L'orthographe, les remarques désobligeantes et moi



  • Je pense que le titre parle de lui même. Je ne suis pas forcément très douée en orthographe/grammaire/conjugaison. J’essaie de faire attention, de me relire, de vérifier dans les livres types Bescherelle etc … et pourtant rien n’y fait. Et de me prendre des remarques désobligeantes : : achète toi un bescherelle ! Retourne en primaire ou la pire " quand on sait pas écrire (orthographiquement parfait) on n’écrit pas …
    Alors ma question est : commenter gérer ça ? Comme je pas être découragé, vexé peiné, énervé à faire de se prendre ces remarques désobligeantes dans les dents alors qu’on fait des efforts ?
    J’avoue que là, j’en ai gros sur la patate car je viens encore de m’en prendre une (pas sur PA je vous rassure).


  • Plume d'Argent

    Salut,
    j’ai eu des remarques aussi (en plus je suis prof des écoles !). Mais j’ai expliqué que dans ma démarche créative j’ai besoin d’écrire en gros. Quand j’écris je me focalise sur le contenu, du coup l’orthographe passe après et les relectures sont ardues…
    mais pour m’aider, j’ai investi sur Antidote, un logiciel de correction.

    En tous cas je pense que tu n’es pas la seule et qu’il faut prendre le temps de la relecture.

    Bon courage :)



  • j’ai antidote aussi ;) mais je parlais aussi dans la vie de tous les jours (sur les réseaux sociaux etc…)


  • Plume d'Argent

    Bonjour @salyna_cushing-p, ton sujet me parle d’autant plus que je suis dyslexique et que toute cette démarche pour arriver à écrire correctement a été (et est toujours) un parcours du combattant. Et du coup, je suis beaucoup plus sensible que d’autres à ce genre de remarque.

    Il n’y a pas de recette magique. Te dire “détaches toi de ces remarques” est facile à dire mais très difficile à faire. Je crois que ça vient avec le temps.

    Je me rends bien compte que mon message n’apporte pas de solution, mais je me dis que savoir qu’on n’est pas tout seul aide un peu ?



  • @Flowrale oui, car j’ai souvent l’impression d’être “la seule aussi nulle” … Tu vois tu soulignes que tu es dyslexique. Je me dis toujours qu’une personne qui fait une remarque désobligeante, elle ne sais pas ce qui tu fais pour ne plus faire de fautes (bon parce que si on s’en fout des fautes, la remarque nous touche pas). La remarque sur l’ortho, est pour moi, de base, faite pour être blessante. Je ne dis pas qu’il ne faut pas souligner qu’on fait des fautes, mais y’a des façons de le faire…


  • Plume d'Argent

    @salyna_cushing-p, tu peux toujours répondre que celui qui choisit de critiquer la forme n’a souvent que peu d’arguments sur le fond ; )



  • @itchane ouais enfin je vais pas me risquer sur ce terrain là. Car c’est tendre un bâton pour se faire battre en 1) sachant pas à qui on a parfois affaire c’est risqué et 2) l’occasion de refaire une faute et se prendre une nouvelle volée de bois vert



  • @salyna_cushing-p Coucou ! Je comprends que ces remarques puissent te blesser, vraiment. Je voulais juste dire, et c’est la prof des écoles qui parlent, est-ce tu es dys ? Est-ce que ça a été évoqué dans ta scolarité ? Tu as un doute, toi ? Parce que, je ne sais pas quel âge tu as, mais tes enseignants sont peut-être passés à côté d’un trouble plus pathologique que le “je ne suis pas très douée” :blush:
    Après, si ça peut te rassurer, comme @touratiy, je jure que je connais toutes mes règles d’orthographe et de conjugaison, mais quand j’écris, je passe en mode “sens” et alors crois-moi, à la relecture, je suis rouge pivoine de honte et mes yeux saignent !



  • @salyna_cushing-p D’accord avec toi : les remarques sur l’orthographe sont généralement faites pour être blessantes et rabaisser l’autre. Quand j’ai fait mes premiers pas sur des forums (11 ans), une connasse m’avait écrasée car je faisais des fautes (11 ans… franchement… qui n’en faisait pas à cet âge-là ?). Ça, ou alors, il y a aussi quelques années, quand j’avais créé un forum, deux membres ont ri dans mon dos car j’avais fait une faute de frappe dans la barre de navigation (ça leur aurait écorché la gueule de venir me le faire remarquer ?). A l’école primaire, j’ai vu des camarades se faire humilier par un instituteur parce qu’ils avaient fait environ quarante fautes à une dictée. Hallucinant…

    Au collège, j’ai vraiment acquis les règles de la grammaire et je cartonnais en dictée. Oui, il m’arrivait de rire sur les fautes des gens, mais je n’allais jamais les démonter publiquement. C’est sans intérêt, c’est de l’humiliation. Je sais aujourd’hui que des gens ont des soucis avec l’orthographe et la grammaire pour diverses raisons. Ça ne veut aucunement dire qu’ils sont stupides. Mon meilleur a du mal concernant les terminaisons, parfois. Ça ne l’empêche pas d’être intelligent, cultivé et d’avoir réussi ses études en lettres (en plus ^^).

