Au secours, je n'aime pas l'un de mes personnages !



  • Vous est-il déjà arrivé d’écrire, et de vous rendre compte que vos personnages vous échappent parfaitement ? Oui ? Ouf. Non ? Ah. Oups

    Bon, parce que je me retrouve dans une drôle de galère. Dans l’histoire qui m’a poussé à m’inscrire sur PA, je parle de deux jeunes femmes. L’une s’appelle Flora et l’autre, Gabrielle. L’histoire, même si elle tourne autour des deux protagonistes (respectivement Gaïa et Rhéa) se centre sur Flora car son rôle est plus profond et plus secret que celui de sa comparse.

    Mais voilà. D’entrée de jeu, je présente deux nanas, fort sympathiques certes mais j’ai le sentiment de m’emmêler les pinceaux avec Gabrielle car le lecteur s’attend à ce qu’elle ait une place centrale, tout comme l’a Flora. Or ce n’est ni mon envie, ni ce qui me motiverait : à vrai dire, Gabrielle m’agace au plus haut point et plus j’écris à son sujet, plus elle s’amuse à me tourner en bourrique. (C’est le moment d’appeler Sainte Anne et de sortir la camisole).

    Je n’arrive pas à en faire un personnage aussi important que Flora, et d’un côté, je ne le veux pas plus que ça car comme je l’ai dit : je parle des deux titanides mais une seule à un rôle prédominant. Et puis en fait, je réalise que je ne l’aime pas. C’est tout ! La femme que je décris dans mon texte m’agacerait au plus haut point dans “la vraie vie” et je ronchonne (oui oui) quand je me mets à écrire des pistes à son propos. Non pas que je me sens proche de Flora, mais Gabi (bon sang de bois, en plus elle leur file des surnoms) me sort par les trous de nez. Et pourtant j’en suis contente de cette nana !

    Bref, vous comprendrez que je me retrouve dans une sacrée mélasse, et je voulais avoir l’avis de Plumeaux et de Plumes aguerris pour m’extirper de mon jus.

    Êtes-vous aussi, ou avez-vous été, dans le même cas que moi ? Que faire de ces petits Gremlins qui ont leur côté sympa, mais qui sont franchement pénibles passée une certaine heure ?

    Si je me plante complètement de lieu en postant, je m’incline bien bas et m’en irais exposer mes tracas là où il le faudra !

    Merci à vous ! :woman_bowing_tone1:


  • Plume d'Argent

    Coucou !

    Alors, pour les persos qui n’en font qu’à leur tête, je suis exactement dans ce même cas, et régulièrement :p Donc bon, a priori, je dirai rien d’inquiétant de ce côté là, surtout qu’il me semble bien ne pas être la seule dans ce cas.

    Ensuite, pour ton histoire avec deux femmes mais qu’une héroïne, j’avoue que j’ai été surprise en le lisant, car avec le prologue que j’avais lu, j’étais persuadée que les deux étaient de même importance. Mais du coup, de manière très bête, si l’une des deux est plus importante que l’autre, pourquoi ne pas se concentrer sur celle là et n’avoir que son point de vue ? Après, je n’ai pas lu la nouvelle version, donc je parle peut-être dans le vide, mais bon ^^ N’évoque Gabi que quand c’est nécessaire/qu’elle croise Flora et je pense que ça sera plus clair.

    Par contre, j’avoue être surprise par le fait que tu n’aimes pas à ce point un de tes personnages. Parfois, ils m’énervent parce qu’ils font pas ce qui m’arrangent, ou parfois, ils me sont indifférents, mais je n’ai jamais ressenti cela. Est-ce que tu arrives à dire pourquoi tu ne l’apprécies pas, ou c’est juste parce qu’elle en fait qu’à sa tête ? C’est un sentiment permanent ou ponctuel ?

    J’avoue que je ne sais pas trop quoi te dire, vu que même mes salauds psychopathes, je les aime bien. Mais du coup, je pense que ça serait intéressant de savoir le pourquoi d’un tel rejet ^^ Peut-être juste une overdose ? Laisse la de côté un moment et ça finira peut-être par aller mieux.



