L'errance de Primrose



  • Bienvenue sur mon modeste journal de bord !

    Tout d’abord, je me sens obligée de prévenir : je suis prolixe. Très prolixe :laughing:

    Jusqu’alors, je ne me sentais pas vraiment légitime à ouvrir un journal de bord, alors que je n’ai rien publié sur PA, mais l’ouverture du nouveau forum m’a décidé à me mettre un coup de pied aux fesses et à ouvrir mon JdB. Peut-être que ce coup de pied me permettra aussi de prendre mon courage à deux mains et de (enfin) commencer à publier ?

    Petit historique

    Même si l’écriture a toujours fait partie de ma vie, j’ai en réalité très peu d’écrits à mon actif. Plus jeune, j’ai commencé beaucoup d’histoires, et j’en ai fini très peu. J’allais toujours trop lentement, et ça me frustrait immensément. C’est un de mes énormes problèmes : j’ai vraiment du mal à mener mes projets du début jusqu’à la fin (c’est quelque chose sur lequel j’ai beaucoup travaillé, et j’espère, beaucoup progressé !).

    Au final, il me reste quelques nouvelles, écrites en grande majorité pour les concours d’écritures de ma ville, une moitié de roman qui date de quelques années, inachevé (et qui le restera), quelques petits débuts par-ci par-là, et mon histoire actuelle (attention, ceci est une transition pas-si-discrète-que-ça vers la prochaine partie).

    Mes histoires

    En réalité, le titre de cette partie devrait être « mon histoire », parce que je suis incapable de travailler sur plusieurs histoires en même temps. J’ai besoin de m’investir à fond avec mes personnages, jour et nuit, pour trouver la motivation d’écrire, de les faire avancer. Je m’incline par conséquent bien bas devant ceux qui arrivent à écrire beaucoup d’histoires en même temps. :clap_tone1:

    Dooonc… Après tout ce blabla, je vous présente cette histoire sur laquelle je planche depuis maintenant quelques mois. Je n’ai pas de titre pour l’instant, je me creuse la tête, mais je ne trouve rien de satisfaisant. Toute proposition sera la bienvenue clin d’oeil clin d’oeil

    Pour ce qui est de l’histoire… Il s’agit d’une histoire fantastique qui se passe au tout début du XXème siècle. Hop, un petit pitch rapide:

    Olive, une jeune femme sans le sou, survit tant bien que mal en tant que factrice de pianos. Engagée en tant que pianiste par un homme mystérieux du nom d’Avril, elle va être chargée accompagner au piano les projections de sa toute nouvelle salle de cinématographe. Pourtant, sa vie va être chamboulée lorsque, par hasard, elle suit Avril au travers d’un écran, et découvre l’Achrome, un monde parallèle dépourvu de couleurs auquel Avril appartient. Dans le même temps, d’étranges disparitions liées au cinématographe sévissent à Paris, et attirent l’attention des forces de l’ordre sur Avril et ses pairs…

    Voici donc les bases, mais en fait, il a encore plein de choses que j’aimerais dire pour vous faire mieux comprendre l’idée de mon histoire. Mais je ne peux pas les dire, parce que ce serait spoiler ma propre histoire :laughing:

    Pour vous faire mieux comprendre, et parce qu’il faut rendre à César ce qui appartient à César, j’aimerais ensuite parler de mes inspirations (en tout cas de mes inspirations conscientes, parce que je suis forcément inspirée de manière inconsciente par de nombreuses autres choses):

    – Tout d’abord, le film Avril et le monde truqué (coucou mon avatar), notamment au niveau de l’univers. Le monde parallèle que j’ai inventé (l’Achrome, donc), s’inscrit dans un univers steampunk, univers qui me fascine depuis que j’ai vu ce petit bijou <3
    – Ensuite, au niveau de la relation unissant les deux personnages principaux, j’essaye de donner une dynamique inspirée par ma série française préférée, Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, avec les personnages de Swan Laurence et Alice Avril. C’est une relation d’amour/haine teintée d’une bonne dose d’humour et de piques cinglantes que l’on retrouvera entre mes deux protagonistes.
    – On passe aux inspirations un peu moins « artistiques ». Mon histoire prend appui sur les tout débuts du cinéma (appelé à cette époque cinématographe). Pour créer l’Achrome (qui est donc un monde sans couleurs), j’ai été très inspirée par une citation de Maxime Gorki, un écrivain russe. Cette citation décrit les sentiments de l’écrivain lorsqu’il découvre le cinématographe, et fait fait d’ailleurs figure de prologue à mon histoire.
    Faute d’avoir trouvé comment mettre un spoiler sur ce nouveau forum, si ça vous intéresse, je vous mets ici le lien vers cette citatin (en page 3) : https://ateliertransmedia.files.wordpress.com/2012/09/textes_invention_cinematographe.pdf
    – Finalement, cette histoire s’est imposée à moi en suivant ce semestre, dans le cadre de ma licence, un cours intitulé « Du cinématographe au cinéma », où j’ai appris énormément de choses sur le cinématographe. Je me suis trouvé une drôle de fascination pour cette période du cinéma, qui m’a menée à cette histoire.