    J’ai créé un forum rpg avec trois amies de longue date. L’une d’elle a du mal avec l’orthographe, mais rien ne l’empêche de rédiger des fiches pour compléter l’univers, rien ne l’empêche de faire des propositions. Je lui dis juste que je vais me permettre de corriger ses fautes, qu’il n’y a pas de mal à en faire et qu’on est là pour s’entraider.

    Concernant l’aide en orthographe, je confirme que le logiciel Antidote est top (va falloir que je le réinstalle, d’ailleurs). Il me semble que le site Bon Patron peut marcher aussi (du moins, il était tout le temps cité dans les règlements des forums rpg, je ne sais plus ce qu’il vaut). Imprimer son manuscrit et relire sous format papier, c’est beaucoup plus efficace que le relire sur ordi et les fautes sautent plus facilement aux yeux. Ou encore, tu peux demander à une personne digne de confiance de te corriger.

    On a tous et toutes nos faiblesses dans certains domaines. Les gens n’ont pas à te démonter pour ça. S’ils ressentent le besoin de te rabaisser, c’est qu’ils ont un problème avec leur égo. Franchement, ça leur apporte quoi ? D’ailleurs, est-ce que ces gens écrivent eux-mêmes ? Parce que même si tu es irréprochable en orthographe, ben il peut t’arriver de faire des fautes monstrueuses. Personne n’est épargné. Notre langue française est compliquée. Mais bon, c’est dur de se faire comprendre sur Internet, là où on a tendance à tourner en ridicule les gens qui ont du mal avec l’orthographe. Ils ont pas conscience que certains ou certaines ont des troubles dys, par exemple (d’ailleurs, de grandes auteurs et de grandes autrices ont écrit des livres en étant dyslexiques…)

    Bon, je sais, c’est beaucoup de blabla pour enfoncer des portes ouvertes. Mais bon, tout ça pour te dire que tu as mon soutien, que tu as eu raison d’ouvrir ce sujet. Même si PA est une bonne communauté, c’est une chose qu’il faut aborder et sur laquelle il faut réfléchir. C’est bon aussi de vider son sac et je te souhaite bon courage :)


  • Plume d'Argent

    @Salyna_cushing-p, tu pourrais essayer d’ignorer ces remarques. Tu réponds à tout le reste et tu fais semblant de ne pas voir ces réflexions désobligeantes. Peut-être qu’ils vont se lasser et te laisser tranquille.
    Et si vraiment tu fais toujours le même genre de fautes malgré tous tes efforts pour te corriger et pour apprendre les règles, j’aurais tendance à faire le même raisonnement que @Peneplop ; peut-être que tu es dys, même si ça n’a jamais été diagnostiqué chez toi. Ça vaudrait peut-être la peine de creuser la question.
    Courage, en tout cas. :hugging:



  • Je pense qu’il y a plusieurs manières de gérer ce problème.
    Déjà, pour ce genre de situation je me dis que le contexte est crucial : est-ce que la remarque intervient lors d’une correction avec quelqu’un de particulièrement sensible aux fautes et/ou maladroite socialement parlant. Est-ce que ça se passe quand il y a une altercation sur un réseau social etc…

    En fonction du contexte, je pense qu’on peut adapter sa réaction. Lorsque l’on écrit on est pas toujours focalisé sur la justesse du français mais juste a faire sortir ce que l’on veut transmettre. On peut être aussi dyslexique/dysorthographique Etc… Du coup avant de mettre ses écrits dans le monde impitoyable qu’est le net, je dirais qu’il faut pas hésiter à passer un coup de correcteur (BonPatron, scribens par exemple) et puis… Faire de son mieux. Et c’est déjà bien. Rien qu’en faisant cet effort, on peut progresser. Mais qu’il ne faut pas hésiter à dire a la personne qui a corrigé qu’elle était un peu trop sèche par exemple.

    Ensuite, si c’est pour du cat-fight sur les réseaux… J’ai envie de dire qu’attaquer les gens sur leurs façon d’écrire c’est un peu la dernière cartouche a envoyé quand on a plus d’arguments ou la première quand on a juste envie d’être désagréable.
    Dans ces cas là, le mieux est d’ignorer la chose.

    On est des humains. On est pas parfait et même si on voudrait le croire on est pas tous égaux. La différence fait partie de la richesse de notre espèce.

    T’es mauvais.e en orthographe et il se peut qu’il y est des fautes qui traînent? Et alors ? On s’en fout, si ça se trouve tu fais les meilleurs cookies du monde et tes histoires, même avec des lacunes en français, elles peuvent déchirer ! :D
    Y aura toujours une personne pour blesser autrui sous le couvert de l’anonymat douillet de l’internet. Autant ignorer.