  • Ah les personnages qui font ce qu’ils veulent… tout un roman (pun intended) ! :p

    En fait je me demande un truc, quand tu dis que tu ne l’aimes pas : tu dis que tu en es contente, mais que tu ne l’aimerais pas dans la vraie vie. Si je comprends bien, tu aimes l’écrire, mais tu ne l’aimerais pas ? Jusque là je ne vois rien de grave : je pense que personne n’aimerait ses antagonistes, mais on tant qu’on aime les écrire ils sont chouettes.

    Par contre là où c’est plus embêtant, c’est quand tu dis que tu t’emmêles les pinceaux avec elle, comme si justement tu n’en étais pas satisfaite ? Si c’est vraiment le cas, je suis d’avis de @Flammy de se concentrer sur un seul personnage si l’autre te pose des problèmes d’écriture, parce que ça se ressentira forcément à la lecture ! Mais n’ayant pas lu du tout ton histoire, je m’exprime un peu dans le vide…



  • Je plussoie les remarques et les questions de @Flammy et @Litchie et j’ajouterais un truc : généralement on écrit d’abord pour soi, ensuite pour des lecteurs.trices. Si tu n’aimes pas ton personnage au point où tu n’aimes pas l’écrire, ne te force pas ! D’autant que cela peut se ressentir à la lecture - tu pourrais distiller des petits indices plus ou moins conscients de ton antipathie pour elle, et les lecteurs.trices les décèleraient ;-) je n’ai pas lu ton histoire, mais est-ce si grave de ne pas avoir un duo d’héroïnes ? Ou bien tu pourrais carrément retourner le truc en transformant ton héroïne détestée en antagoniste ?

    De mon côté, je sais d’avance quel personnage je vais aimer ou non, et si je veux que les lecteurs.trices l’apprécie ou non. Dans les cas d’antagonistes détestables et détestés, vu que je sais d’où je pars et où je vais, je prends du plaisir à les rendre “mauvais” et à les nuancer ;-)


  • Administratrice

    Tue.

    Ca va, je rigole, ya d’autres options. Comme le coma. Du coup, je rejoins tous les autres :P Après, j’avoue que je suis comme @Flammy : j’aime profondément même mes persos psychopathes. Mais pour le coup, ton souci a l’air d’être que t’entres pas en empathie avec le perso qui te pose souci. Je sais que quand j’écris un perso, je rentre dans sa tête, je réfléchis ses pensées, etc. Donc je ne porte pas vraiment de jugement sur lui. De ce que tu dis, t’as l’air d’écrire un perso qui est aux antipodes de tes croyances. Essaie peut-être de trouver au moins quelques atomes crochus avec si tu veux continuer avec…

    … ou abandonne son point de vue. Parce qu’à la lecture, ça va se ressentir que tu l’aimes pas, quels que soient les efforts que tu fais pour le cacher. Peut-être qu’il vaudrait mieux te concentrer sur ce que tu aimes et d’arrêter de te faire du mal xDD

    En tout cas, courage !



  • Je suis d’accord avec tout le monde ! (une remarque très intéressante de ma part)
    Je vais même m’autoriser à être plus franche : Peut-être devrais-tu refaire sans ce personnage ? Ou le reprendre à la racine (et sans avoir son point de vue, les plumes ont raison)

    Comme dit Flammy, je suis surprise d’un tel rejet. Pour moi c’est le signe que ce personnage ne va pas. Si tu ne peux pas la supprimer, change son sexe ? En tout cas je pense que ce ne sera pas très bon de te faire du mal ainsi, comme disent les autres : le lecteur va le ressentir.


  • Plume d'Argent

    Hey Lucchiola ! C’est une question fort intéressante, merci ! Mais j’ai du mal à saisir (peut-être parce que toi aussi) ce qui te gêne dans ce personnage. Tu dis que tu es contente de ton perso mais que tu ne l’aimes pas. Soit. Je dirais déjà qu’on n’a pas à aimer tous ses personnages. TU peux écrire et construire quelqu’un qui est à l’opposé de toi, te dire que tu le détesterais si tu le rencontrais en vrai, mais voilà, c’est un personnage.
    La question que je me pose c’est est-ce qu’elle est importante dans ton histoire ? TU dis que tu ne veux pas qu’elle soit aussi importante que Flora, eh bien soit. Fais en sorte qu’elle ne le soit pas. Tu peux en faire un perso secondaire, une suiveuse, une antagoniste ou que sais-je, c’est TOI qui choisis. C’est ton histoire boudiou ^^