    (Vous avez peut-être remarqué que j’ai nommé un des personnages principaux Avril, à la fois en hommage à la fois à Avril et le monde truqué et à Alice Avril. Avec une telle coïncidence, je me suis sentie obligée de donner ce nom à un des personnages :grin: )

    Pour l’instant, j’envisage trois tomes à cette histoire, mais au-delà d’une intrigue générale, je n’ai pas vraiment de plan défini. J’estime que je suis à peu près à la moitié du premier tome, (qui a par ailleurs beaucoup bénéficié du Nanowrimo). Depuis ce mois de novembre assez intensif, j’ai pas mal repensé l’intrigue, et je suis en train de réécrire la première partie avant de m’engager dans la deuxième.

    J’ai du mal à me motiver à publier cette histoire sur PA, notamment parce que j’ai l’impression qu’une fois publié, mes chapitres seront immuables et je ne pourrais plus revenir sur des éléments de l’intrigue. Pour quelqu’un qui écrit sans un plan très défini, c’est angoissant x) Mais je commence à avoir une idée de plus en plus précise de où je souhaite aller avec ce premier tome, et j’espère vraiment commencer à publier très bientôt.

    Puisqu’on est dans mon journal de bord, je m’épanche auprès de vous, sur les difficultés que je rencontre avec cette histoire. Je destine cette histoire à un public à mi-chemin plutôt adolescent, peut-être jeune adulte, et je me heurte à une difficulté que je n’avais pas prévue : que faut-il expliciter ?

    Je considère que je ne dispose pas d’une culture générale franchement étendue, et je sais qu’avant d’étudier le cinéma, je ne connaissais rien au cinématographe. Je me pose souvent des questions par rapport aux différents termes utilisés (cinématographe au lieu de cinéma, opérateurs au lieu de cinéastes, vues au lieu de film…), et je me demande souvent si j’explicite des choses évidentes ou au contraire, si je n’explique pas des choses qui méritent de l’être. De même, lorsque je veux expliquer des choses, je me heurte à une nouvelle difficulté : comment les expliquer ? Pour mes personnages, ce qu’est le cinématographe est aussi évident que ce qu’est le cinéma pour nous. Ecrivant à la troisième personne, du point de vue interne à mon personnage Olive, j’ai parfois du mal à savoir comment préciser certaines choses. De même, je me retrouve parfois avec des incohérences monstres dues à l’époque dans laquelle je situe mon histoire. Dans ce contexte-ci, je me dis que publier mon histoire sur PA ne me ferait pas de mal, rien que pour résoudre ces problèmes qui se posent à moi.

    Bon, bon, bon… Je pense avoir déjà beaucoup trop parlé, surtout pour quelqu’un qui n’a pas encore publié par ici, et j’espère que j’ai pas perdu la moitié d’entre vous (pourtant, j’avais prévenu, je suis prolixe !).

    Finalement, est-ce que je peux me l’avouer ? Je me pose de plus en plus la question de soumettre ce roman à Gallimard pour le fameux concours que l’on ne présente plus. Au départ, je me suis auto-censurée, en me m’ordonnant de dégonfler mes chevilles, fissa, mais je le vois de plus en plus comme une expérience intéressante, qui ne peut m’apporter que du bon, et surtout me motiver à écrire régulièrement. Je ne suis jamais aussi productive que lorsqu’une deadline m’est imposée !

