Bûcher collectif



  • Oh @Milyana, je plussoie ce qui a été dit précédemment. Plein de courage, ça doit être lourd toute cette incertitude! En espérant qu’ils t’opèrent. Plein de bises


  • Plume d'Argent

    Bwo Bambouille… c’est vraiment pas cool ça. Plein de cœur et de courge :heart: et du bambou !



  • @Milyana c’est terrible la douleur et c’est terrible aussi de ne pas savoir exactement ce qu’on a. Il est vrai que l’appendicite ne s’opère plus aussi facilement qu’avant, surtout depuis qu’on a découvert plein de choses sur l’intestin, mai je ne comprends pas que tu n’aies pas d’examens plus approfondis et que tant que rien n’est trouvé avec certitude on te renvoie chez toi. Et s’il y a des antécédents chez toi, je ne comprend pas non plus pourquoi attendre… Je te souhaite aussi beaucoup de courage et je t’envoie plein de câlins text alternatif text alternatif



  • Ma pauvre @Milyana, c’est sans fin cette histoire ! Courage, j’espère de tout cœur que tu tomberas sur des médecins compétents ET humains.


  • Plume d'Argent

    Merci à tous pour vos messages, ça fait vraiment chaud au coeur ! ♥️💜

    Voici donc la suite de la saga :
    "Ah ben … C’est pas l’appendicite. Ça on est sûrs. Par contre on sait pas ce que c’est. Vous savez quoi ? Vous reprenez deux cachets de morphine, je vous prescris du Doliprane et vous rentrez chez vous.
    Surtout n’hésitez pas à revenir en cas de crise pour qu’on puisse de nouveau (ne pas) vous aider "

    J’en suis à chercher un mur où cogner ma tête.



  • Mais c’est hallucinant comme “diagnostic” :imp:

    Franchement, ça fait peur… Ils ne t’ont pas donné un rendez-vous avec un spécialiste ? Rien ?



  • Mais ont-il pensé à une occlusion intestinale ? À un Mésentère commun ? C’est assez rare, mais ça existe, c’est souvent d’origine génétique et les symptômes sont assez proches. Il faudrait y penser, surtout si tu dis que dans ta famille il y a eu d’autres cas similaires. Bref, je serai de toi, j’irai consulter d’autres spécialistes.



  • @Milyana Mais mais… quoi ? Genre t’as mal et ils s’en foutent ?

    En l’écrivant, je viens de penser qu’une de mes collègues a été arrêtée 15j et a très mal au ventre depuis et personne ne sait ce qu’elle a. Mais elle a la chance d’être suivie par son gynéco qui est super inquiet et fait tout pour découvrir ce qu’il y a (IRM, etc.).



  • Waw c’est abusé qu’on te laisse dans la souffrance comme ça avec juste un “tiens du doliprane si tu as bobo au ventre” :woman_facepalming_tone1:
    Je suis du même avis que @Aranck essaie de voir d’autres médecins, c’est vrai qu’aux urgences ils ne sont pas forcément spécialisés et/ou attentifs aux choses “non-visibles”.
    Pleins d’amour et de courage @Milyana j’espère que ça va vite s’arranger en bien pour toi !



  • @Milyana c’est rageant ton histoire ! En plus ce n’est pas anodin la morphine, vas-tu changer de spécialiste ? C’est un peu maigre quand on se tord de douleur mais je t’envoie du courage et j’espère que tu vas pouvoir ferme l’oeil un moment.

    Ma vdm fait pâle figure à côté, mais allons-y.

    Une pensée pour ma petite minette chérie qui s’en est pris à ma plante porte-bonheur hier, tard dans la nuit. Cette délicieuse créature n’a rien trouvé de mieux que de donner un coup de patte dans le vase jusqu’à ce qu’il tombe sur le sol et déverse de l’eau absolument partout… sur une multiprise branchée !

    A ma bonne étoile, qui a fait en sorte qu’aucun des chats n’ait la bonne idée de tremper sa pattoune dans la mare ainsi formée à côté de mon lit. :woman_gesturing_ok_tone2: A ma tête quand j’ai découvert la catastrophe.


  • Plume d'Argent

    Oh non @milyana je suis désolée de lire ça :( Même si c’est pas l’appendicite, ils devraient quand même faire plus de tests !!
    (Euh… tu dois sûrement détester quand on te dit ça, mais : est-ce que tu as déjà entendu parler du syndrome de Dunbar (ou syndrome de la compression de l’artère cœliaque, ou MALS en anglais) ? Ma tante a ça et elle a mis super longtemps à avoir un diagnostic, pendant un moment ils ont cru que c’était l’appendicite mais quand ils ont fini par lui enlever ils se sont rendus compte que c’était pas le cas, etc. En gros les symptômes c’est nausée, fatigue et douleur, surtout après manger…)


  • Plume d'Argent

    @Brune, vous avez eu chaud (et les chats ne le savent même pas) ! L’électricité et l’eau, c’est dangereux.
    Ma sœur place les vases en hauteur dans une bibliothèque. Elle enfonce juste quelques livres, comme ça il n’y pas d’endroit où poser les pattes…



  • @fannie je te remercie, je pense que j’essayerai son astuce… les chats aiment un peu trop les plantes d’intérieur…


  • Plume d'Argent

    @Renarde Non, ils m’ont dit de prendre rdv tout en sachant qu’il faudra au moins six mois avant que j’en obtienne un.

