Soumettre, relancer : contacter une ME



  • Bon samedi !

    Alors que je m’apprêtais à prendre mon clavier pour relancer un éditeur, je me suis demandé comment vous contactiez les ME. À la fois le moyen (mail, téléphone ?) mais aussi le ton que vous employez.

    Je me trouve toujours très scolaire dans la façon de contacter les éditeurs, même ceux que j’ai rencontré. (je me souviens d’une éditrice qui me tutoyait mais je n’ai jamais réussi à le lui rendre. Nos échanges ressemblaient un peu à “Bonjour, blabla, cordialement.” - “Oh ! Désolée j’étais occupée. Je reviens vers toi très vite !!”.

    Pour contextualiser, dans le cas qui se présente aujourd’hui, l’éditeur m’a demandé de le relancer au bout d’un mois (délai que j’ai déjà dépassé parce que je trouvais ça vraiment court !) et ce sur Facebook, parce que c’est d’après lui le meilleur moyen de le contacter. Mais d’emblée je me demande : est-ce que je dois l’ajouter, puis lui envoyer un message ? D’abord lui envoyer un message et attendre ? Quid du nom qui apparaît sur mon compte (ce n’est pas mon vrai nom) ? Et enfin, quel ton employer ? Mon réflexe a été de commencer par quelque chose du type “Bonjour. Nous nous sommes rencontrés le XX et je me permets de vous relancer concernant la lecture mon manuscrit blablabla”. Et si, certes, recontextualiser est essentiel vu le nombre de gens qu’il doit rencontrer, je me demande si ce n’est pas trop… impersonnel ?

    Et du coup, certes c’est sobre et pro, mais en même temps je me dis, est-ce que l’idée n’est pas de se démarquer ? Est-ce qu’on peut se permettre d’être plus libre ? (Des points d’exclamation ? Des smileys ? Des blagues ?).

    Comment faites-vous ? :D


  • Plume d'Argent

    @litchie moi je considère que ça reste une relation pro donc je reste assez formelle (sans avoir l’air coincée quand même !). Mais jusqu’ici je n’ai contacté/relancé que par mail, pas par facebook.
    Je pense que le nom de ton compte importe peu si tu donnes ton nom dans le message.



  • @Isapass En fait le Chéri me disait justement “tu sais c’est pas un recruteur et c’est pas un entretien, t’es pas obligée d’être aussi formelle sans pour autant partir dans des wesh ma gueule)” mais c’est vrai que j’ai le sentiment qu’il y a ce même rapport que dans une relation candidat-recruteur. J’ai justement peur d’avoir l’air coincée en fait xD


  • Plume d'Argent

    Perso, ton début de message me semble tout à fait convenir. Après tout, tu n’as rencontré cette personne qu’une fois et comme dit @Isapass c’est un rapport professionnel.
    Dans ces conditions, je me verrais mal commencer par “coucou” et finir par “bisous” :grinning:


  • Plume d'Argent

    @litchie non mais il suffit de remplacer le “Monsieur” par “Bonjour”, et surtout de mettre un peu de sentiment, pour que le côté formel s’atténue. Genre, ne pas hésiter à dire que tu es ravie de votre rencontre précédente, que tu espères que vous pourrez éventuellement rediscuter…
    Pour autant, c’est peut-être prématuré de faire des blagues et d’utiliser le tutoiement ;)
    Si vous êtes amenés à échanger plus avant et que de son côté, il devient plus décontracté, alors n’hésite pas, mais attends peut-être un peu.
    Bon ceci dit, c’est peut-être mon côté old school qui parle :smile:



  • @Alice xD le bisous m’a tuée. Je l’entends en mode ultra naïf “bisous !.. euh nan pas bisous !”

    @Isapass Non mais tu as tout à fait raison, en fait je crois que c’est ça dont je manque, le texte sera le même mais au lieu d’un “cordialement” je peux mettre un “à bientôt j’espère” etc., ça fait moins guindé et ça reste pro :)


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.