    Bref, je remercie les quelques courageux qui ont eu le courage de me lire jusqu’au bout, et je vous dis à très bientôt ! :kissing_heart:


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton JDB Primrose ! :smile:
    Je suis contente que tu aies décidé d’en ouvrir un ici sur le nouveau forum. J’ai régulièrement vu ton avatar sur certains topics de l’ancien et je m’interrogeais justement sur ce que tu pouvais écrire de beau. :question: :question:

    Ton histoire me semble très intéressante et peut donner lieu à tellement de possibilités. C’est bien que tu saches quelles sont tes sources d’inspiration vu que parfois ce qu’on écrit est un savant mélange de ce qu’on lit, de ce qu’on vit, etc. et qu’on ne sait pas vraiment d’où ça sort !

    J’ai du mal à me motiver à publier cette histoire sur PA, notamment parce que j’ai l’impression qu’une fois publié, mes chapitres seront immuables et je ne pourrais plus revenir sur des éléments de l’intrigue. Pour quelqu’un qui écrit sans un plan très défini, c’est angoissant x)

    Il ne faut pas croire que tes chapitres seront immuables en étant publié sur FPA. Au contraire, tu auras une vision objective qu’on n’a pas forcément en étant plongé sans arrêt dans son projet. Ce que les lecteurs vont voir, tu seras peut-être passé à côté et ils ne remarqueront pas forcément ce sur quoi tu t’arraches les cheveux parce que justement ça tient la route. Même si ça fait peur, la publication sur FPA apporte énormément et je parle en connaissance de cause :smiley:

    Finalement, est-ce que je peux me l’avouer ? Je me pose de plus en plus la question de soumettre ce roman à Gallimard pour le fameux concours que l’on ne présente plus. Au départ, je me suis auto-censurée, en me m’ordonnant de dégonfler mes chevilles, fissa, mais je le vois de plus en plus comme une expérience intéressante, qui ne peut m’apporter que du bon, et surtout me motiver à écrire régulièrement. Je ne suis jamais aussi productive que lorsqu’une deadline m’est imposée !

    Alors lance-toi ! Toute expérience est bonne à prendre ! Et qui sait ? :smile:



  • Bienvenue sur ton nouveau JdB, Primrose!
    Ton histoire me semble très intéressante, d’abord parce que je suis pianiste ;) J’ai aussi un personnage qui s’appelle Olive: top-là!!!
    Tes inspirations sont variées et super claires, j’adore. Ton histoire sera-t-elle disponible sur FPA un de ces jours? Je meurs d’envie de te lire :)



  • Bonjour Primrose ! Bienvenue sur ton JdB !

    Ah, si tu aimes les Petits Meutres d’Agatha Christie, alors on va être copines ! <3
    Pour ce qui est d’expliquer ou non, je pense qu’en effet les retours de tes lecteurs te feront savoir assez clairement si quelque chose n’est pas compréhensible.

    Bravo pour ta décision de participer au concours de Galli, tu as raison, ça ne peut qu’être une bonne expérience !

    À bientôt !


  • Plume d'Argent

    Bienvenue Primrose dans ton jdb. Je trouve que sur FPA (et PA), les gens prennent le temps de te faire un commentaire constructif sur ce qui va et ne va pas. Tu ne risques rien à publier ton histoire, surtout que les plumes sont bienveillantes.
    Pour tes chapitres, rien ne t’empêche de faire une mise à jour de temps en temps, ni vu ni connu (dixit la pro des mises à jour xD). Vraiment je t’encourage à publier ici !
    Au plaisir de te lire !


  • Plume d'Argent

    Bienvenue sur ton journal, Primrose.
    Mais oui, viens donc nous montrer ton histoire, tu auras des réponses aux questions que tu te poses !
    Bon courage pour cette histoire et pour le concours si tu te lances ! :grin:



  • Bienvenue sur ton JdB Primose ! :D

    @primrose a dit dans L'errance de Primrose :

    j’ai vraiment du mal à mener mes projets du début jusqu’à la fin

    Je pense que c’est relativement normal, et un problème que nous avons tous à différent degré, dépendant de l’envergure du projet :)

    j’ai l’impression qu’une fois publié, mes chapitres seront immuables et je ne pourrais plus revenir sur des éléments de l’intrigue

    J’ai le même soucis. C’est pour cela que j’ai mis des nouvelles que je considère moins importantes :flushed: Soutenons-nous à surmonter cette épreuve ! PA a l’air super pour avoir des retours vraiment utile à améliorer la qualité de nos histoire, les retours que j’ai pour le moment étaient tous utiles à plein de niveau, ce qui est encourageant pour continuer à se lancer !