    D’un autre côté, si ce perso te titille à ce point, est-ce que ce n’est pas car tu sens que quelque part sa trajectoire n’est pas la bonne ? Elle est peut-être importante mais d’une autre manière que celle que tu prévoyais au départ ? Tu la décris comme la comparse de Flora, mais tu as l’air de craindre qu’elle ne prenne sa place. Est-ce qu’en faire l’antagoniste de Flora serait envisageable ?

    Pour ma part, quand un personnage m’encombre et se met en travers de mon chemin, j’essaye de me demander à quoi il sert. Pourquoi il est là et quel va être son rôle. Si le rôle est important, garde GAbi mais fais-en autre chose. Si il ne l’est pas, suis le conseil de @Seja XD

    Courage, c’est toi le maître ! (dixit celle qui se fait régulièrement emporter par ses personnages XD )


  • Plume d'Argent

    Le titre de ce topic m’a trop fait rire ! et la solution de @Seja m’a achevée :rofl:

    Je pense que si tu n’aimes pas un de tes persos, c’est pas grave, il faut l’accepter et faire avec, on peut pas aimer tout le monde !
    Ne te force pas à lui donner un rôle important si c’est pas nécessaire à ton histoire et que t’en ressent pas le besoin.
    Tu peux essayer de la rendre aimable aux yeux des lecteurs même si toi tu l’aimes pas, ou au contraire essayer de la rendre détestable ça peut être rigolo, et parfois les lecteurs adorent détester des persos ! peut-être qu’en peste assumée tu l’aimeras mieux !



  • Si elle t’énerve au plus haut point cette Gabi autant la transformer en badass, la flora héroïne et la Gabi badass, transformer un personnage chiant en personnage méchant ça aide à le supporter et puis c’est chouette pour tous les coups que tu pourras lui faire vivre si tu la détestes à ce point gnark gnark…sinon tu dégommes et tu laisses un morceau mariner de côté pour reprendre plus tard dans une autre histoire (peut être que c’est ce qui se passe avec ce personnage? d’où le fait qu’elle prenne tant d’importance ? ton projet est il en train de prendre une autre direction? Et si tu laisses cette chichi de Gabi t’emmener là où elle veut quitte à retravailler ce que tu as écrit au départ? Parfois un personnage chiant existe à cause d’une frustration qu’il implique ;-) )



  • Je pense que si ton personnage arrive à t’agacer, c’est qu’il a une personnalité assez forte pour que tu ressentes quelque chose de “spécial” pour lui. Ça veut donc dire qu’il est assez bien pensé/réaliste, pour qu’il arrive à… je connais pas le terme en français mais “get under your skin”.
    Un personnage dont on en a rien à faire, c’est un personnage qui n’arrivera pas à vivre. Et comme dans la vraie vie, on ne peut pas aimer tout le monde !

    Après, si en effet ça devient compliqué d’écrire les passages qui lui sont dédiés, il faut peut-être trouver une alternative ! c: Pour ce qui est de la présentation de ton récit, si tu as clairement un personnage dominant dans ton duo : fais en ton héroïne principale et utilise Gabi comme adjuvant très présent ou comme deutéragoniste ponctuelle par exemple.



  • Alors, je ne réponds que maintenant, mini moi étant malade, mais j’ai lu la plupart des réponses (THANKS A LOT) en faisant la queue hier à la pharmacie. Je me suis mise à ricaner comme une cochonne toute seule, et le pharmacien est probablement à présent convaincu que je ne suis pas seule dans ma tête (il avait des doutes avant).

    @Seja, si je commence dès à présent à tuer (niark niark), l’histoire finira classée dans la catégorie “horreur” et pas seulement “drame” XD Mais ton conseil est bien imprimé haha :joy_cat:

    Honnêtement, merci beaucoup à tous et béni soit le jour où Honey a décidé de créer Plume d’Argent :clap_tone2: . En 8 jours de présence, j’ai développé mon écrit et ma réflexion 1000 fois plus qu’en 15 ans de scribouillage.