  • Hooo @salyna_cushing-p comme je te comprend, je ne suis pas dys et mon orthographe n’est vraiment pas ouf. Quand on m’a dis “Tu sais, avec une orthographe pareille on ne te lesseras jamais finir tes études” >.< ouch. Mais donc je suis aussi dans un parcours du combattant pour régler ce problème, investit peut être dans le petit bon usage et fait des dictées perso ça m’aide.

    Bon après mon conseil se résumera à une citation qui est ma citation préférée depuis que je l’ai entendue:
    L’ortographe, y croire comme aux mathématiques n’est pas nécésaire lorsqu’on a du style Gustave Flaubert :fireworks: :fireworks: :fireworks:


  • Plume d'Argent

    Je suis d’accord avec ce qui a été dit, dans un débat attaquer sur l’orthographe c’est le signe qu’on est plutôt désespéré !
    Ensuite, ça dépend du nombre de fautes et du contexte je dirais. Je veux dire, si en tant qu’éditeur par exemple je recevais un mail d’un auteur soumettant un manuscrit et que le-dit mail était bourré de fautes, j’aurais l’impression que l’auteur n’a fait aucun effort. Si je croise deux-trois fautes sur un message sur PA, je m’en fiche :laughing: (Je précise que je suis dans le cas inverse, j’ai un très bon orthographe sauf quand mon cerveau décide de remplacer des mots par d’autres…)
    En tous cas, je pense que le mieux à faire quand tu reçois ce genre de remarques désobligeantes est déjà de les ignorer, ne pas entrer dans le jeu de la personne qui a dit ça et ne pas montrer que ça t’a blessé.e. comme le dit Fannie (?), ils vont finir par se lasser…


  • Plume d'Argent

    @salyna_cushing-p Bon bah déjà, tu n’es pas seule… Je suis une catastrophe monumentale en orthographe, et il y a peu, j’ai justement eu droit à l’une de ces remarques.
    La personne n’a absolument rien dit sur le fond de mon histoire. Pas à un mot ! Un an de réécriture et le premier commentaire ignore l’ensemble de mon travail pour taper là où ça fait mal. Je l’ai plutôt mal vécu…
    J’ai antidote, je passe des heures à relire mes chapitres avec son aide, au moins deux bêta-lecteurs me relisent et retirent quelques fautes, mais il en reste toujours.
    C’est terriblement frustrant quand on fait de son mieux, que ça reste juste hors de portée. J’ai bien progressée depuis que j’écris, mais j’ai encore beaucoup de chemin… Pas diagnostiquée dys pour ma part, ce qui ne veut pas dire que ce ne soit pas le cas… Mais touchée dans mon enfance par une maladie qui affecte la mémoire, et à mon avis ça n’aide pas non plus…
    Je ne sais pas si ça va t’aider, mais pour essayer de continuer à avancer malgré tout, je me dis que tant que je fais de mon mieux, je respecte mes lecteurs, et que c’est le plus important. Le restre suivra, avec le temps, ou a coups de pelle, les règles finiront par toutes rentrer dans ma tête ! :smile: et sûrement aussi dans la tienne :smile:



  • Il y a toujours deux-trois fautes qui m’échappent…Mais quand quelqu’un me fait remarquer mes erreurs, je fais “whaaaaat???” en me demandant comment j’ai pu ne pas m’en rendre compte. Et je corrige vite fait, bien fait, pas vu, pas pris.
    Mais personnellement quand je vois un message bourré de fautes, c’est vade retro Satanas et ça me rebute au point que je ne finis pas de lire le message en question.
    Après en SMS c’est pas la même chose. On écrit vite, parfois avec une main…Voilà, quoi.


  • Plume d'Argent

    @glywen On connaît tou.te.s ce “whaaat” je pense :rofl: (Surtout que se relire sur ordi c’est pas toujours évident)
    Si je lirai toujours un message qui m’est adressé, c’est vrai que quand ça en arrive au niveau du “je dois le lire à haute voix pour comprendre tellement que c’est écrit en phonétique”, bon, encore une fois ça devient du manque de respect à ce stade. Mais je n’ai pas l’impression que ce soit le cas de quiconque sur PA !!



  • @salyna_cushing-p J’ai pendant très longtemps eu énormément de mal en grammaire, orthographe et autres règles à la con de la langue française. Je suis récemment tombée sur cette vidéo qui traite de la langue française et je dois dire qu’elle m’a fait ENORMEMENT de bien!!

    Je l’ai même montré à ma mère, responsable d’une grande partie des remarques désobligeantes sur ma façon d’écrire, comme petite vengeance personnelle.
    Si tu aimes trainer sur youtube, tu peux aussi aller faire un tour du côté de Linguisticae, il a fait une (longue) vidéo sur l’académie française qui permet de pas mal déculpabiliser vis à vis de tout ça.

    En attendant vive l’écriture et à bas les grammar nazis ! :muscle:


  • Plume d'Argent

    @louloustick elle déchire cette vidéo !



  • @lionneblanche n’est-ce pas ! Révolution !


  • Plume d'Argent

    @louloustick Oh oui ! Grave !!!


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.