    Pour ce qui est des explications, je pense que le contexte peut donner pas mal d’informations déjà pour saisir de quoi il en retourne. J’ai aussi vu un ou deux livres qui ont opté pour le glossaire de fin pour expliquer les termes techniques / vieux en tout tranquillité. À titre personnel j’adore les explications du genre dans l’histoire, j’ai l’impression d’apprendre des choses :D

    Le concours Gallimard peut être une très bonne expérience ! Tu as tout a y gagner en participant je pense ;)

    Bref, ça a l’air très sympathique, ton histoire ! Je t’envoie plein de courage, et je suis curieuse d’en apprendre plus <3 J’espère que tu la mettra sur PA un jour (parce que maintenant j’ai envie de la lire, sisi :P )



  • @primrose a dit dans L'errance de Primrose :

    Même si l’écriture a toujours fait partie de ma vie, j’ai en réalité très peu d’écrits à mon actif. Plus jeune, j’ai commencé beaucoup d’histoires, et j’en ai fini très peu

    Je me reconnais tellement dans cette phrase c’est fou :’) Bienvenue sur ton jdb en tout cas! Et de bonnes séances d’écriture à toi pour ton projet il a l’air vraiment super chouette :D



  • Coucou Primrose!
    Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit plus haut: tu devrais te lancer!
    En plus ici, on a assez peu le réflexe de se contenter de lancer des fleurs et de s’arrêter là. Au contraire, on se pose pas mal de questions du type: “J’ai aimé ce chapitre, mais est-ce qu’il n’y a pas encore des choses à améliorer pour que ce soit encore mieux”. Disons que tes lecteurs ne partent pas du tout du principe que ton histoire est immuable :p .
    Je plussoie pour les termes techniques: un glossaire à la fin est très utile et en plus ça pourrait apprendre plein de choses à tes lecteurs!
    Quand à saisir quel est le lectorat visé, ton résumé m’inciterai à viser un lectorat qui se situe entre 14 et 18 (parce que les protagonistes sont adultes par exemple).
    J’espère que nous aurons bientôt le plaisir de te lire ^^.



  • Salut Primrose !

    Je suis également championne pour commencer des projets, et ne pas les finir. Bienvenue au club ! Mais faut s’accrocher, doucement mais sûrement !

    Ton histoire m’intéresse au plus haut point ! Elle a l’air d’avoir un univers bien particulier qui attire l’attention. Ça me rappelle vaguement Le Paris des merveilles de Pierre Pevel que j’ai adoré.

    Publier est un grand pas, mais les retours peuvent t’aider à y voir plus clairs sur certains pans de ton projet. Et puis, rien n’est immuable, c’est toute la beauté de FPA.

    Bon courage pour la suite et à bientôt !


  • Administratrice

    Alors, pour le cas de commençage et de non finissage de projets, je te propose une cure de mon invention. Il s’agit d’un séjour à durée illimitée dans ma cave à auteurs. Te seront fournis : de la paille pour dormir, une machine à écrire pour écrire et un repas à chaque chapitre fini. Attention, les places sont prisées :* Signe là :pen_fountain:



  • Vu la taille de mes chapitres à un moment, j’aurais pas mangé souvent…


  • Administratrice

    Ma cave est aussi un bon régime :*


  • Plume d'Argent

    Bienvenue dans ton journal de bord, Primrose.
    Comme d’autres plumes, je trouve que tu devrais prendre ton courage à deux mains et publier ton histoire sur FPA. Elle ne sera pas du tout immuable et un regard extérieur pourrait certainement t’aider à avancer et à la peaufiner.
    Courage, tu seras contente quand tu auras sauté le pas !



