De l'enchainement de l'action et de la description...


  • Plume d'Argent

    Bonsoir !
    J’aime la description. J’adore faire ça, en mettre des tartines, mais voilà : quand j’arrive au bout de ce que je veux décrire, j’ai perdu le propos principal, et donc je coupe dans ma description pour le retrouver. Le problème étant que par conséquent, je décris moins quitte à ce que ce soit moins clair et évocateur pour le lecteur.
    Comment gérez-vous l’enchainement action/description et le retour à l’action après une description en bonne et due forme d’un lieu ? Faites-vous intervenir l’avis du personnage sur la chose pour le garder “actif” ? Glissez-vous plein de détails dans tous les sens sans que le lecteur reçoive un pavé descriptif ? Avez-vous une technique magique ? De la télépathie ? Je prends tout ^^
    Merci d’avance de vos réponses, en espérant que la question (et ses solutions surtout) serve à d’autres !


  • Plume d'Argent

    Ah, ah, la télépathie, ce serait cool !
    Moi ce que j’aime bien faire (et lire), ce sont des descriptions par les yeux des personnages, dans le sens où elles ne sont pas neutres, mais on a le ressenti du perso en même temps que la description. Et cela permet de ne pas “s’éloigner” du personnage. Donc en fait, je fais rarement une description “en bonne et due forme”, mais je me focalise plutôt sur ce qui retient l’attention de mon personnage au moment où il va par exemple découvrir un lieu. Ça peut être plus ou moins long, mais comme on ne quitte pas le personnage, en principe, ça ne coupe pas l’action.
    C’est une façon de faire, il y en a d’autres…
    Une idée en passant : ce n’est pas parce qu’une description est plus courte qu’elle est moins évocatrice. Tu peux souvent faire appel aux connaissances préalables du lecteur : par exemple si je parle de madeleine (de proust… :laughing: ), je n’ai pas forcément besoin de décrire précisément à quoi cela ressemble, parce que tout le monde sait à quoi ressemble une madeleine et même quel goût ça a. Si je parle d’une piscine, quelques éléments suffiront au lecteur, parce qu’il sait déjà à quoi ressemble une piscine. Si je suis dans de la SF, ça peut être plus compliqué, mais là encore, on peut souvent se raccrocher à des choses connues.



  • Hum… Moi aussi j’aime (je devrais dire: j’adore) les descriptions. Parce que quand j’écris, je veux que le lecteur ressente le calme majestueux de la forêt tout autant que l’impression de cocon douillet de la chaumière. Je veux qu’il voit la buée sur les carreaux où les escargot tracent leurs routes tortueuses au petit matin, je veux… bref.
    Mais comme mon récit est très long, j’essaie d’aller vite et de faire avancer les choses, ou de lier description et action (ex: “D’abord peuplée de caduques sympathiques qui laissaient passés la lumière dorée du soleil, donnant à ce qui se trouvait en dessous un air de bois-aux-fées, l’Aube se parsemait progressivement de pins plus sombres… et Arka n’aurait voulu pour rien au monde se retrouver là la nuit tombée” -> le personnage a avancé dans la forêt, plus besoin de le dire). Quand je fais une description, j’inclue très souvent le ressenti de mon personnage de façon à “justifier” cette description (description= ressenti= impact sur le personnage).



  • @Olek la description et moi avons une relation compliquée : j’aime beaucoup en faire, beaucoup moins en lire si je suis prise dans l’histoire. C’est pour cela que je lis toujours la fin d’un livre : quand je connais l’intrigue jusqu’au bout, je profite mieux du reste.
    Je dirais un peu comme @Rachael que cela dépend de ce que tu décris : quelque chose de connu pour le lecteur ou pas. Et comme @Moje je te conseillerais de lier description et action.
    Lorsque j’écris, j’ai tendance à essayer de prendre mon temps pour visualiser ce que mon personnage POV voit et de me contenter de décrire cela. Par exemple quand il arrive, décontracté, dans un nouveau lieu, je décris une vue d’ensemble et quelques détails qui le marquent. Si le personnage est à l’affut, je vais faire une description efficace, concise dans les fioritures mais avec des détails clairs et stratégiques. Si on est au milieu d’une bataille, je vais me contenter d’éléments qui gênent (soleil dans la figure, pluie, bruit) ou qui choquent (la mort, au ralenti, du meilleur ami, l’arrivée salvatrice du général). Mon mot d’ordre en résumé est : ne pas passer plus de temps en description que mon personnage n’en passe en contemplation de la chose décrite.


  • Plume d'Argent

    Il me semble que le fait de commencer une scène par la description du lieu permet de créer une atmosphère, qui peut être en harmonie ou en dissonance avec l’état d’esprit du personnage, ou qui peut influencer ses émotions et ses sensations.
    Pour faire une description de lieu qui s’insère dans l’action, il me semble qu’on est obligé de faire un arrêt sur image, comme dans les films. Durant une bagarre, une discussion de groupe, un déplacement, etc., on peut s’en extraire un instant pour faire une description, soit en éloignant la caméra, soit à l’aide d’un personnage dont la pensée s’évade le temps de regarder ce qu’il y a autour de lui.
    On peut regarder les lieux à travers les yeux d’un personnage ou d’un point de vue extérieur, mais si on ne s’arrête pas pour regarder, on ne voit pas grand-chose, donc la description n’a pas lieu d’être. Dans ce cas, on peut juste mentionner des éléments comme le soleil dans les yeux ou l’éclairage en général, le sol sur lequel le personnage tombe ou qui est en contact avec ses pieds, l’obstacle ou la grande plaine qui se trouve dans son champ de vision, etc.
    L’enchaînement avec l’action se fait naturellement à l’aide des éléments du cadre ou de l’ambiance qui agissent sur les émotions ou les sensations du personnage.
    .
    Après cette tartine, je me dis que la réponse d’ @Eulalie est bien plus claire et va dans le même sens. :smile:


  • Plume d'Argent

    Merci pour vos réponses, ça me donne déjà des éléments à essayer… Plus qu’à mettre en pratique et à ma sauce !


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.