    Vous écrire le blocage que j’avais avec Gabrielle m’a permis déjà de me rendre compte que ce n’était pas si normal que ça. @Flammy, tu as parfaitement raison (et vous autres aussi d’ailleurs), quand tu dis que tu avais ressenti que les deux étaient essentielles : c’est le cas. Mais je ne veux que l’histoire tourne autour de Flora, de Gaïa, du moins sur toute la première partie.

    Ce que je n’avais pas réussi à admettre, c’est à qui me rappelait Gabrielle. @Gabhany, en effet, je ne savais pas pourquoi je ne l’aimais pas et c’était bien ça qui coinçait. Dans le plan que j’ai fait (plan ou pas plan, telle est la question), Flora est le personnage autour duquel l’histoire va s’articuler. Mais l’histoire en elle-même ne peut exister sans Gaïa et Rhéa. Elles sont complémentaires et comme vous l’avez bien anticipé, elles seront amenées à se défaire l’une de l’autre, chacune voulant créer le Bien selon ses propres convictions. (Entre autres manipulations et complots).

    Et finalement, @Soah a mis le doigt sur le problème. Quand tu dis “get under your skin”, this is exactly that. Gabi me met mal à l’aise, parce que jusqu’ici, je n’avais pas réalisé à partir de quelle personne j’avais fondé ce personnage. Est-ce normal de s’inspirer de personnes autour de nous pour créer notre panel de perso ?

    Comme vous l’avez tous souligné, je ne peux pas me permettre de faire ressentir au lecteur que j’ai moins d’atomes crochus avec elle qu’avec Flora. Je suis un peu en peine de lui donner des apparitions plus longues et plus élaborées que Flora dès le début. Cela se développera, mais plus tard, quand elles seront en effet aux antipodes. Et comme le dit @Soah, pour l’instant elle sera plus une espèce “d’adjuvant très présent” (j’adore la formule).

    Je commence à y voir un peu plus clair, et il faudra que je trouve un moyen de faire passer les passages de la première partie du “tome 1” (bouuuuuuh prétentieuse que je suis!!) Les reliques correctement car Flora est plus présente que Gabrielle et cela engendre un sacré déséquilibre.

    Je retourne sur mon JdB developper ma pensée, j’ai la tête en feu là. Moi qui voulait faire une pause avec cette histoire, on dirait qu’elle s’accroche à moi telle une moule sur son rocher.

    Mes comparaisons sont pathétiquement rédhibitoires, j’en suis navrée XD


  • Plume d'Argent

    Ah non moi j’aime bien tes comparaisons XD tant mieux si en parler ici t’a permis de débloquer un peu les choses !


  • Plume d'Argent

    @lucchiola a dit dans Au secours, je n'aime pas l'un de mes personnages ! :

    Je suis un peu en peine de lui donner des apparitions plus longues et plus élaborées que Flora dès le début.

    Mais en même temps, tu n’es pas obligée si tu ne veux pas ! Ce n’est pas parce que tes persos ont des positions similaires (toutes les deux héritières de titanides) qu’elles doivent toutes les deux êtres les héroïnes de ton texte ! C’est deux choses différentes. Tu pourrais même avec une histoire avec deux héros aussi important l’un que l’autre, mais avec un seul personnage principal car tu te concentres dessus, ça ne serait pas choquant !

    Et d’ailleurs, tu en parles un peu comme d’une antagoniste je trouve. Pourquoi ne pas du coup assumer le statut d’antagoniste, et donc que ça soit normal d’en parler plus tard après Flora ? Tous les méchants n’apparaissent pas dès le premier chapitre ;)

    Et sinon, ce n’est pas anormal de s’inspirer de personne qu’on connait, je pense même qu’inconsciemment, on le fait tous au moins un minimum. Personnellement, je m’inspire généralement de traits ou de bout de personnalité pour reconstruire après autre chose, je copie colle pas, mais ça ne me choque pas outre mesure, si l’auteur arrive bien à faire la part des choses. Après tout, quand on y pense, @Mart a bien un perso à son nom dans son histoire :p


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.