  • Wow, plein de réponses, ça fait chaud au coeur et ça m’encourage fortement à poster ! L’émulation de ce forum n’est vraiment pas un mythe :grin:

    @Cliène Personnellement, je considère qu’on est toujours inspiré, que ce soit consciemment ou inconsciemment, par des choses qu’on a lues, vues, vécues… Et j’aime me poser la question: “à ton avis, d’où te vient cette idée ?”. J’ai abandonné depuis longtemps l’illusion d’avoir un jour une idée 100% originale !
    En tout cas, merci pour tes encouragements :D
    @eauderose Haha, une copine pianiste ^^ J’ai moi-même fait 12 ans de piano, même si je n’ai vraiment pas atteint un niveau incroyable, surtout pour autant d’années de pratique ! Et puis en plus, nos personnages partagent un prénom, que demande le peuple ? :smile: Pour répondre à ta question, je pense qu’avec autant d’encouragements et de bonnes raisons de poster, je vais très bientôt commencer à apporter ma petite pierre à l’édifice FPA :D Ça me fait plaisir que mon histoire puisse te donner envie ^^
    @Milyana Une copine fan de LPMAC <3 Attention, je préviens, je peux disserter pendant des heures sur pourquoi cette série est géniale xD Je suis comme ça, quand je suis fan, je suis pas fan à moitié ! Merci d’être passée par ici ^^
    @Elia C’est également l’impression que j’ai ! Je ne peux prétendre avoir fréquenté beaucoup de forums d’écriture, ni même avoir énormément fréquenté celui-ci, mais de ce que j’ai pu en voir, il y a beaucoup de bienveillance et d’entraide par ici.
    Je vais sûrement te piquer l’idée des mises à jour ni vues ni connues quand je me serais décidée à publier xD La seule limite, c’est que je devrai me cantonner à des petits changements (du genre: ne pas supprimer un personnage en plein milieu de l’histoire xD ). En tout cas, merci pour ton message !
    @Rachael Merci pour tes encouragements :D
    @Reven J’hésite moi-même à mettre mes nouvelles, elles ont pas mal vieilli depuis que je les ai écrites, et j’ai du mal à en voir les qualités à présent :/ Mais ça pourrait être une bonne solution pour aborder la publication en douceur: petit à petit, l’oiseau fait son nid !
    J’en reviens pas que l’idée du glossaire ne m’ait pas traversée x) Ce serait une très bonne solution, à associer avec quelques explications intégrées dans la narration. Merci pour cette suggestion et pour ton gentil message <3
    @Lyrou Heureuse de constater que je ne suis pas seule dans mon incapacité chronique à finir ce que j’entreprends xD Merci en tout cas !
    @Gueule-de-Loup J’ai déjà été sur des forums (qui ne traitait pas d’écriture, cela dit, mais l’idée est la même), et si il y a une chose que j’ai appris quelque chose, c’est que les conseils sont la clé pour permettre de progresser ^^
    C’est effectivement le lectorat que je souhaite idéalement viser, je suis bien contente d’avoir la confirmation que ça semble convenir :) Merci pour ton message en tout cas !
    @Edorra En fait, je crois que la clé pour mener ses projets sur le long terme, c’est de se sentir réellement investi/e dans le projet et de savoir un minimum où il nous mène. Je suis trop souvent partie sur des idées sur un coup de tête pour au final m’en désintéresser dès que l’inspiration s’est tarie. Peut-être qu’un jour je finirai par apprendre ma leçon xD
    Je n’avais encore jamais entendu parler de ce livre, mais rien que le titre et le résumé que je me suis empressée d’aller lire me donnent sacrément envie de le lire * - * (et les couvertures sont magnifiques, ce qui n’enlève rien). Hop, ma PAL te remercie pour ce nouvel ajout !
    Et merci pour ton message :D
    @Seja Ça a l’air d’être une cure drôlement drastique :flushed: Mais si les places sont prisées, c’est que c’est efficace, non ? Allez, hop, comme je prends toujours mes décisions sur des coups de tête, je réfléchis pas plus, je signe :pen_fountain:
    @Fannie Oui, je pense que c’est vraiment une question d’arrêter de tergiverser , d’arrêter de me dire “et si… ?” et de simplement sauter le pas.
    En prime, j’ai beaucoup de mal à partager mes productions artistiques avec autrui, a fortiori lorsqu’il s’agit de personnes proches :/ J’ai participé plusieurs fois au concours d’écriture de ma ville, et c’était à chaque fois très difficile de faire lire à ma famille mes écrits. C’est quelque chose sur lequel il faut que je travaille !
    J’ai déjà fait le premier pas en ouvrant mon JdB et en partageant la trame de mon histoire avec vous, et je pense que je serais bientôt prête à faire ce dernier pas, qui me permettra d’avoir des retours sur mon histoire, et d’arrêter de scribouiller seule, dans mon coin. En fait, après tous ces messages vraiment positifs, ce qui me freine le plus, c’est que je n’ai pas encore totalement fini de réécrire mon premier chapitre (j’ai un peu envisagé ma réécriture à l’envers). Merci pour ton passage sur mon JdB ^^

    En tout cas, je crois que je l’ai déjà beaucoup dit, mais merci à vous pour tous vos messages !

