Dessine-moi... un couple #Dessine-moi une plume


  • Journaliste PAen


    Le Bleu est une couleur chaude et Corps Sonores, de Julie Maroh

    « Il y a autant de relations amoureuses qu’il y a d’imaginaires. »

    Il y avait tellement de choix dans ma bibliothèque… Qu’on se le dise, des romans graphiques qui parlent d’amour et de couple j’en ai à la pelle : des beaux, des tristes, des érotiques, des qui ne se terminent pas comme on le pense. Mais c’est en passant mes doigts sur Le Bleu est une couleur chaude que j’ai su que j’avais trouvé l’auteure parfaite pour débuter cette nouvelle année 2017.

    Pour ceux qui ne connaissent ni Julie Maroh ni son œuvre, vous avez sûrement entendu parler du film La Vie d’Adèle (que je n’ai jamais vu, puisqu’on me l’a chaudement déconseillé), qui est une adaptation librement inspirée d’un de ses livres.


    text alternatif

    Copyright : © Julie Maroh


    Dans Le Bleu est une couleur chaude, Julie Maroh illustre l’histoire d’amour de deux jeunes femmes, Clémentine et Emma, de leurs débuts à la toute fin de leur relation (ce n’est pas du spoil, vous en saurez plus en lisant les toutes premières pages de la BD).

    J’aime énormément le style de cette illustratrice, je trouve qu’elle se joue souvent de l’anatomie pour complexifier les émotions du visage et des corps. Tout le roman graphique est en niveaux de gris, excepté la couleur bleue qui revient par touches successives et qui, effectivement, dégage une chaleur inattendue. Je vous conseille vraiment cette lecture, qui est très poétique, extrêmement sensuelle, très différente de l’adaptation filmée (donc ne ronchonnez pas si vous n’avez pas aimé La Vie d’Adèle et allez lire ce chef d’œuvre graphique).

    Début janvier 2017, l’auteure a également sorti Corps Sonores, une nouvelle BD qui m’a presque davantage plu que Le Bleu est une couleur chaude, notamment dans son approche. Julie Maroh a, cette fois-ci, illustré une ribambelle d’histoires d’amour différentes avec des thématiques autour du couple et des corps. J’ai adoré ce roman graphique et, vraiment, je vous le conseille. Il s’agit d’une vingtaine de petites BDs, de trois à cinq pages chacune, qui illustre une « façon » d’aimer. C’est criant de vérité, c’est beau, certaines histoires m’ont émue, car elles étaient très proches de ce que je ressentais.

    Rien que les quelques mots de l’auteure en préface sont très parlants :

    « Pédés, gouines, travelos, freaks, inconstants, cœur d’artichaut, multi-amoureux et aventuriers, nous écrivons nos propres poèmes, vibrons à travers nos propres romances. Nous ne sommes pas une minorité, nous sommes les alternatives. Car il y a autant de relations amoureuses qu’il y a d’imaginaires. »


    text alternatif
    Copyright : © Julie Maroh


    Julie Maroh est une auteure qui nous emmène dans l’intimité de ses personnages, sans fard. Il ne s’agit pas d’un beau quotidien, tout propre, tout net, d’un couple blanc, hétérosexuel, avec un enfant. Il s’agit de toutes ces histoires qu’on oublie trop souvent de nous raconter.

    Plongez-vous dans son univers à la fois réaliste et plein de poésie.

    Pour conclure sur quelques mots d’Emma, dans Le Bleu est une couleur chaude : « Il n’y a que l’amour pour sauver ce monde. Pourquoi j’aurais honte d’aimer ? »

    Retrouvez Julie Maroh sur son blog, Cœurs-forêts !


  • Plume d'Argent

    Ah j’ai adoré les corps sonores! C’est vraiment une super BD qui est vriment hyper humaine! Je la recommande chaudement.

    Je n’ai pas lu la vie d’Adèle mais j’ai vu le film et je l’ai trouvé plutôt bien fait, même si je pense que l’auteur à un parti prit qui fait qu’on a du mal à y retrouver la BD d’après ce que j’ai entendu.


  • Journaliste PAen

    @Gueule-de-Loup Moi aussi j’ai adoré Corps Sonores, même si j’ai un peu regretté que certains sujets ne soient pas plus approfondis parce que c’était vachement intéressant !

    J’ai lu le Bleu est une couleur chaude, je l’ai beaucoup aimée même si c’est triste et que parfois j’en ai un peu marre des histoires LGBT tristes (même s’il en faut hein), mais j’adore les dessins, c’est un mélange de manga-réaliste, ça me parle ! Par contre, je n’ai pas trop aimé le film… Je crois que je ne l’ai même pas fini x)


Log in to reply
 

Looks like your connection to Forum Plume d'Argent was lost, please wait while we try to reconnect.