le langage direct ne me choque pas, mais le terme “balance-t-elle” est trop familier pour un résumé, je trouve. Ca enlève de la solennité aux propos précédents)
    Un vrai père ? Première nouvelle ! (de même, un peu familier. Pourquoi pas : “elle a donc un vrai père ?”)
    Qui est-il ? Pour quelle raison a-t-il délaissé sa fille ?
    Naelmo est fermement décidée à ne pas se laisser embobiner : elle apprendra à se protéger, soit, mais elle gardera ses distances. (Un peu trop énigmatique quand on ne connait pas l’histoire : il faudrait préciser : garder ses distances avec qui ou quoi ? se protéger de qui ou quoi ?)
    Mais rien ne se déroule jamais comme on l’a prévu.

    Globalement, je trouve que la structure est bien faite. L’histoire est bien introduite, les élèments perturbateurs sont posés, et la dernière phrase fonctionne comme cliffhanger. C’est juste sur la forme qu’il faut que tu ne perdes pas de vue que les lecteurs de ce résumé ne connaissent rien à l’histoire et qu’ils naviguent à vue.



  • Hello Rach ! Je me joins à Isapass et Olga (n’ayant pas lu Naelmo, j’ai aussi un regard neuf - tout en connaissant ton style d’écriture).

    La jeune télépathe Naelmo n’aspire qu’à vivre tranquille avec ses parents adoptifs sur la petite colonie sylvestre d’Hévéla (j’aurais peut-être situé “sur la petite colonie d’Hévéla”, ou bien “avec ses parents adoptifs” en début de phrase, pour alléger en équilibrant tous les compléments autour de ton sujet, Naelmo). Tant pis si les colons sont un peu routiniers (comme Isa, ça ne me dérange pas) ; la forêt nocturne qui s’éclaire, s’anime et chuchote pour elle seule la comble (joli ! )
    Tout se dérègle avec la curiosité intempestive du populaire Shielfen et l’éveil de dons effrayants à l’adolescence (là, j’ai pas très bien compris. Qui est Shielfen ? Pourquoi populaire ? Quels dons effrayants ? J’ai l’impression qu’il y a une partie du “concept” de Naelmo qui n’est pas expliqué). Même la planète se mêle de la sortir de son insouciance (s’en mêle ?).
    Jusqu’à sa mère, avec son absurde bandeau bariolé dans les cheveux et ses révélations fracassantes : (j’aime beaucoup ce point de détail dans un résumé général !)
    — Seul ton vrai père peut t’enseigner ce que tu dois savoir pour survivre, balance-t-elle un soir en famille.
    Un vrai père ? Première nouvelle !
    (ah ! chouette, le thème du père disparu, ça me parle. Contrairement à Isa, j’aime bien ce raccourci sans verbe conjugué, on sent l’exclamation du personnage dès le résumé)
    Qui est-il ? Pour quelle raison a-t-il délaissé sa fille ?
    Naelmo est fermement décidée à ne pas se laisser embobiner : elle apprendra à se protéger, soit, mais elle gardera ses distances.
    Mais rien ne se déroule jamais comme on l’a prévu.
    (j’aime beaucoup cette petite intrigue, qui peut parler à tout le monde, qu’il s’agisse de parents disparus ou de tout autre type d’obstacle - ça me parait universel, et c’est un plus !)

    …Et BIM, voilà que je rajoute une fic à ma PAL, et alors que je n’ai même pas fini l’Eveillé ! :astonished:


  • Plume d'Argent

    Moi j’aime bien ce résumé. Il y a juste le verbe “balancer” dans l’incise qui, à mon avis, détonne dans le style ambiant. Il me semble que ce n’est pas dérangeant de citer un nom de personnage dans le résumé. Tu pourrais peut-être juste préciser que c’est un camarde d’école : ce n’est pas compromettant et comme ça, on comprend tout de suite que ce n’est pas une créature. :wink:


  • Plume d'Argent

    Merci les plumes ( @Olga-la-Banshee @Isapass @Liné @Fannie )
    C’est super intéressant de voir la diversité d’opinion et aussi les points de convergence !
    Je vais lire tout ça attentivement, mais je note déjà de mieux expliquer Shielfen et les pouvoirs effrayants, c’est effectivement pas assez parlant et shielfen pourrait être n’importe qui/quoi.
    Le style familier, j’assume. J’avais fait plus neutre avant, mais c’était trop plat et ennuyeux. Trop de distance avec le personnage. Après tout Naelmo est une ado, et c’est elle qui nous raconte (au moins à partir du moment où la mère arrive dans le résumé, là c’est clairement elle qui parle)
    Je re-cogite un moment, et peut-être que je reposterai ici une version corrigée. Je cherche encore le titre idéal, mais il sera probablement en rapport avec le père.


  • Plume d'Argent

    Oh, un JdB tout propre tout neuf à flooder :D (Joli titre, aussi ! Et vive la SF)
    J’aime bien le nouveau titre de Naelmo, d’ailleurs ! <3 Quant au résumé, j’ai un peu les mêmes remarques que les autres plumes, surtout par rapport à Shielfen et aux “dons effrayants”… Peut-être tu pourrais préciser sa particularité, quand même ? Ça me semble une caractéristique très importante de l’histoire, quand même. Après, j’aime bien l’incursion du discours direct au milieu, ça dynamise (même si, à titre personnel, je préférerai quelque chose comme “lâcha-t-elle” en incise…) !


Log in to reply
 

Looks like your connection to Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.