    Allez, je me fixe un objectif ? Le premier chapitre posté d’ici deux semaines ? Avec les partiels qui arrivent cette semaine, je ne pense pas être en mesure de le faire cette semaine, donc la semaine d’après ce sera :D (et du coup, il faut que je trouve un titre en prime !)



  • Je compatis tellement pour ton problème de pas finir tes histoires, Primrose ! Je sais pas si c’est le cas pour toi, mais pour moi, la solution, c’était juste de comprendre que l’écriture est un peu un travail et que, quand ça devient difficile, c’est normal. Ce n’est pas que l’inspiration baisse et qu’il faut arrêter l’histoire, c’est que c’est le temps de faire des efforts pas toujours agréables. Enfin c’est ça pour moi, tout le monde ne fonctionne certainement pas comme ça. Je sais pas si tout ça peut t’aider… En même temps tu dis avoir déjà beaucoup travaillé. Dans tous les cas, je te souhaite fort d’arriver à régler ce problème ! :star2:
    Ton histoire a l’air super bien ! J’espère que tu te motiveras à la publier sur FPA. Tu verras, publier un chapitre ne veut pas dire du tout du tout qu’il est fixé à tout jamais !



  • @Laure En fait, pour moi, la solution est multiple. Je pense qu’il faut, comme tu dis, ne pas s’arrêter au moindre obstacle, à la moindre panne d’inspiration, mais dans mon cas, ça m’aide aussi de savoir où je me situe dans mon projet, ce qui est pas forcément facile dans le cadre d’un roman, surtout quand on sait que je travaille rarement avec un plan très détaillé. Ça m’a grandement aidé dans le cas de cette histoire de me poser, et de réfléchir à ce qui me restait à écrire, comment je veux que ça se finisse, où j’en suis. Et puis, je me dis que je ne dois pas aller plus vite que la musique, que ça avance à son rythme, et que c’est normal d’être frustrée parfois (chose que j’avais bien plus de mal à comprendre quand j’étais plus jeune :D).
    Merci pour ton message et tes conseils :star2:



  • Bonjour tout le monde !
    Je déterre ce sujet pour annoncer que j’ai enfin trouvé le courage de poster le premier chapitre de mon histoire. À tout hasard, je glisse le lien ici: Chapitre 1.
    On passera sur le fait que je m’étais donné deux semaines pour commencer à poster et que trois semaines se sont écoulés depuis ce message sifflote
    En réalité, je me suis arrachée beaucoup de cheveux sur le chapitre 1, que je trouve trop court. J’ai l’impression que tout va trop vite, et en même temps, je ne sais pas comment faire pour effacer cette impression. Finalement, j’ai décidé de le poster, ce satané premier chapitre, avant de finir complétement chauve à force de m’arracher les cheveux. Je crois que j’en suis arrivée au point où je n’ai plus aucun recul sur ce chapitre (si j’en avais au départ…) et où j’ai vraiment besoin d’un avis extérieur xD
    Enfin bref, mon histoire s’est trouvé un titre: L’Écran des Mondes et un résumé (qui m’a permis de découvrir à quel point je suis nulle en résumé).
    Voilà tout, sur ce, je vous souhaite une agréable soirée :star:


  • Plume d'Argent

    Je trouve ton résumé très alléchant. Je suis en retard sur mes lectures Paennes sur tout, mais je tâcherai d’y jeter un oeil dès que possible !



  • Que d’inspirations dans ce journal de bord ! Je viens de lire le premier chapitre de L’Écran des Mondes: Le Royaume des Ombres et je me demandais si tu comptais publier la suite parce que ce journal de bord me donne encore plus envie de découvrir ton monde gris.:relaxed:
    Louis XXXII aura eu le mérite de me mener jusqu’à l’atelier d’Olive.:grin:


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.