    @Tiyphe @Aranck Je vais prendre rdv en médecine interne, mais je ne peux rien faire de plus :/ Et ça prendra du temps …

    @Litchie Ah oui clairement c’est pas leur problème.

    @Brune Merci !

    @Rimeko Je ne déteste pas, au contraire ! Toutes les pistes sont bonnes à prendre. En l’occurrence non, je n’en ai jamais entendu parler. Je vais me renseigner, merci !



  • Bon courage @Milyana. Ça me paraît super long comme délai. La bise


  • Plume d'Argent

    @milyana C’est juste que parfois les gens avec des afflictions chroniques en ont marre qu’on leur suggère des diagnostics à tout bout de champ :sweat_smile:


  • Plume d'Argent

    @Rimeko Pas moi ! Je désespère tellement de savoir ce que j’ai que toutes les pistes sont bonnes à prendre !



  • @Milyana je suis tellement triste pour toi. Souffrir en sachant qu’il n’y a rien pour prévenir, on attend juste que quelque chose se déclenche pour réagir. Il m’est arrivé un problème similaire au tien (sauf que bon, moi j’ai fais confiance à mon médecin qui disait que c’était psychosomatique… pas du tout en fait) résultat, je me suis fait baladée pendant 3 ans, jusqu’à ce qu’on frôle la catastrophe… Donc ne lâche rien. Vérifie tout et trouve un médecin généraliste qui puisse t’accompagner là-dedans. J’espère que tu en sortiras très vite:hugging:.



  • Bonsoir. Bonjour, bonne nuit. Peu importe.

    J’ai vu qu’ici, c’était une sorte d’exutoire ? Ca tombe bien, j’en ai diablement besoin. Je ne sais pas exactement pourquoi, il y a 10 min tout allait bien. Enfin, je croyais. Dans le fond, j’ai l’impression de n’aller jamais bien, que chaque bon instant est couvert de l’ombre “ce sera bientôt fini”.

    Et à l’heure actuelle, je suis paniquée à l’intérieur. J’ai l’impression d’être emprisonnée. Je ne sais pas si c’est la charge de travail des études ou autre chose. J’en parle souvent en rigolant, mais parfois, tout ce que je n’ai pas fait me revient dans la tête. Et là, je suis tétanisée. Et je me déteste aussi ; pourquoi j’ai cédé à l’envie de faire ça maintenant ? ça fait plus d’un mois que je m’en prive, alors pourquoi maintenant, dans la dernière ligne droite ? Alors j’hésite entre tout foutre en l’air pour l’instant, abandonner, et recommencer mieux après les vacances.

    Je me sens complètement faible, et je me déteste d’être incapable de me retenir de dessiner. Je peux toujours le faire plus tard. Mais non, je le fais maintenant, pour me donner une excuse, pour fuir ce que j’étais sensé faire, fuir les devoirs. Ne pas tenir les promesses que j’ai faites à ma mère “oui, je travaillerai, je sais que c’est ce qu’il voulait, et je veux le faire aussi.”

    Alors oui, j’ai été déterminée à faire prépa L parce que c’est ce que mon père voulait, que je commence le plus haut possible. Et aussi parce que j’en avais envie, parce que commencer par le plus dur, ça ne pouvait que rendre la suite plus simple. Je savais que ce serait pas évident. Que je serai découragée, souvent. Je pensais que ce serait pas si terrible, que de toutes les manières, j’arriverai à relativiser. C’est pas si grave, de pas connaître les chapitres d’histoires. De pas avoir fait son anglais. C’est pas si grave. Et pourtant, j’ai l’impression que ça en dit long sur moi, que je suis incapable de mener quelque chose à bien.

    J’aimerais bien me réveiller vendredi soir.

    J’aimerais bien arrêter d’avoir tout le temps peur.


  • Plume d'Argent

    @el je comprends ce que tu ressens, je vis la même chose à plus petite échelle. C’est difficile de se concentrer, difficile de travailler, quand on a l’impression de ne faire que ça, et même quand l’échéance d’un devoir approche.
    C’est difficile, stressant, ça bouffe un temps monstrueux et on a pas l’impression de profiter de la vie. Mais bon, c’est un investissement. Alors il faut y croire, s’accrocher. Enfin, c’est ce qu’on nous dit.
    Moi je vais tenter le PACES, autant te dire que je suis bien barrée. Mais j’y vais quand même. On verra. Je pense comme toi, que je vais y arriver quand même, même si c’est dur, même si ça me décourage.
    Alors je n’ai pas autant de charge de travail que toi, je pense, et je n’ai pas l’impression de trahir mon père. Mais je te conseille de d’accrocher, de te battre. Et d’arrêter de t’en vouloir, d’avoir peur. C’est difficile, peut-être même plus que les études en elles-mêmes. C’est pour ça que je t’envoie un assortiment de :heart: :heart_decoration: :heart_exclamation: :heartbeat: :heartpulse: :two_hearts: Je te fais un gros câlin :hugging: et je t’envoie tout plein de :muscle:


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.